Dr Bagna Nouhoum Baby, médecin du sport à la DNSEP : “C’est vraiment une grosse erreur pour ceux et celles qui pensent que le sport peut empêcher l’infection par le coronavirus”

0

Dans une interview qu’il a bien voulu nous accorder, Dr Bagna Nouhoum Baby, spécialiste en médecine du sport à la Direction nationale des Sports et de l’éducation physique (Dnsep), nous parle de la pratique du sport et de l’épidémie du Coronavirus ou Covid-19, des recommandations pour les sportifs en cette période de confinement ainsi que des mesures de prévention.

Aujourd’hui-Mali : Pouvez-vous nous parler du Coronavirus ?

Dr Bagna Nouhoum Baby : Le Coronavirus où Covid-19 est une infection virale due à un virus et qui se transmet à travers des gouttelettes provenant souvent de la toux ou de l’éternuement à une distance de moins d’un mètre. C’est une maladie qui est très contagieuse dont la complication peut mener à une infection respiratoire de type pneumonie. Les personnes âgées ou déjà atteintes d’une autre maladie comme le diabète, l’asthme ou l’hypertension sont les plus vulnérables face à l’épidémie de coronavirus.

La pratique du sport peut-elle être un moyen de lutter contre le Covid-19 ?

Pas du tout ! Il est important qu’on lève toute confusion à ce niveau. Il ne faudrait pas que les gens pensent qu’en faisant du sport on ne sera pas infecté par le Covid-19. C’est vraiment une grosse erreur pour ceux et celles qui pensent que le sport peut empêcher l’infection par le coronavirus. Il y a quelques semaines de cela, plusieurs joueurs de football ont été testés positifs par le Covid-19.

Nous ne pouvons pas dire que ces joueurs ne sont pas des sportifs de haut niveau. C’est pour vous dire que le sport n’est pas un moyen de lutte contre cette maladie. Maintenant, ce que nous pouvons dire d’une manière générale, le sport est très bien pour la santé humaine et cela est prouvé par tous les spécialistes. Je pense que personne ne doute du bienfait du sport sur la santé et surtout sur les facteurs de risque cardiovasculaire, notamment l’hypertension artérielle, le diabète, la sédentarité et l’obésité. Vous savez, le sport joue positivement sur la santé, mais il n’est pas un moyen de lutter contre le Covid-19.

Plusieurs documents scientifiques ont argumenté qu’aujourd’hui le sport à l’intensité modérée peut renforcer le système immunitaire d’un organisme. Le système immunitaire, c’est notre système de défense. Effectivement, c’est ce système qui lutte contre toutes les infections et les maladies. Partant de cette logique, nous pouvons dire si un sportif est atteint par le Covid-19, les manifestations cliniques, c’est-à-dire les symptômes ne vont pas s’exprimer de la même manière que celui qui ne faisait pas du sport avant. Celui qui fait du sport a déjà un système immunitaire bien renforcé, ce qui fait qu’il va moins exprimer les symptômes. D’ailleurs, ces personnes peuvent être des foyers potentiels parce qu’ils ont la maladie, mais pas les symptômes. C’est ce que les médecins appellent des cas asymptomatiques. Ils arrivent à des personnes qui ont un système de défense bien renforcé. Les sportifs ont ces avantages, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas avoir le Covid-19.

 Quelle recommandation ferez-vous aux sportifs en cette période de confinement ?

Vous savez, vous pouvez faire six (6) mois d’activité sportive, mais en l’espace de quelques jours d’arrêt de cette activité vous pouvez perdre tous les bénéfices en termes de forme physique. Partant de cela, pour ne pas perdre les formes physiques, il est recommandé aux sportifs de faire un sport de maintien à la maison.

Ce sont des exercices maitrisés par des préparateurs physiques. Ils peuvent approcher des préparateurs physiques afin d’avoir un programme de maintien qui leur permet de garder la forme avant de passer cette période de confinement.  Donc, je conseille aux sportifs de tout faire pour avoir une activité physique de maintien avant qu’une solution soit trouvée à la situation.

Quelles sont les mesures de prévention du coronavirus ?

Aujourd’hui, la meilleure façon de minimiser la contamination de cette pandémie est de respecter strictement les gestes-barrières. Ces gestes-barrières sont, entre autres, d’éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche, se laver fréquemment les mains avec du savon ou du gel hydro-alcoolique, d’éternuer et tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et de ne pas se serrer la main.

Réalisé par Mahamadou TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here