Ras Bath et Mahmoud Dicko : De la complicité à la duplicité

3

Rien ne va plus entre Youssouf Mohamed Bathily, alias Ras Bath et l’imam Mahmoud Dicko. Le premier accuse le second d’être l’instigateur et le commanditaire de son arrestation et de son inculpation pour tentative de déstabilisation et complot contre le gouvernement de la transition.

 

L’animateur de l’émission grands dossiers sur Renouveau FM à savoir Ras Bath, a juré d’affaiblir voire d’humilier l’ex autorité morale du M5 RFP, l’imam Mahmoud Dicko qu’il taxe désormais de tous les noms d’oiseaux de mauvais augure. La campagne de dénigrement a déjà commencé le mercredi lors de l’émission.

A qui profite ce déballage public ? Boubou Cissé ne serait-il pas la pomme de discorde entre les deux alliés d’hier ?  N’y a-t-il pas une odeur de vengeance entre les deux hommes ?

Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? Youssouf Mohamed Bathily semble trouver les vrais commanditaires de son arrestation et de son inculpation pour tentative de déstabilisation et complot contre le gouvernement de la transition. Sans détour,  il a pointé un doigt accusateur sur entre autres,MalickDiaw, Ismaël Wague et bien entendu l’imam Dicko.

Pour de nombreux observateurs de la scène politique malienne, la pomme de discorde entre l’imam Mahmoud Dicko et le chroniqueur Ras Bath est le soutien ou non à la candidature de Boubou Cissé d’abord comme Premier ministre ensuite son éventuelle candidature à la présidentielle.

Si pour l’mam Dicko, Boubou Cissé a échoué donc il serait logique de le débarquer. Ras Bath trouve le contraire et a semblé prendre fait et cause pour Boubou Cissé après la chute du régime IBK.

Le divorce a été consommé entre d’une part Boubou Cissé et l’imam Dicko et d’autre entre Ras Bath et le même imam. Désormais,une guerre sans merci entre les deux camps sévit, celui de Boubou Cissé et Ras Bath contre le camp de Dicko.

Ras Bath / Imam Dicko : Du Duo au Duel

Les deux alliés d’hier se regardent désormais en chiens de faïence car les intérêts semblent divergents. Si pour Dicko, Boubou n’est plus un homme de confiance et il n’a pas le sens de la solidarité et du partage, alors même qu’il a contribué à sa promotion ne serait-ce que pour être Premier ministre, Ras Bath trouve certainement le contraire, la preuve est que Boubou Cissé et son frère, un certain Leo Tall, auraient entretenu l’imam Dicko de 2015 jusqu’à sa brouille avec Boubou Cissé. Le chroniqueur Ras Bath va jusqu’à parler de 2 à 8 millions de francs CFA par mois comme salaires mensuels de l’imam alors même qu’il n’avait aucune fonction officielle. Sans compter les autres dons en nature comme le fameux véhicule V8. Ras Bath va jusqu’à remettre en cause le leadership religieux de Dicko et surtout sa boulimie pour l’argent et le pouvoir.

Comme une réponse du berger à la bergère, les partisans de Dicko n’ont pas porté des gants pour prouver le leadership de l’imam. Ils ont inondé les réseaux sociaux des éléments de Ras Bath qui prouvent à suffisance son inconstance et sa propension à l’argent facile. L’élément qui a le plus fait le buzz sur les réseaux sociaux est cette fameuse histoire de 4 milliards de marchés que Boubou aurait donné à son petit frère, avant de faire un virage à 180 degré. Les partisans de Dicko pensent que l’argent passe devant tout autre considération pour Ras Bath.

A qui profite ce déballage public? Ni à Boubou Cissé, qui à force de se blanchir, risque de se porter des coups fatals, ni à l’imam Dicko qui s’expose davantage et qui finira par s’affaiblir, encore moins Ras Bath qui est en train de perdre son aura. En homme d’État, on ne dévoile pas en grand public ce qu’on a posé comme actes dans l’ombre. Ceux qui pensent qu’ils peuvent nuire à l’imam Mahmoud Dicko en étalant au grand jour ses frasques, se nuisent eux-mêmes.

Cette Somme astronomique à laquelle on fait allusion ne pourrait provenir que des caisses de l’État donc susceptible de constituer des faits graves de détournement des deniers publics. Si Boubou veut passer par des activistes pour se blanchir, il a tout faux, Il y a des dossiers brûlants qui l’attendent, comme entre autres les tueries des 10, 11 et 12 juillet 2020 lors des manifestations du M5 RFP.

 

Youssouf Sissoko           

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Outingueni, un Imam qui descend dans l’arene politique doit s’attendre a tout et malheuresement c’est le cas de Dicko, alors il va faire face aux consequences de ses actions!

  2. RAS BATH ne devrait jamais se trouver entrain d’affronter MAHMOUD DICKO,s’il s’était comporté en défenseur des INTÉRÊTS SUPÉRIEURS du Mali.
    UN RÉPUBLICAIN OU UN DÉMOCRATE GARDE UN ÉQUILIBRE EQUIDISTANT AVEC LES RELIGIEUX.
    Le C.D.R de RAS BATH a été créé pour défendre la république et la démocratie.
    Les religieux se mobilisent pour rendre possible un ÉTAT ISLAMIQUE.
    RAS BATH a osé se lier à cet ESPRIT RELIGIEUX.
    Le résultat est cette confrontation contre une personne au lieu d’affronter les IDÉES.
    Des querelles de personnes n’aident pas le MALI,si on milite pour la grandeur du Mali.
    L’erreur stratégique de RAS BATH s’est produite quand il s’est agi de soutenir IBK après le fiasco électoral.
    RAS BATH s’est détaché du chef de fil de l’opposition pour suivre les religieux:MAHMOUD DICKO et le CHÉRIF DE NIORO.
    Un suivisme qui a montré que RAS BATH ne fonctionne pas sur les principes qui fondent son mouvement.
    CE SUIVISME A D’AILLEURS CRÉÉ DES DÉPARTS IMPORTANTS AFFAIBLISSANT CONSIDÉRABLEMENT SON MOUVEMENT.
    Se retrouver à attaquer MAHMOUD DICKO au lieu d’aider les DÉMOCRATES parmi lesquels son géniteur à AFFRONTER les colonels est le signe palpable qu’il a pris un mauvais chemin.
    Espérons qu’il retrouve rapidement le bon chemin car la lutte pour le MALI KOURA a besoin du talent de RAS BATH.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  3. Qu’attendent les partisans de l’imam pour porter plainte contre Boubou en prenant comme témoins Rath Batch. Comment aussi une télévision qui se veut respectable puisse permettre à quelqu’un d’insulter un malien de surcroit un imam qui a une communauté derrière lui. Que nos autorités ouvrent les yeux, il aurait suffit que les deux concernés ne soient pas de la même religion pour qu’il y ait un embrasement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here