Propagation des casinos ambulants à Bamako : Pourquoi autant de passivité des autorités maliennes ?

43

Le casino est un lieu proposant de jeux d’argent, généralement de hasard auquel la tentation est quasi inévitable par l’homme tant qu’il en a une occasion, qu’il soit avide ou pas. En Europe, les casinos ont également l’obligation légale d’exercer des activités d’animation et de restauration. Leur accès est réglementé, même si les dispositions de contrôle d’identité varient d’un pays à un autre.

Par exemple en France, l’accès aux salles de jeux est interdit aux mineurs et aux interdits de jeu. La présentation d’une pièce d’identité est obligatoire. Aux Etats Unis, l’accès aux salles de jeu n’est pas surveillé, mais par contre, il faut être majeur pour accompagner un joueur à table…

Ces derniers temps, il n’est pas rare de constater une forte présence de petits Casino au bout des rues bamakoises destinés aux enfants mineurs. Ces mini- casino ambulants prolifèrent dans notre capitale, sans aucun contrôle de la part des autorités.

Pour ce qui concerne les gérants, ils ignorent ou s’enfichent complètement des conséquences que peuvent avoir ces jeux de hasard sur les petits enfants qui vivent de leurs parents et ne peuvent même pas gagner de leurs propres efforts, 5Fcfa.

Ainsi, les enfants sont obligés d’économiser 100 ou 200Fcfa, souvent mal acquis, dans l’espoir de gagner beaucoup plus en jouant au casino. Du coup, l’enfant est inféré dans l’avidité et le jour où il n’aura pas d’argent pour aller jouer au casino il sera obligé de voler ou de passer par des voies non commodes.

Par ailleurs, ces casinos chinois ambulants, bien qu’ils soient pourvoyeurs d’emplois pour certains jeunes qui n’ont pas d’autres choix, ni possibilités pour subvenir à leurs besoins, peut contribuer à l’émergence de la délinquance dans notre pays.

Ces derniers temps, aux dires de certaines personnes, l’autorité policière est en train d’instaurer sa responsabilité afin d’interdire l’exposition de ces jeux de hasard comme des cacahouètes partout dans nos quartiers. C’est est une bonne initiative prometteuse qui doit être accompagnée par toutes et tous pour éviter l’aggravation du banditisme à Bamako.

KANTAO Drissa

PARTAGER

43 COMMENTAIRES

  1. Les casinos sont des freins à la bonne éducations de nos enfants. Les autorités en sont conscientes. Raison pour laquelle les policiers ont même commencé à traquer ces petits jeux qui transforment nos enfants en des fainéants et des voleurs.

  2. Les jeux que les enfants maliens sont passionnés sont des obstacles à leur réussite dans la vie. Ils ne pourront jamais s’en sortir si seulement si des moyens de mettre un terme à cette pratique indigne de notre pays. Nous faisons confiance à nos autorités pour cela.

  3. Cette nouvelle occupe plus les enfants que toute autres choses. Les enfants n’ont plus de temps à consacrer aux études. Ils sont tous passionnés et amoureux de cette pratique. Les parents d’élèves sont priés d’aider les autorités à mettre fin à cela. Chaque parent d’élève doit faire en sorte que son enfant n’ait pas le temps ou de quoi pour aller jouer à ce jeu.

  4. Le président ne peut et ne doit pas être tenu responsable de certaines choses. Les tâches ne sont pas concentrées dans ses mains. Il y a d’autres services qui doivent s’occuper de ces trucs. Cette nouvelle préoccupation des enfants, si je peux l’affirmer ainsi, doit être bannie pour de bon. Les enfants ne peuvent plus apprendre à l’école. Ils sont tous dominé par cette pratique pas loin du casino.

  5. Les services de la sécurité sont interpellées par cette nouvelle tendance qui n’est pas digne des pratiques de notre société. On ne peut pas rester les bras croisés et voir nos enfants devenir des voleurs sans réagir face à cela.

  6. Les autorités tiennent la situation en main. Des précautions ont été prises pour mettre la main sur tous ceux qui seront surpris en train de faire jouer les enfants à ce jeu. La balle est maintenant dans le camp des parents d’élève. Ils doivent tous prendre leur responsabilité bien veiller sur leurs enfants.

  7. Les agents de polices ont été chargés pour veiller à ce que de telles pratique disparait de ce pays. Je tiens à inviter tous les enfants à ne pas se laisser influencer par ce petit casino qui pourra avoir des impacts négatifs pour leur éducation.

  8. Cette situation qui devient de plus en plus incontrôlable dans ce pays doit interpeller tous les citoyens maliens on a tous soit des frères soit des sœurs qui jouent à ce casino. Il est temps que nous jouons tous nos rôle dans la lutte contre toute pratique inacceptable comme celle-ci.

  9. Tous les maliens sont mis devant les faits. Cette pratique doit cesser dans ce pays. Sinon nous risqueront de voir tous nos enfants devenir des enfants délinquants. Ce jeu demande des pièces de 50 FCFA. Ces enfants pour aller jouer à ce jeu sont obligés de voler les pièces de leur parent. C’est tout le Mali qui est interpellé.

  10. Les autorités maliennes sont en train d’agir à la situation. Le président de la république à plusieurs choses à faire que de se donner à ce jeu. Les forces de sécurité et de défense sont interpellées à la place du chef de l’Etat.

  11. Une chose est sure des etudes de santé publique ont montré que le nombre de CASINO dans une ville est proportionnelle au niveau de banditisme. Si le nombre de CASINO augmente ne soyons pas surpris par la poussée du banditisme. A bon entendeur salute.

  12. Je salue les autorités policières pour leur promptitude à interdire l’exposition de ces casinos à travers les rues Bamakoises. Je demande l’implication de tous pour freiner leur propagation.

  13. Vraiment ces médias et leurs paires de menteurs arrêtent de mentir sur gouvernement, on sait maintenant que des opposants son tà la base de ce tohu-bohu Ces journaleux ne sont rien d’autre que des pollueurs publique.

  14. Les casinos à eux seuls ne représentent pas un danger, mais c’est le manque de maîtrise cette prolifération qui en est un. Cependant, les autorités policières sont à la tâche afin de démanteler ces casinos.

  15. Ces derniers temps, aux dires de certaines personnes, l’autorité policière est en train d’instaurer sa responsabilité afin d’interdire l’exposition de ces jeux de hasard comme des cacahouètes partout dans nos quartiers. C’est est une bonne initiative prometteuse qui doit être accompagnée par toutes et tous pour éviter l’aggravation du banditisme à Bamako. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    ET donc si tu reconnais qu’il y a des actions qui ont été entreprises dans la lutte contre cette pratique; tu devrais revoir ton titre. Où bien tu ne connais pas le sens du mot passivité. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  16. Le gouvernement fait tout son possible pour le développement agricole du Mali, nous remercions aussi le ministre en charge du développement rural.

  17. Le gouvernement Malien fait tout pour le bonheur des Maliens, malgré tout cela certains journaleux cherchent de nuire à la gouvernance d’IBK,Franchement je suis surpris de leur médiocrité dans cet articles.

  18. Je ne sais pas sous quels cieux notre journaliste était en vacances mais qu’il sache que son article n’est plus d’actualité car ce problème des casinos ambulants a été déjà résolu alors qu’il fouiner ailleurs. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • I YEREDON , rien n’est RÉSOLU … Même hier samedi 26 Décembre 2015 a Titibougou sur la route de Koulikoro non loin de la résidence d’ALPHA OUMAR KONARE un chinois est venu recuperer une machine lui servant de ce soit disant casino. La caisse est fabriquée ici a Bamako precisement a TITIBOUGOU et le chinois installe la machine.. Ils envisagent 600 caisses leur servant de CASINOS, à Bamako et dans les régions plus tard..

  19. Monsieur le journaliste,si vous êtes à cours d’idées,arrêtez de nous servir des articles aussi médiocres.
    En ce moment le Mali a mieux à faire que de s’occuper de problème de jeux de hasard qui existe d’ailleurs dans tous les pays du monde.
    Le peuple malien a besoin d’entendre autre chose…

  20. Mon cher journaleux Kantao, vous feriez mieux de dédramatiser la chose bien qu’étant un jeu danger mais, il permet de nourrir pas mal de personne. Donc, l’interdiction pour causer un autre problème tel que le chômage. De ce constat, l’Etat va essayer de réglementer ce secteur qui est aussi pourvoyeur d’emploi.

  21. Ces derniers temps, aux dires de certaines personnes, l’autorité policière est en train d’instaurer sa responsabilité afin d’interdire l’exposition de ces jeux de hasard comme des cacahouètes partout dans nos quartiers.
    ET QU’EST CE QUE VOUS EN DITES?
    Quand il s’agit d’intoxiquer le peuple vous parlez avec conviction mais quand des actions concrètes sont menées pour résoudre un problème là vous ne faites que des suppositions. Un journaliste doit jouer un rôle équitable et éviter la diffamation mais je vois que ce n’est pas le cas chez vous. Journaleux vendu!

  22. Il faut que ce journaliste ignorant arrête de faire des reproches inutiles,si je comprend bien vous êtes un dépots à problème, ha !!!!!!!!!!!!! Quel honte de la part de ce journaleux ,C’est avec son Casino ambulant qu’il se nourrit donc tu as quel problème.

  23. Cher journaliste ignorant,sachez que cette activité autour des casinos nourris des familles et font le bonheur de plusieurs personnes.
    Les interdire aussi brutalement reviendrait à créer plus de problème qu’on ne voudrait en résoudre.
    Mais le gouvernement fait tout pour réglementer ce secteur pour qu’il ne soit pas un nid de banditisme.

    • Il nourrit plutôt les initiateurs et les détenteurs de ces machines. POUR TON INFOS LE MENUISIER QUI CONFECTIONNE ICI CES CAISSES SERVANT DE CASINOS VIT DANS LA MISÈRE.IL N’ARRIVE MÊME PAS A PAYER SON MAGASIN LUI SERVANT D’ATELIER.

  24. “les enfants sont obligés d’économiser 100 ou 200Fcfa, souvent mal acquis”
    Ce sont les enfants qui n’ont pas d’éducation et qui errent dans les rues de la capitale qui s’adonnaient à cette pratique du temps où elle existait. Mais aujourd’hui il n’y a aucun doute que c’est un vieux souvenir.

  25. “Propagation des casinos ambulants à Bamako : Pourquoi autant de passivité des autorités maliennes ?” 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Il n’ y a pas plus d’un mois les forces de polices ont fait des descentes dans les endroits où ces casinos étaient implantés et les ont tous emmenés. Ce débat normalement est clos et je ne sais pas d’où pourrait venir cette passivité si des dispositions ont été prises pour freiner cela. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  26. Certes, les casinos ambulants sont devenus nombreux à Bamako, mais nos autorités sont à pied oeuvre pour freiner sa propagation. Mon cher Kantao, nul besoin de s’alarmer pour des futilités car de nombreux défis nous attendent.

  27. Chers journaliste véreux,sachez que le gouvernement malien fait tout pour protéger les population,surtout les enfants.
    Alors si d’aventure il trouve que ces jeux sont dangereux pour une quelconque frange de cette population,soyez sûr qu’il va l’interdire.
    Mais pour le moment laissez les gens tranquille.

  28. Maintenant ton article de casino à quoi à avoir avec la politique .
    CASINO-POLITIQUE c’est deux combinaison qui ne tiennent pas .
    Alors retourne encore à l’école des médias 😆 😆 😆

  29. Ces derniers temps, il n’est pas rare de constater une forte présence de petits Casino au bout des rues bamakoises destinés aux enfants mineurs. Ces mini- casino ambulants prolifèrent dans notre capitale, sans aucun contrôle de la part des autorités. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Cette situation qu’a connu à un moment donné la capitale (car elle a existé) a très vite été jugulé par les forces de polices. Ce n’est plus qu’une histoire passée. Mais il faut que vous arrêtiez de nous mentir car pour un problème qui a déjà trouvé des solutions je ne sais plus à quoi sert-il de l’évoquer.

    • AUCUNE SOLUTION N’A ÉTÉ TROUVER CAR ON CONTINUE LA CONFECTION ET LA MISE EN PLACE DE CES MACHINES..

  30. Les journalistes de ce pays n’ont encore rien compris dans le journalisme. En effet, toujours entrain d’écrire des sottises soit disant articles. Mon Kantao, arrêtez de dramatiser les choses. Vous voyez que le mauvais côté des choses. Certes, les casinos représentent un danger pour la jeunesse quelque fois mais il est aussi pourvoyeur d’emploi.

  31. “Ces derniers temps, aux dires de certaines personnes, l’autorité policière est en train d’instaurer sa responsabilité afin d’interdire l’exposition de ces jeux de hasard comme des cacahouètes partout dans nos quartiers”
    👿 👿 👿 👿
    Mais que voulez vous que les autorités maliennes fassent encore après qu’elles aient mis la police sur le coup pour assainir le milieux?
    Soyez un peu plus constant dans vos articles…

  32. Si ces casino étaient aussi nocifs que le dit ce journaliste,je suis sûr que notre gouvernement aurait déjà pris des mesures pour y mettre fin.
    Alors,que ces journaleux arrêtent d’embêter la population

  33. Pour ma part, les autorités ne sauraient rester muettes face à cette situation. Mon cher Kantao, ne jetez pas de l’huile sur le feu. D’ailleurs, comme vous l’avez ces casinos sont aussi pourvoyeurs d’emploi. Pas question de s’alarmer

  34. Nos journalistes maliens ne font que montrer tout ce qui est négatif dans toutes les situations.
    Ils sont tellement bornés qu’ils n’essaient même pas de voir le bon côté des choses.
    Et cela n’est pas du bon pour notre pays.

  35. Nos autorités auraient pris des mesures s’ils trouvaient que les jeux étaient dangereux pour nos enfants donc il est préférable pour vous de vous former mieux car vous êtes nul comme journaliste cher Drissa

  36. Il ne faut pas seulement le coté négatif des jeux car ces jeux contribuent au développement intellectuel des enfants. Je pense que cela n’emmène pas les enfants à voler. Ils permettent aussi aux enfants de se distraire.

  37. Si déjà vous reconnaissez c’est un domaine pourvoyeur d’emploi alors pourquoi parler de délinquance ? Je pense plutôt vous devez inciter les autorités à une bonne organisation de ce secteur pour accroître le nombre d’employés.

  38. l’autorité policière est en train d’instaurer sa responsabilité afin d’interdire l’exposition de ces jeux de hasard comme des cacahouètes partout dans nos quartiers 😀 😀 😀 😀
    Je voulais savoir le rôle de la police dans nos villes Drissa 😆 😆 😆 😆
    Le journalisme est un noble métier et on doit pas laisser n’importe qui salir cette profession par son bas niveau, d’information et carence intellectuelle

  39. Les maires doivent prendre des mesures rigoureuses contre ces casinos car c’est à eux qu’ils doivent payer les taxes pas au gouvernement Je demande à cet idiot et bon à rien de journaliste d’aller sur les bancs

  40. Les journalistes maliens doivent apprendre à faire la part des choses. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi tant d’acharnement sur le gouvernement. Le pouvoir est décentralisé donc demander aux élus locaux d’agir car c’est leur rôle et sachez que le gouvernement a mieux à faire

Comments are closed.