Championnat national de football : Après le titre, le Stade s’offre un match de gala contre le Djoliba

0

Déjà vainqueur de la Coupe du Mali, le Stade malien de Bamako vient de réaliser le doublé en remportant le championnat national Ligue 1 Orange. A une journée de la fin du carré d’as, les Blancs de Bamako (11points) ne peuvent plus être rejoints au classement par leurs concurrents au titre.

 Avec toute la situation en main, le Stade malien n’est pas allé par 4 chemins lorsqu’il affrontait l’AS Réal, le samedi, pour le compte de la 5e et avant-dernière journée le samedi passé. Décidés à en finir avec le titre de champion et de s’offrir un match de gala contre le grand rival djolibiste lors de la dernière journée, les protégés de Nouhoum Diané ont, d’entrée, mis la pression sur l’AS Réal qui va encaisser un but matinal dès la 5e minute. Bénéficiant  d’un corner dans une rencontre qu’il domine avec ses partenaires, Aboubacar Diarra « Senior » exécute  magistralement la sentence victorieusement reprise de la tête par Yacouba Doumbia « Yacouza » dans les buts (5’). Le défenseur central du Stade malien ouvre le score devant une défense figée de l’AS Réal.

Ce but matinal permet aux Blancs de Bamako de maitriser le jeu face à une formation de l’AS Réal, dépassée par la tournure des évènements. C’est fort logiquement que le Stade malien double la mise à la 22e minute. Sur une bonne relance du milieu de terrain Aly Dessé Sissoko, le virevoltant ailier Demba Diallo se débarrasse de deux défenseurs et adresse un centre millimétré pour Aboubacar Diarra « Senior » qui reprend du pied droit et double la mise pour le Stade malien (22e).

Le Stade malien regagne les vestiaires avec ce précieux avantage de 2 buts à 0 et sans être mis une fois en danger par l’AS Réal.

En seconde période, le Stade malien continue son show face à une équipe du Réal tétanisée. Il a fallu attendre la 69e minute pour que l’AS Réal se crée sa première situation de but suite à une frappe devisée de Makan Samabali. Mais le Stade malien gère son avantage jusqu’au coup de sifflet final.

En s’imposant par 2 buts à 0  face à l’AS Réal lors de cette 5e et avant dernière journée du carré d’as, le Stade malien de Bamako (11 points) décroche son 20e titre de champion du Mali. A une journée de la fin, il ne peut plus être rejoint par l’AS Réal (5 points), les Onze Créateurs et le Djoliba AC (5 points chacun).

A l’issue  de la 5e journée du carré d’as, le Stade malien de Bamako a tué tout suspens en ce qui concerne le titre de champion. La 6e et dernière journée programmée pour le mercredi 14 juillet prochain, aura tout l’air d’un match de gala lors de l’opposition Stade malien-Djoliba, le classico du football malien.

 Alassane CISSOUMA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here