Coupe du Monde 2022 : le Sénégal s’impose sans convaincre face au Qatar

2

Sans briller et loin d’être convaincant, le Sénégal a assuré l’essentiel contre le Qatar (3-1), ce vendredi, permettant de se relancer dans le groupe A de la Coupe du Monde 2022. Le pays hôte pourrait déjà être éliminé en cas d’égalité entre les Pays-Bas et l’Équateur (17h).

Le Sénégal s’en contentera. Contraints de prendre les trois points après leur revers face aux Pays-Bas (0-2) lors de la première journée de la phase de poules, les Lions de la Teranga ont timidement battu le Qatar (3-1), ce vendredi, dans le groupe A de cette Coupe du Monde 2022. Un succès qui permet aux hommes d’Aliou Cissé, qui avait décidé d’intégrer Famara Diédhiou et Ismail Jakobs dans son XI de départ, de se relancer dans la course aux huitièmes de finale, éliminant au passage quasiment le pays hôte de ce Mondial 2022.

En panne d’inspiration offensive au cours des 45 premières minutes, malgré quelques situations (5e, 16e, 24e), le Sénégal est tout de même revenu avec l’avantage à la pause. Boulaye Dia a profité d’une grossière erreur de Boualem Khoukhi, qui s’est manqué dans la relance, pour tromper Meshaal Barsham (0-1, 41e). La troupe d’Aliou Cissé aurait pourtant pu concéder l’ouverture du score quelques minutes plus tôt, quand Akram Afif a été déséquilibré par Ismaïla Sarr dans la surface sénégalaise, de façon régulière aux yeux de M. Lahoz, qui n’a donc pas accordé de penalty (ce qui ne manquera pas de faire jaser dans les prochaines heures).

Mendy a sauvé le Sénégal d’une fin de match animée

Après une première période dominée stérilement par les Lions de la Teranga, mais au cours de laquelle Al-Annabi n’ont pas non plus forcément montré grand-chose, le second acte a démarré très fort. Profitant d’un joli corner (obtenu après un ballon pourtant sorti des limites du terrain par Sarr) botté par Ismail Jakobs, Famara Diédhiou décochait un puissant coup de casque croisé pour faire le break (0-2, 49e). De quoi faire l’effet d’une véritable “clim” dans un Al Thumama Stadium relativement clairsemé, mais où l’ambiance était au rendez-vous.

Cela aura au moins eu le mérite de réveiller les joueurs de Félix Sanchez, bien décidés à sortir la tête haute de leur Mondial. Malheureusement pour eux, ils sont tombés sur un Edouard Mendy des grands jours. Le portier de Chelsea, critiqué ces derniers temps, a mis tout le monde d’accord en réalisant deux parades de classe face à Almoez Ali (63e) puis Ismaeel Mohammad (67e). Le premier but de l’histoire du Qatar en Coupe du Monde, signé Mohammed Muntari de la tête (1-2, 78e), n’aura toutefois rien changé puisque Bamba Dieng, en sorti de banc et servi sur un plateau par un autre entrant, Iliman Ndiaye, est venu calmer les ardeurs des Qataris (1-3, 84e).

En attendant l’affrontement entre les Pays-Bas et l’Équateur (17 heures), le Sénégal est 3ème de cette poule A. Les Lions croiseront le fer avec La Tri mardi (16 heures) pour tenter d’arracher leur place pour la phase à élimination directe. Un match à l’issue incertaine qui devrait ravir les parieurs puisque les cotes de paris sportifs risquent d’être belles. Dans le même temps, le Qatar, qui ne pourra plus espérer se qualifier pour les huitièmes de finale en cas d’égalité entre Néerlandais et Équatoriens ce vendredi après-midi, tentera de sauver son honneur face aux Oranje.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Je préfère gagner sans convaincre que perdre avec les larmes et les regrets parce qu’on a bien joué et on a domine le match
    On avance

  2. Le Senegal a tres bien gagne avec patriotisme, conviction, intelligence et courage. Les Lions du Teranga sont les meilleurs!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here