CAN U-23, Sénégal 2015 : Les Aigles ont sauvé l’honneur

3

Dans le cadre du match comptant pour la 3ème journée de la phase de poule de la deuxième édition de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans, les Aigles Espoirs du Mali ont battu l’Egypte par le score de 1-0. Cette victoire a permis aux poulains de Cheick Oumar Koné de sauver l’honneur. C’était le 5 décembre dernier, au stade Caroline Faye de M’Bour.

Éliminés de la compétition avec deux défaites, les poulains de Cheick Oumar Koné ont entamé cette rencontre avec la ferme volonté de remporter la victoire afin de sauver l’honneur. La première occasion est venue à la 9ème mn de l’égyptien, Mohmoud Ablehmid Soliman qui se trouve seul face au but malien. Sa longue frappe tombe dans les bras du portier des Aigles,  Djigui Diarra.

Cette attaque matinale réveille le capitaine Boubacar Diarra et ses coéquipiers qui ont vite poussé leur adversaire dans ses derniers retranchements. A la 18 mn de jeu, sur un centre d’Abdoulaye Diarra, Souleymane Coulibaly ouvre le score pour le Mali. Après ce but malien, les égyptiens ont vite changé la tendance en procédant par des contre-attaques mais ils n’arrivent pas à égaliser. C’est sur ce score de 1 but à zéro que l’arbitre rwandais, Hudu Munyemana siffle la fin de la première partie.

Au retour des vestiaires, les égyptiens menés  vont tout mettre en  place pour vite revenir au score. Malheureusement, ils se butent sur une équipe malienne décidée à ne pas rater cette occasion.

A la 58e  mm, Momdouh Elsayed, libre de tout marquage, déclenche une longue frappe qui sera repoussée par le portier malien, Djigui Diarra. A quelques minutes de la fin du match, les poulains de Cheick Oumar Koné profitent de la montée des égyptiens pour contre-attaquer. Suite à une de ses occasions, Adama Traoré, seul face au gardien égyptien, Mossad Awad Mossad, tire un ballon qui passe à côté.  La rencontre s’est terminée sur ce score de 1-0 pour les Aigles. Avec cette victoire, le capitaine Boubacar Diarra et ses coéquipiers  ont enfin sauvé l’honneur.

 

José Anigo, ancien coach de Marseille

‘’ Le niveau de la Can U-23 est de qualité ’’

Présent à la Can U-23 pour observer et éventuellement recruter des talents africains, l’ancien entraineur de l’olympique de Marseille, José Anigo, apprécie le niveau de cette compétition. ‘’ C’est un peu dans la lignée de ce que j’avais vu lors de la Can U-20. On est dans ce registre de qualité. Je trouve du plaisir à venir voir ces matchs…. c’est ouvert, ça attaque. Il y a plein de choses à voir et à revoir. Ce sont des jeunes qui sont en phase de construction pour leurs carrières. Individuellement, c’est intéressant’’, a souligné le chargé de la supervision du continent africain de l’OM.

Mahamadou Traoré, envoyé spécial à M’Bour (Sénégal)

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Ne soyons pas durs avec le coach, après tout ce sont les joueurs qui sont sur le terrain ❗ Le seul reproche que ‘aurai du coach, c’est de laisser Diadié Samasékou sur le banc de touche alors que c’est un talent pur que nous avions vu il n’y a pas longtemps. Le Mali est tombé sur plus fort que lui et c’est la loi du sport. En bon observateur vous constaterez que les 2 équipes qui nous ont battu en phase ont joué la finale, donc il n’y a rien à dire ❗

  2. Cheich oumar kone notre a un niveau tellement bas que cette malienne ne pouvait pas passee la poule sinon le mali a une bonne equipe mais seulement le malien est tres tres nul nul nul ca ete une vraie gachie le Fait de prendre cet idiot de coach,mais plutot la faute incombe a la federation qui la choisie, c est comme vieux diallo l adjoint de giresse il est nul a quoi bon de le prendre comme adjoint qui signifie en cas de vacance de poste de alain giresse k puisse contunier son travail avec l esperience acquise aupres de giresse mais c est peine perdue puisqu il est deja nul,incompetant il n a rien remporte dans sa vie de joueur et d entreneur mais avec tout ca la federation continue a le selectionner parce que sa femme Adja soumano est griote chanteuse et connue dans le milieu des lesbiennes,des putes,des voyous de Bamako alors cela sous entend que le mali notre pays n avancera jamais.

  3. Cheich oumar kone notre a un niveau tellement bas que cette malienne ne pouvait pas passee la poule sinon le mali a une bonne equipe mais seulement le malien est tres tres nul nul nul ca ete une vraie gachie le Fait de prendre cet idiot de coach,mais plutot la faute incombe a la federation qui la choisie, c est comme vieux diallo l adjoint de giresse il est nul a quoi bon de le prendre comme adjoint qui signifie en cas de vacance de poste de alain giresse k puisse contunier son travail avec l esperience acquise aupres de giresse mais c est peine perdue puisqu il est deja nul,incompetant il n a rien remporte dans sa vie de joueur et d entreneur mais avec tout ca la federation continue a le selectionner parce que sa femme Adja soumano est griote chanteuse et connue dans le milieu des lesbiennes,des putes,des voyous de Bamako alors cela sous entend que le mali notre pays n avancera jamais.

Comments are closed.