Résolution de la crise sociopolitique : La stratégie non payante de Me Tapo

3

Depuis sa nomination comme ministre de la Justice, Me Kassoum Tapo ne cesse de lancer des menaces contre le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Cette stratégie ne semble pas apporter les résultats escomptés, vu la forte mobilisation pour le dernier rassemblement du M5-RFP.

Le Mali est plongé dans une crise sociopolitique, qui oppose le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques au président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, depuis plus de deux mois. Malgré une médiation la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, les deux parties pas toujours à sortir notre pays de cette crise.

Nommé ministre de la Justice, le 27 juillet dernier, dans un mini gouvernement de 7 membres, Me Kassoum Tapo a décidé de rentrer dans la confrontation avec le M5-RFP. En effet, depuis sa nomination, Me Tapo ne cesse de menacer les manifestants du mouvement de contestation M5-RFP. La semaine dernière plusieurs manifestants du M5-RFP ont été arrêtés, jugés en comparution directe et condamnés à des peines de prison pour trouble à l’ordre public. Cette stratégie du nouveau ministre de la Justice, loin d’avoir découragé les militants du mouvement de contestation, semble les galvaniser.

La preuve, le mardi dernier, ils étaient des milliers de Maliens à répondre, sur la place de l’Indépendance de Bamako, à l’appel du M5-RFP pour dénoncer la mauvaise gouvernance et demander la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

Parlant du nouveau ministre de la Justice, certains manifestants n’ont pas mâché leurs mots. « Me Kassoum Tapo est un suppôt d’IBK », a déclaré Me Mohamed Aly BathilyBathily. Quelques jours après sa nomination, le nouveau ministre de la Justice commence à cristalliser, de plus en plus, la colère des contestataires.

Après la forte mobilisation des militants du M5-RFP pour le rassemblement du mardi dernier, Me Tapo doit se rendre à l’évidence que sa stratégie est contreproductive. Il doit tenir des propos allant dans le sens de l’apaisement lors de ses prochaines sorties médiatiques. D’autant plus, le mini gouvernement, dont il est membre, a été mis en place pour négocier une sortie de crise avec le M5-RFP.

Coïncidence ou pas, à la veille du rassemblement du M5-RFP du mardi dernier, on apprenait sur les réseaux sociaux que les procureurs et poursuivant décidaient de suspendre leur collaboration avec le nouveau ministre de la Justice et son cabinet.

Moussa Doumbi

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Comme s’il manquait des cadres compétents et intègres au Mali pour rappeler les mêmes personnes comme Me Tapo qui trimbalent des casseroles. Il n’est pas à la hauteur et ne le sera probablement jamais. Les menaces ou intimidations ne serviront pas non plus. Il a intérêt à soigner ou à améliorer sa réputation. Il est accusé, à tort ou à raison, non seulement de détournement de l’argent du contribuable destiné à la Ceni mais, en plus, il vient jeter de l’huile sur le feu. Il doit garder à l’esprit que la colère de la foule est incontrôlable et qu’il risque d’être lynché un jour et malheureusement avec sa pauvre famille. Les gens savent où il habite et où il va. Il doit donc revenir à la raison. On peut ne pas être d’accord avec le M5 et s’opposer sans violence ni abus de pouvoir. C’est un conseil qui lui est adressé. Point barre.

  2. Me TAPO joue avec du feu. Il ne peut intimider personne . Connu des maliens comme quelqu’un qui a le fond de son pantalon troué , cet avocat doit faire très attention sur avec les magistrats . Après sa mission incertaine dans le gouvernement , il ne pourra que retourner dans son cabinet d’avocat. Il ne doit pas non plus oublier que personne n’est au-dessus de la loi. Le régime IBK est poursuivi pour des faits tres graves.

  3. Un homme normal éviterai de nommer toute personne controversée pae ces temps de crise. Mais assurément comme le disent ceux qui connaissent bien ibk,il est incapable de réfléchir, il paraît ca l epuise,il s eb remet à d autres ,seulement cette fois il a choisi des voyous et in Est en plein voyoucratie avec des méthodes de tougou tougou bari bari médiocres

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here