Faits divers : Le cachot plutôt que l’air libre

0

Spécialisé dans le braquage à main armée, le jeune homme se fait interpeller par la police pour la énième fois et toujours pour les mêmes motifs. Apparemment, il semble avoir choisi de ne vivre ailleurs qu’entre les quatre murs d’une prison

M.C alias « Richi » est un voleur invétéré qui vient de tomber entre les mains des hommes du commissaire principal Sadio Konon Tomoda, le nouveau chef du commissariat de police du 3è arrondissement du District de Bamako. Si ce jeune homme a une spécialité, sans nul doute, c’est le vol à main armée, une infraction qui va généralement de pair avec celle relative à la détention illégale d’armes à feu et de minutions.

Dans les secteurs de la Commune II où « Richi » sévissait avant son interpellation, du fait de ses agissements hors la loi, les habitants ne dormaient pratiquement que d’un seul œil. Le garçon a sérieusement perturbé la tranquillité de ses potentielles victimes pendant un bon moment.

« Chaque chose a une fin », dit un adage. Cela a été le cas de ce malfrat le 12 octobre dernier. Et depuis, son règne est devenu un mauvais souvenir pour les populations de la Commune II du District de Bamako et ses environs. Celui que d’aucuns ont qualifié d‘ennemi public numéro un du quartier dort désormais derrière les barreaux.

Les habitants du quartier et de ses environs peuvent maintenant librement vaquer à leurs affaires, sans grande crainte. Juste après son interpellation, ils ont diligenté son dossier pour le renvoyer devant le procureur de la République près du Tribunal de Grande instance de la Commune II du District de Bamako. Les policiers du 3è arrondissement viennent de leur enlever une épine du pied.

Surprise dans la rue
Cet « dérangeur public » a été pris aux environs de 5 heures. Mais peu de temps avant son interpellation, « Richi » a eu l’audace de s’en prendre à une jeune dame que nous désignons par Y en lui arrachant son sac à main en pleine rue dans le quartier N’Golonina, toujours dans la même Commune II. Pour y parvenir, le voleur a usé d’une stratégie qui semble très simple, mais efficace, s’il faut croire nos sources à la police. Le jour où il a été pris, il était à moto en compagnie d’un de ses complices.

………LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here