Départ des 40 boursiers maliens en Algérie : Les sages conseils du ministre Arouna Modibo Touré

1

A la veille de leur départ pour l’Algérie 40 jeunes boursiers dont 5 femmes, accompagnés de leurs parents, ont reçu, le mardi 7 janvier dernier, Arouna Modibo Touré, ministre de la Jeunesse et des sports, dans les locaux de son département. L’objectif de cette rencontre était de prodiguer des conseils aux boursiers avant leur départ pour la capitale algérienne.

La cérémonie de rencontre était présidée par Arouna Modibo Touré, ministre de la Jeunesse et des sports, en présence de Boualem Chabihi, ambassadeur d’Algérie au Mali, Diakaridia Diakité, président de la Commission nationale de sélection des bourses d’études sportives, ainsi que plusieurs membres du Cabinet ministériel.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de coopération sportive entre la République du Mali et la République Algérienne Démocratique et populaire, le Ministère de la Jeunesse et des sports a obtenu 40 bourses d’études de l’Algérie pour la rentrée universitaire 2019-2020. Ces bourses sont composées comme suit : 10 bouses pour la formation qualifiante, 15 bourses pour les études de graduation et 15 bourses pour les études postuniversitaires.

C’est avec l’intervention du président de la Commission nationale de sélection des bourses d’études sportives que la rencontre a débuté. Il a souligné qu’à la date de clôture, la Commission a enregistré 159 dossiers de candidatures dont 29 candidatures féminines. “La séance de dépouillement a retenu 60 dossiers dont les intéressés doivent être soumis aux visites médicales sous anonymat. Les tests médicaux effectués par une clinique privée habilitée en la matière et dont les résultats sont parvenus à la Commission, sous pli fermé, ont retenu 40 dossiers au lieu de 35 préalablement annoncés”, a-t-il précisé, avant d’ajouter que l’appréciation positive du partenaire algérien sur la transparence du processus de sélection et sur l’application rigoureuse des critères l’a amené à accorder 5 bourses supplémentaires afin de permettre d’enrôler les 40 retenus par la clinique.

Quant à l’ambassadeur de l’Algérie au Mali, il a remercié le ministre de la Jeunesse et des sports pour avoir maintenu cette tradition louable qui permet aux nouveaux boursiers d’être outillés utilement à l’entame d’une nouvelle étape de leur cursus académique. “C’est assurément une grande opportunité et une chance inouïe qui s’ouvre pour vous en Algérie, chers boursiers, pour continuer à satisfaire votre curiosité personnelle et à consolider vos connaissances scientifiques. Au vu de son importance capitale pour le développement de la personne et de la société, la formation dans le domaine du sport bénéficie d’une attention particulière des pouvoirs publics en Algérie. A ce titre, les meilleures conditions matérielles et pédagogiques seront mises à votre disposition tout au long de votre formation. Ce sont exactement les mêmes conditions qui sont offertes à vos frères algériens et autres boursiers africains que vous allez côtoyer sur le lieu de formation”, a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des sports a d’abord félicité les boursiers avant de leur prodiguer des conseils. “Avant votre départ, je tiens à vous donner quelques conseils.  Premièrement, il faut que vous respectiez les droits et les règlements de votre pays d’accueil. Ensuite, il faut une assiduité absolue aux différents cours et enfin votre comportement doit être exemplaire en toutes circonstances”, a-t-il indiqué, avant de remercier une fois de plus la République sœur d’Algérie qui ne cesse d’apporter son assistance à notre pays, surtout dans le domaine sportif.

Mahamadou TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here