Crise au sein du football malien : La Ligue du district de Bamako rentre dans la danse

0

Pour protester contre la lettre circulaire du Comité de normalisation (Conor), la Ligue de football du district de Bamako (LFDB) a organisé une marche pacifique, hier mardi. A la suite de cette marche, trois personnes dont le 3ème vice-président de la ligue de football du district de Bamako ont été interpellées.

 

Plongé dans une crise depuis plusieurs années, le  sport roi malien continue de souffrir. En effet, après une série de manifestations organisées par les différents protagonistes, la ligue de football du district de Bamako vient de faire son entrée dans la danse. Pour ce faire, elle a organisé ce mardi une marche pacifique pour protester contre la lettre circulaire du Conor.

Cette lettre prévoit, la descente de certains clubs en ligue II. Raisons pour laquelle, certains manifestants voient une ambiguïté autour de cette lettre circulaire. ” Normalement, le Conor devrait interpréter la sentence. Ce travail n’a pas été fait. C’est une lutte qui est engagée et nous ne sommes pas d’accord. Tant que nous ne sommes pas satisfaits, on ne jouera pas au ballon. La sentence ne parle pas de relégation, elle parle plutôt de l’annulation d’une assemblée générale qui a été effectuée en 2010″, a indiqué Bassi Sangaré, 3ème vice-président de la ligue de football du district de Bamako.

Cette marche qui a débuté à la place Can, a pris fin au siège de la Fémafoot. A la suite de cette manifestation, trois personnes dont le 3ème vice-président de la ligue de football du district de Bamako ont été interpellées pour audition. Quelques temps après, ils ont été libérés par le commissariat du 14ème arrondissement de police.

Malgré l’interpellation de certains manifestants par les forces de l’ordre, d’autres mouvements d’humeur sont prévus par les acteurs de la ligue de football du district de Bamako.

Zié Mamadou Koné

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here