Préparatif du sommet Afrique-France : Le point des activités réalisées sur le plan d’hébergement

0

Le point des activités réalisées pour l’hébergement des milliers d’hôtes attendus à Bamako en janvier 2017.   

 

Le Mali abritera en janvier 2017, le Sommet Afrique-France. Pour sa réussite, une Commission nationale d’organisation est mise en place par les autorités. Dans cette commission, les tâches sont partagées entre différentes sous-commissions parmi lesquelles celle de l’hébergement qui, depuis quelque mois, est au four et au moulin pour réserver des résidences de qualité aux hôtes. Mercredi dernier, elle a conféré avec les responsables des structures hôtelières de Bamako.

Elle a déjà réalisé plusieurs activités sur le terrain. Celles-ci ont fait l’objet d’une présentation le 23 décembre, sous la présidence de, Abdoullah Coulibaly, président de Cnosaf. La sous-commission a repris connaissance avec l’offre d’hébergement de la ville Bamako.

Le directeur national du tourisme et de l’hôtellerie, Sidy Kéita, membre de la sous-commission, a fait état de 41 hôtels classés à Bamako. Et de préciser qu’ils comptent 1499 chambres standards, 152 suites simples et 5 suites présidentielles.

Les hôtels non classés s’élève à 17 avec 213 chambres standards, 90 suites simples et 0 suite présidentielle. Aussi M. Kéita a-t-il affirmé que cinq hôtels sont en projet de construction et travaux d’extension. Ceux-ci comptabilisent 540 chambres standard et 53 chambres suite.

L’offre global d’hébergement dans la ville de Bamako est autour de 61 hôtels 2252 chambres standards 295 suites et 5 suites présidentielles, a comptabilisé M. Kéita.

Pour que les établissements soient aptes à accueillir les invités au Sommet, le responsable de la sous-commission d’hébergement a informé que des projets sont en cours dans certains hôtels. Ces travaux consistent en l’extension de la capacité d’accueil de l’établissement à travers de nouvelles constructions comme l’agrandissement et l’équipement des cuisines et du restaurant, la réhabilitation des façades extérieures, la rénovation de la cuisine, la remise à niveau des chambres et des salles de réunion, l’aménagement de buanderies, la construction de pizzeria, le changement de literie, le changement de carrelage, la rénovation du hall de réception, etc.

Dans le cade de l’hébergement des participants au Sommet, la Cnosaf prévoie des actions avec les professionnels de l’hôtellerie notamment un cadre de concertation entre eux et l’équipe du Cnosaf pour un échange permanent sur l’organisation du Sommet, l’établissement d’un cahier des charges que nous transmettrons aux hôteliers afin qu’ils puissent être pris en charge, l’élaboration une note d’information périodique sur l’hébergement, etc.

Au cours de cette réunion, la Cnosaf et les responsables des structures hôtelières ont exprimé chacun leurs besoins et attentes.

Le président de la Cnosaf a profité l’occasion pour inviter les uns les autres à se mettre au travail pour la réussite du Sommet. Il a aussi signalé la construction d’une trentaine de villas présidentielles au Quartier du fleuve pour les chefs d’Etat attendus.

Maliki Diallo   

PARTAGER