Résultats de l’enquête d’Afrobaromètre : Les Maliens favorables à l’intégration régionale et aux investissements étrangers et soutiennent l’influence positive de la Chine

0

L’intégration sous régionale demeure un défi à l’image de la difficulté de se déplacer dans la CEDEAO, même si les Maliens sont favorables à ce processus. Les Maliens sont également favorables aux investissements étrangers et au libre-échange, mais pour ce qui est du financement du développement, ils préfèrent un financement sur ressources propres. Ils pensent que les influences de la Chine et des Etats-Unis sont positives, mais pas celle de la France.

En matière de modèle de développement, la Chine est préférée. Les Maliens soutiennent la souveraineté du gouvernement quant à l’aide au développement, à la démocratie et au respect des droits humains. Ce sont là, les conclusions de l’enquête menée par Afrobaromètre dans la présentation de ses résultats du 8ème round au Mali. Cette présentation a eu lieu, le mardi 24 août 2021 à Bamako. C’était en présence du Directeur d’Afrobaromètre, Pr. Massa Coulibaly, et de ses collaborateurs.

Le travail de terrain pour le 8ème Round au Mali a été effectué entre le 16 mars et le 3 avril 2020. L‘enquête a consisté à interviewer 1.200 adultes maliens. Un échantillon de cette taille donne des résultats avec une marge d’erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%.

Les interviews se font dans la langue du choix du répondant. Dans la présentation faite par Boubacar Bougoudogo, il ressort que dans les résultats clés de l’enquête, près de deux tiers (63%) des Maliens se disent favorables à la libre circulation dans l’espace CEDEAO, contre 36% de personnes en faveur de la limitation de la circulation transfrontalière. Mais plus de huit Maliens sur 10 (82%) affirment qu’il est « difficile » voire « très difficile » de traverser les frontières des pays de l’Afrique de l’Ouest. La majorité (61%) des citoyens est favorable au libre-échange.

De même, la grande majorité (71%) affirme que les étrangers et leurs compagnies devraient être autorisés à installer des boutiques au Mali pour assurer un large choix de biens de consommation bon marché. La majorité des Maliens estime positive l’influence politique et économique de la CEDEAO (65%), l’Union Africaine (60%) et les agences des Nations Unies (56%). Huit maliens sur dix (80%) des citoyens estiment que l’influence de la Chine est très positive. Toujours selon l’enquête, 77% des citoyens estiment que le Mali devrait financer son développement sur ses ressources propres, même si cela augmente les impôts. 44% des citoyens pensent que le Mali est trop endetté. Le modèle chinois est le modèle préféré des Maliens pour le développement futur de leur pays.

Afrobaromètre est un réseau panafricain et non partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, la gouvernance et la qualité de vie. Sept rounds d’enquêtes ont été réalisés dans jusqu’à 38 pays africains entre 1999 et 2018. Les enquêtes du Round 8 (2019/2021) couvrent 34 pays. Afrobaromètre mène des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l’échelle nationale.

Au cours de la présentation, le Directeur d’Afrobaromètre, Pr. Massa Coulibaly, a fait savoir que l’intérêt des personnes interviewées est évident sur le terrain surtout en ce qui concerne les questions de la démocratie.

Sidiki Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here