Championnat national, CSD-Djoliba 1-3 : Rouges, un voyage fructueux

0

L”équipe de Hérémakono s”est provisoirement hissée à la deuxième place du classement et Moussa Diallo a repris la tête des buteurs avec 7 réalisations
Même si CS Duguwolofila (CSD) n”est pas une foudre de guerre, le match n”était pas gagné d”avance pour le Djoliba en proie au doute depuis quelques semaines et qui était de surcroît privé des services de quatre titulaires : Kalilou Doumbia, Ousmane Bagayoko, Alfousseïny Kouma et Cheick Oumar Bathily. Mais ce qui devait être un match référence pour les joueurs du CSD après leur belle prestation contre le Nianan (victoire 2-1), le COB et l”ASB (matchs nuls 0-0), a tourné à la démonstration pour le team de Faniéry Diarra qui a réussi à inscrire 3 buts au stade Mamadou H. Diarra. Deux ouvertures millimétrées du vieux briscard Bréhimablen Traoré ont suffi à l”artificier, Moussa Diallo pour frapper deux fois et tuer le suspense dès la première mi-temps.

Samedi au stade Mamadou H. Diarra, le CSD n”a réussi à aucun moment à trouver la solution au problème posé par le capitaine Arouna Macalou et ses coéquipiers. Dominés dans tous les compartiments de jeu et handicapés par l”absence d”un playmaker digne de ce nom, les joueurs des "7 Villages" comme on les appelle, ont été complètement débordés par la vitesse d”exécution du duo d”attaque adverse composé de Ismaël Keïta et Moussa Diallo, mais aussi par la vivacité des deux milieux récupérateurs, Arouna Macalou et Lassana Fané. Et pour ne rien arranger aux affaires des locaux, il y avait le "diable" de Bréhimablen Traoré toujours dans les bons coups et dont la seule présence sur le terrain suffit pour faire peur à n”importe quelle défense. Les joueurs de Boubacar Coulibaly "Buteur patenté" peuvent en témoigner : c”est sur deux accélérations de Bréhimablen Traoré ponctuées de centre que Moussa Diallo a frappé deux fois aux 37è et 44è minutes, permettant ainsi au Djoliba d”aller à la mi-temps avec deux buts d”avance. À chaque fois, l”avant centre des Rouges a pris son vis-à-vis de vitesse avant de servir Moussa Diallo sur un plateau d”or. En deuxième période, l”équipe de Hérémakono inscrira même un troisième but par Lassana Fané avant de voir Abdoulaye Thiéro sauver l”honneur pour le CSD dans les arrêts de jeu.

Grâce à cette victoire, les Rouges se sont provisoirement hissés à la deuxième place du championnat et, cerise sur le gâteau, le canonnier Moussa Diallo a retrouvé le chemin des filets à Koulikoro après quelques journées de silence et occupe désormais seul la tête du classement des buteurs avec 7 réalisations, à une unité de l”Olympien, Ousmane Cissé. Mauvaise opération en revanche pour le CSD qui a concédé sa troisième défaite de la compétition et qui pointe à la 10è place, mais avec deux matches de moins (contre l”ASB et le Stade malien de Sikasso). Lors de la prochaine, les joueurs de Barouéli devront se passer des services du défenseur central, Moustapha Niang qui a été expulsé, tout comme le jeune latéral gauche du Djoliba, Mamadou Kanté (deux cartons jaunes chacun).

Outre ces deux expulsions, la rencontre de samedi a été émaillée d”incidents qui se sont produits, non pas sur la pelouse, mais dans la loge officielle où le président Sylla de Duguwolofila et Salif Gaoussou Diarra membre du comité des sages du Djoliba ont failli en venir aux mains. Le premier s”en est violemment pris au second qu”il a accusé d”avoir tenus des propos injurieux à l”endroit des joueurs et de l”encadrement technique du CSD ce que Salif Gaoussou Diarra a catégoriquement rejeté. L”altercation entre les deux hommes s”est étendue aux supporters des deux camps et il a fallu l”intervention des forces de l”ordre et des responsables de la ligue de Koulikoro pour éviter l”affrontement. Voilà qui ne fait pas honneur au CSD et au Djoliba encore moins à notre championnat national.

S. B. TOUNKARA

Samedi 3 mars au stade de Koulikoro

CS Duguwolofila-Djoliba : 1-3
Buts de Abdoulaye Thiéro (90è) pour CS Duguwolofila; Moussa Diallo (37è et 44è) et Lassana Fané (86è s.p) pour le Djoliba.
Exclusion de Moustapha Niang (86è) de CS Duguwolofila et Mamadou Kanté (90è) du Djoliba.
Arbitrage moyen de Oumar A. Traoré assisté de Nouhoum Doumbia et Harouna Coulibaly.
CS Duguwolofila : Oumar Nienta, Moustapha Niang, Yusuf Sefiu, Aboubakary Cissé (Yacouba Sidibé), Daouda Traoré, Mamadou Diop (Abdallah Guindo), Lassine Soumaoro (Abdoulaye Thiéro), Aimé Koffi (cap), Mahamadou Doumbia, Malamine Mariko et Seydou Traoré.
Entraîneur : Boubacar Coulibaly.

Djoliba : Almamy Sogoba, Sékou Bagayoko, Mohamed L. Sissoko, Issa Traoré, Mamadou Kanté, Arouna Macalou (cap), Lassana Fané, Souleymane Dembélé (Ali Kola Cissé), Ismaël Keïta, Bréhima Traoré (Lamine Diawara) et Moussa Diallo (Yahaya Coulibaly).
Entraîneur : Faniéry Diarra.

L”Essor du 5 Mars 2007

Commentaires via Facebook :

PARTAGER