Tension et répression à Bamako, le président malien fait un nouveau geste

23

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé samedi soir la “dissolution de fait” de la Cour constitutionnelle pour tenter de dissiper les tensions quasiment insurrectionnelles qui ont parcouru Bamako pour le deuxième jour de suite.

La capitale a de nouveau été la proie de heurts qui sont allés s’intensifiant dans la soirée, au lendemain de la pire journée de troubles civils que Bamako ait connue depuis des années.

L’arrestation depuis vendredi soir de plusieurs des principaux leaders d’une contestation qui vise directement le chef de l’Etat n’a pas fait retomber la fièvre dans une ville préservée en temps normal par les violences jihadistes et intercommunautaires qui endeuillent le nord et le centre du pays.

Plusieurs quartiers ont vu des hommes dresser des barrages, incendier des pneus et se livrer à des saccages, comme celui des locaux du Haut conseil des collectivités.

L’atmosphère était électrique aux abords de la mosquée où prêche l’imam Mahmoud Dicko, une figure religieuse très écoutée, considéré comme l’inspirateur de la contestation. Dans un climat propice à toutes les rumeurs, ses partisans redoutaient apparemment que l’imam ne soit lui aussi interpellé et ont affronté les forces de sécurité.

Celles-ci ont riposté à balles réelles, blessant gravement plusieurs hommes, selon l’entourage de l’imam qui a diffusé des photos de ces blessés.

Aucun bilan humain de la journée de samedi n’a été communiqué alors que celle de vendredi a fait au moins trois morts et des dizaines de blessés.

En dehors du président lui-même, dont la contestation réclame la démission, la Cour constitutionnelle focalise la colère depuis qu’elle a invalidé une trentaine des résultats des élections législatives de mars-avril.

Le renvoi de ses neuf juges figurait parmi les exigences de la coalition hétéroclite, composée de chefs religieux et de personnalités du monde politique et de la société civile, qui orchestre la mobiisation.

Dans une brève allocution télévisée au ton grave, la quatrième en seulement un mois, le chef de l’Etat a indiqué qu’il abrogerait les décrets de nomination des juges de la Cour encore à leur poste, ce qui revient selon ses mots à une “dissolution de fait”.

Les nouveaux juges devraient être nommés rapidement, ce qui devrait ouvrir la voie à des législatives partielles dans les circonscriptions dont la Cour constitutionnelle a invalidé les résultats.

M. Keïta, 75 ans, président depuis 2013 et réélu en 2018, a promis que les coupables de violences seraient punis. Mais il a aussi réitéré son offre de dialogue et assuré que le prochain gouvernement, en cours de constitution, serait “consensuel, composé de cadres républicains et patriotes et non de casseurs et de démolisseurs du pays”.

Cependant, depuis le début de la crise, aucune des ouvertures du président, y compris l’offre d’un gouvernement d’union nationale, n’a apaisé la contestation qui, au contraire, a pris sa tournure la plus violente vendredi, avec des attaques contre des symboles du pouvoir aussi éminents que le Parlement et la télévision nationale et la riposte à balles réelles des forces de sécurité.

Pour la troisième fois en à peine plus d’un mois, le mouvement dit du 5-Juin avait fait descendre dans la rue des milliers de Maliens pour réclamer la démission du président.

Mais cette fois, le mouvement, frustré par les réponses successives apportées par le président, avait décidé d’entrer en “désobéissance civile”, mais pacifique selon lui.

Redoutée depuis plusieurs semaines, cette escalade à l’issue imprévisible alarme les alliés du Mali, inquiets d’un élément déstabilisateur de plus dans un pays confronté au jihadisme et à une série de défis majeurs, dans une région elle-même tourmentée.

“Nous restons mobilisés parce que la répression renforce notre détermination et nous allons continuer avec notre mot d’ordre jusqu’à la fin du régime IBK qui est un cancer pour tout le Mali”, a dit Kaou Abdramane Diallo, un porte-parole de la coalition, avant l’intervention du chef de l’Etat dans la soirée.

Le mouvement canalise une multitude de mécontentements dans l’un des pays les plus pauvres du monde: mécontentement contre la dégradation sécuritaire et l’incapacité à y faire face après des années de violence, le marasme économique, la défaillance des services de l’Etat, ou encore le discrédit répandu d’institutions suspectes de corruption.

12/07/2020 05:51:37 –          Bamako (AFP) –          © 2020 AFP

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. L’erreur à ne jamais commettre c’est d’interrompre la machine judiciaire. Et là ça va être une prime à l’impunité et ils vont après revenir à la charge et ça risques d’être le début de la pénitence !!! Même si le prophète du nord intervient personnellement et se met à genoux pour vous supplier malgré toutes vos relations de redevabilite , fermez vos oreilles Mr le Président. Après votre clémence, ils vont observer un temps de répit pour ensuite revenir à la charge. Ne l’oubliez jamais le Malien dans sa grande majorité a la méchanceté et la rancune dans les gènes. Et ne prenez pas comme alliés au delà tous ceux qui voudraient faire de la médiation. Si vous cedez, par la suite vous serez seul à ruminer votre amertume. Avec votre position de Président de la république et compte tenu de vos pouvoirs Constitutionnels et pour le bien du pays, vous êtes le seul à détenir la carotte et le sabre….

  2. Mon Cher Président I B K.
    Un pont sur 10, est franchit après avoir prononcer la dissolution de la cour constitutionnelle et partiellement l’assemble nationale.
    Ma proposition pour une sortie de crise en tend que citoyen malien et patriote:
    1- Convoque une réunion d’urgence à toutes les instances de décisions et de sécurités dès ce soir.
    2- Faire une adresse à la nation, en sollicitant l’implication de toute les forces vives de la nation à mettre le Mali au dessus de tout.
    3- Accepter de faire partir le premier ministre et nommé à des heures qui suivent un nouveau premier ministre consensuel ( Je Propose Modibo SIDIBE); tout en gardant les portes feuilles constitutionnelles au Président de la République.
    4-Reprendre les législatives partielles comme vous l’avez dit dans votre communique.
    5-Nommé Mamoud DICKO comme Médiateur de la république.
    6- Nommé Ousmane Chérif Madane Haidara et Zerbo comme charge de mission spéciale auprès des institutions étrangères pour nous aider à lutte contre le terrorisme (Minusma, Eucap Sahel, Force Barkhane et autres)
    7- Créer des dialogues franches en majorité et minorité.
    Que Dieu Bénisse le Mali et les Maliens (Amine)

    • IBK n a jamais été élus pour le Mali, pas se faire d ulision, ce qui l on choisis sont plus écoutes que notre peuple c est pitoyable. C est facile d intégrer une mafia que d en sortir. Le cotron de la France Afrique l emportera. La communauté internationale ne peut pas remplacer la nation malienne. Le peuple prend juste son destin en main face à un type qui c est servis de lui. Il doit démissionner

  3. Il creuse à nouveau un trou pour s enfoncé d avantage. S il bénéficie actuellement l aide de toutes les milices de la France Afrique et du parrain, rien ne fera reculer le peuple malien. Le cotron de la France Afrique va l emporté

  4. KAAFAROH,' VOUS NE REUSSIREZ RIEN TANT QUE VOUS COLLABOREZ AVEC DES GENS QUI NE VEULENT PAS QUE VOUS SOYIEZ CAPABLES ET VOUS SABOTE !'

    😂 I SHOT THE CHERIF (ISLAM) , SHOOT THE DEPUTY(FRANCOPHONIE) TOO!
    https://youtu.be/APWhx97QvxE ECOUTEZ CE ‘MOUZON’! 😂

    HEEE… FETICHEUR WAZENKWA , HEEE… FETICHEUR!!!!

    😂😂😂
    UNIFIONS NOUS !
    IDENTIFIONS NOTRE CHERIF!
    IDENTIFIONS SON DEPUTY!

    THEY MAKE US DESTROY THE SEEDS WE PLANT, BEFORE THEY GROW…

    LET’ S SHOOT THE DEPUTY AND THE SHERIF, SO OUR OWN SEEDS COULD GROW, THE ONES WE PLANT TOO!
    😂😂😂
    (I shot the sheriff
    But I didn’t shoot no deputy, oh no! Oh!
    I shot the sheriff

    But I didn’t shoot no deputy, ooh, ooh, oo-ooh.)
    Yeah! All around in my home town,
    They’re tryin’ to track me down;
    They say they want to bring me in guilty
    For the killing of a deputy,
    For the life of a deputy.
    But I say:

    Oh, now, now. Oh!
    (I shot the sheriff.) – the sheriff.
    (But I swear it was in selfdefence.)
    Oh, no! (Ooh, ooh, oo-oh) Yeah!
    I say: I shot the sheriff – Oh, Lord! –
    (And they say it is a capital offence.)
    Yeah! (Ooh, ooh, oo-oh) Yeah!

    Sheriff John Brown always hated me,
    For what, I don’t know:

    Every time I plant a seed,
    He said kill it before it grow –
    He said kill them before they grow.
    And so:

    Read it in the news:
    (I shot the sheriff.) Oh, Lord!
    (But I swear it was in self-defence.)
    Where was the deputy? (Oo-oo-oh)
    I say: I shot the sheriff,
    But I swear it was in selfdefence. (Oo-oh) Yeah!

    Freedom came my way one day
    And I started out of town, yeah!
    All of a sudden I saw sheriff John Brown
    Aiming to shoot me down,
    So I shot – I shot – I shot him down and I say:
    If I am guilty I will pay.

    (I shot the sheriff,)
    But I say (But I didn’t shoot no deputy),
    I didn’t shoot no deputy (oh, no-oh), oh no!
    (I shot the sheriff.) I did!
    But I didn’t shoot no deputy. Oh! (Oo-oo-ooh)

    Reflexes had got the better of me
    And what is to be must be:
    Every day the bucket a-go a well,
    One day the bottom a-go drop out,
    One day the bottom a-go drop out.
    I say:

    I – I – I – I shot the sheriff.
    Lord, I didn’t shot the deputy. Yeah!
    I – I (shot the sheriff) –
    But I didn’t shoot no deputy, yeah! No, yeah!

    TRADUCTION I SHOT THE SHERIFF – BOB MARLEY
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député, oh non!
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député, oh non!
    Toute autour de ma ville natale

    Ils essayent de me traquer
    Ils disent qu’ils veulent me conduire à la culpabilité
    Pour l’assassinat du député
    Pour la vie du député
    Mais j’ai dit :
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je jure que c’était de l’auto-défense
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais ils disent que c’est une offense énorme
    Le shérif Jown Brown m’a toujours haï
    Pour quoi, je ne sais pas
    A chaque fois que je plante une graine
    On me dit massacre-la avant qu’elle ne pousse
    On me dit massacre-les avant qu’elles ne poussent
    Lis-le dans les journaux
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je jure que c’était de l’auto-défense

    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je jure que c’était de l’auto-défense
    Un jour la liberté est venue à moi
    Et j’ai décidé de quitter la ville
    Tout d’un coup j’ai vu le shérif Jown Brown
    Qui pointait son arme sur moi, prêt à tirer
    Alors je l’ai tué, je l’ai tué
    Et j’ai dit :
    Si je suis coupable, je payerai
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député
    Les réflexes sont ma meilleur qualité
    Et il en est ainsi
    Chaque jour le sceau doit se remplir
    Un jour on arrivera au fond du sceau
    Un jour on arrivera au fond du sceau

    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je n’ai pas tiré sur le député
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je n’ai pas tiré sur le député

    Play “I shot the sheriff”
    on Amazon Music Unlimited (ad)
    Paroles2Chansons dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

    • Cette fois ci les fétiches vont le faire tombé😁😁😁 il sera jugé pour détournement du dossiers des équipements de l armée nationale malienne.

  5. KAAFAROH, VOUS NE REUSSIREZ RIEN TANT QUE VOUS COLLABOREZ AVEC DES GENS QUI NE VEULENT PAS QUE VOUS SOYIEZ CAPABLES ET VOUS SABOTE !

    😂 I SHOT THE CHERIF (ISLAM) , SHOOT THE DEPUTY(FRANCOPHONIE) TOO!
    https://youtu.be/APWhx97QvxE ECOUTEZ CE ‘MOUZON’! 😂

    HEEE… FETICHEUR WAZENKWA , HEEE… FETICHEUR!!!!

    MODIBO A ETE INCAPABLE!
    MOUSSA A ETE INCAPABLE!
    ATT A AETE INCAPABLE!
    ALPHA QUI A VULGARISE LA CORRUPTION A LE SEUL ETE CAPABLE!
    ATT A ETE INCAPABLE POUR LA DEUXIEME FOIS!
    SANOGO A ETE INCAPABLE!
    DJONCOUNDA A ETE INCAPABLE!
    CHEICK MODIBO A ETE INCAPABLE!
    MAINTENANT IBK EST INCAPABLE!

    🤣 QU EST CE QUE NOUS VOULONS? LE JOUR NOUS SERONS CAPABLE DE FORMULER EN UNE PHRASE D UNE LIGNE SUR A4 ET EN FONT SIZE 12 MAIS BOLD, CE QUE NOUS VOULONS SUR UNE ANNEE, SEULEMENT ALORS NOUS ALLONS COMMENCER A ETRE CAPABLES, UN PEUPLE DE CAPABLES, CAR NOUS IDENTIFIERONS DES HOMMES CAPABLES A DELIVRER LES RESULTATS POUR CETTE LIGNE TRACEE….🤣

  6. Les crimes de la police ne resteront pas impunis!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Le sang malien a coulé et comme Niyef l’a dt, la ligne rouge a été franchie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Quel crime Idiot , les racailles ont brulés l’assemblée nationale , et il y a seulement un mort . Cest plus que retenu de la part du gouvernement moi a leurs place j’aurais tirés sur tous ceux qui vandalisent

      • Toi tu es un triple idiot………………………….. Les racailles sont dehors en train de piller les caisses de l’Etat………………… les racailles prennent du bon temps avec les putes espagnoles avec les impôts que tu payes…………….. Les racailles sont ceux qui ont volé les élections présidentielles et législatives……………. Pas ceux qui ont volé une table u une chaise dans un supposé parlement…….. Tu dis qu’il n’y a qu’un mort, si ce mort était ton frère ou ton père tu n’aurais pas le c.ul posé devant ton clavier à défendre les assassins de la forsat!!!!!!!!!!!!

      • Quand-est-ce que vous allez vous rendre à l’évidence ?
        Pourquoi vous soutenez la médiocrité ?
        L’histoire retiendra que vous avez accepté quelques avantages pour défendre des fossoyeurs de la nation malienne.
        Alors, ressaisissez-vous avant qu’il ne soit trop tard.
        En bon entendeur, salut.

        • IBK est le plus nullard des presidents du Mali depuis 1960, il est gros voleur, gros menteur, gros faineant, gros corrupteur, gros Corrompu et a un gout insolent pour la dolce vita.

      • IBK n a jamais été élus pour le Mali, pas se faire d ulision, ce qui l on choisis sont plus écoutes que notre peuple c est pitoyable. C est facile d intégrer une mafia que d en sortir. Le cotron de la France Afrique l emportera. La communauté internationale ne peut pas remplacer la nation malienne. Le peuple prend juste son destin en main face à un type qui c est servis de lui. Il doit démissionner

  7. Le peuplke a elu IBK démocratiquement c’est pas pour que des racailles le virent anti démocratiquement et imposent leurs dictatures

    • Ce peuple anti démocratique désavoue le sanguinaire IBK
      Il sera capturé cet après-midi ou au tard le mardi

  8. IBK a su retenir les forces de l’ordre de répondre en conséquence a ces racailles bravo a lui car ca aurait était un massacre . IBK fais des efforts et est a l’écoute du peuple

    • M. faux Yakouba,
      A l’heure du bilan, vous répondrez des mêmes crimes et serez jugé avec IBK et sa clique sur la place publique.
      Vous êtes tous bien identifiés. Votre pseudo ne vous garantira pas l’impunité.
      A très bientôt devant la cour spéciale de jugement des crimes de 2020.

  9. AFP refuse de denoncer la boucherie du Samedi 11 juillet 2020.
    Un lieu de culte a ete encercle par les forces criminels de Koulouba avec intention premeditee de tuer,il y a eu 17 morts par balles.
    IBK & Co sont les seuls responsables de cette situation…

  10. Comme tout bon président ouest africain, IBK, vieillissant, se collant au poste présidentiel pour son propre bien être et celui de sa famille est un gouverneur de la France au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here