Reprise du dialogue social par IBK : Les Maliens retiennent leur souffle !

0

Le Chef de l’Etat semble prendre les choses en main dans le cadre de la décrispation de la situation sociopolitique. Tel est le constat que nous faisons au vu de ses rencontres avec les forces vives de la Nation. Il est au four et au moulin ces derniers temps pour relancer le dialogue social afin de booster le développement du pays tant attendu par les citoyens.

La décrispation de la situation socio politique par IBK est jugée salutaire par les populations à la base. Il s’agit du dialogue social qu’il a entrepris avec toutes les forces vives de la Nation. Le top départ de ce dialogue constructif a commencé par le Chef de file de l’opposition qui refusait, jusque-là, de reconnaitre la réélection de son challenger à la présidentielle du 12 août dernier mais qui semble revenir sur sa décision. Même s’il n’a pas affirmé reconnaitre IBK comme Président de la République, il semble désamorcer la bombe de l’opposition. Ses propos livrés à la presse au sortir de son audience avec IBK montrent à suffisance que l’Homme est prêt à faire des concessions pour décrisper la tension politique et se tourner vers le progrès.

A la question de savoir ce qu’ils se sont dits entre eux, Soumaïla Cissé de répondre : «Nous avons parlé de tous les sujets sans tabou. Les échanges étaient cordiaux et je pense qu’il y a nécessité à sauver le pays qui vit des moments difficiles ». Ces propos du Chef de file apaisent les cœurs et les esprits. Du moins, jugent des citoyens maliens contents de leurs retrouvailles.

Un autre point encourageant et non des moindres liés à la rencontre IBK-Soumaïla Cissé est les consultations opérées par le second auprès des anciens Présidents de la République. Il s’agit de Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, ATT et Dioncounda Traoré. Selon des sources dignes de foi, Soumi a rencontré ces différentes personnalités afin de recueillir leurs avis et conseils avant de sceller une quelconque alliance avec le pouvoir. Ses compatriotes jugent positive sa démarche d’impliquer tous les acteurs politiques. Ces anciens Présidents de la République ayant géré le pays à un moment donné de leur vie ont leurs partisans. Leurs appels à la retenue ou collaboration avec le pouvoir en place seront entendus par ces derniers. Et, du coup, il permet au pouvoir de désamorcer la bombe sociale née de la crise socio politique.

La main tendue d’IBK a rencontré une main amie et fraternelle auprès du leader de l’opposition. Il l’a saisi à la surprise générale de tout le monde. Un bon signe de décrispation et politique sociale pour notre pays.

Ambaba de Dissongo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here