Grand prix de cyclisme du club des amis du vélo de Niarela : Sur plus de soixante compétiteurs, Brehima Diarra de l’Usfas se succède à lui-même sur 117 km

0

Le 20 janvier est la date anniversaire de la création de l’armée nationale du Mali. A l’occasion de la commémoration du  60ème anniversaire de cette fête, le Club des Amis du Vélo de Niaréla a organisé la 4ème édition de son grand prix, une course de vélo qui s’est déroulée le long de la route de Koulikoro.

La cérémonie a enregistré la présence de Monsieur Cheick Aba NIARE, maire de la commune II du District de Bamako, de Monsieur Amadou TOGOLA,  président de la Fédération malienne de cyclisme, de Monsieur Mahamadou SISSOKO, président du Club des Amis du Vélo de Niaréla, de Monsieur Seydou TOUNKARA dit Ladji, un grand passionné du Vélo, membre du Club des Amis du Vélo de Niaréla, de plusieurs membres dudit Club, de M. Alassane NIARE, représentant le chef de quartier de Niaréla, des partenaires, de plusieurs personnalités et autres invités de marque.

Une foule nombreuse venue de divers horizons a répondu favorablement à cette 4ème édition du grand prix du cyclisme du Club des Amis du Vélo de Niaréla.

Les participants à cette compétition de haut niveau sont venus de plusieurs clubs de cyclisme tant de Bamako que de l’intérieur du pays.

Plus d’une soixantaine de cyclistes ont parcouru une distance de 117 km.

Le premier  prix du grand prix du cyclisme du Club des Amis du Vélo de Niaréla, 4ème édition,  est revenu à Bréhima DIARRA de l’Union sportive des forces armées et de sécurité (USFAS) qui se succède à lui-même. Le même avait remporté la 3ème édition.

Le deuxième prix est enlevé par Oumar SANGARE. Le troisième prix est remis à Moussa TOGOLA. Le quatrième à Issa MARIKO. Adama KOUYATE se classe cinquième tandis que Gaoussou SANGARE occupe le sixième rang, suivi de Seydou DJIRE. Le huitième prix est enlevé par Yacouba TOGOLA. Diakaridia SANGARE et  Sidi Diallo se classent respectivement aux neuvième  et  dixième rangs.

Durant cette course de vélo, il y a eu trois sprints à savoir :

-le premier sprint intermédiaire a été enlevé par Seydou DJIRE ;

-le deuxième sprint intermédiaire par Omar SANGARE  et

-le troisième sprint intermédiaire est revenu à Yacouba TOGOLA.

Cette 4ème édition avait pour sponsor Talla  Télécom et l’Auto-école « La Prudence ».

Mamadou DIALLO dit V.T.T  Madou a été longuement ovationné par le public pour ses pirouettes et autres démonstrations à vous faire dresser les cheveux au milieu du crâne. Il a beaucoup impressionné l’assistance par son savoir-  faire.

Les cyclistes ont démontré à l’assistance leur professionnalisme.

Les partenaires du Club des Amis du Vélo de Niaréla ont apprécié cette initiative qui devient une tradition à perpétuer, en l’occurrence  ces courses de vélo pendant les jours fériés. Le Club  des Amis du Vélo de Niaréla organise des courses de vélo tous les 1er et 20 janvier, 26 mars,  1er mai et 22 septembre.

Bréhima DIARRA a salué et remercié les  heureux donateurs. Il a ensuite salué les autres cyclistes, invitant les uns et les autres à s’impliquer pour le développement et le rayonnement  du cyclisme au Mali. Le vainqueur a évoqué sa carrière qui remonte à 2005 et son ambition pour la discipline. Il a invité les plus hautes autorités du Mali à accompagner la  fédération malienne de cyclisme pour son épanouissement. Brehima Diarra a révélé qu’il y a des vélos qui coûtent cinq millions neuf cent mille francs CFA (5.900.000 FCFA). C’est vous dire que le cyclisme, c’est de l’argent.

Pour le représentant de l’Auto-Ecole « La Prudence », leur  souhait est  que tous les Maliens circulent en voiture de façon prudente sans accident de la circulation routière.

Tous les intervenants ont apprécié et exprimé leur satisfaction.

Rappelons qu’un hommage a été rendu à Seydou TOUNKARA dit Ladji pour ses énormes sacrifices pour le Club des Amis du Vélo de Niaréla. Les supporteurs des Aigles du Mali  ont  émerveillé le public et agrémenté la fête avec leurs prestations. Rendez-vous est pris pour la 5ème édition. Bonne fête à l’armée malienne.

                                                                  Moussa SISSOKO     

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here