Henry Kasperczack à propos du Match Mali – Ethiopie : « C’est une déception, mais on a de l’espoir »

0

Les Aigles se prononcent sur le match de demain face à l'ÉthiopieAprès leur brillante victoire de 2 buts à 0 du match aller de la 3ème journée à  Addis – Abéba, les Aigles du Mali  se sont inclinés 2 – 3 face aux Antilopes Walias d’Ethiopie, mais occupent  toujours la 2ème place de la poule B, derrière les Fennecs d’Algérie.

La 4ème journée des éliminatoires de la CAN Maroc 2015, jouée mercredi 15 octobre, a vu les Aigles se faire surprendre 2 – 3 par les Antilopes d’Ethiopie au stade du 26 mars. Les buts éthiopiens sont l’œuvre de Getangh Kebede, Yussuf Yassin et de Abebaw  ButakoAyant, tandis que les deux buts  des Aigles ont  été marqués par Bakary Sako et Moustapha Yatabare aux 32ème  et 68ème minutes. Une défaite qui va obliger les Aigles à gagner les deux autres matchs, d’abord contre le Malawi le 15 novembre, ensuite contre l’Algérie à Bamako.

Henry Kasperczack qui a regretté  cette défaite, tout comme l’ensemble des joueurs, ne perdent pas pour autant espoir  par rapport aux deux matchs à venir. L’équipe malienne a fait des progrès dans le jeu, s’exclame Kasperczack . Pour qui, « nous avons commis des erreurs défensives qui nous ont  coûtées trop chères ». Sans défendre ses joueurs, le sélectionneur national, Kasperczack  pense que l’arbitrage de ce match y est pour beaucoup dans la défaite des Aigles contre l’Ethiopie. Après la défaite, l’équipe n’est pas pour autant abattue, dira-t-il, avant d’ajouter que le temps passe vite, que  nous devons réagir,  pour faire mieux,  afin de gagner les autres matchs et se qualifier pour Maroc 2015. Pour Kasperczack, on a de l’effectif de bon  niveau tant qualitatif que quantitatif. En matière de préparation, on est toujours  dans les meilleures conditions.

Répondant à la question des journalistes sur la sortie de Abdoulaye Diaby, Kasperczack affirme que c’était pour améliorer le jeu  qu’il a pensé mettre Mohamed Traoré. Concernant le choix des joueurs,  Henry Kasperczack  dira que :« chacun à son choix en matière de joueurs, mais nous par conscience professionnelle, on pense à l’équipe nationale. On ne pense pas faire du mal à l’équipe nationale. Il faut accepter le choix de l’entraîneur. On a une responsabilité vis-à-vis du pays ».

Pour ce qui est de la visite du Président  de la république aux joueurs à Kabala, Henry Kasperczack, pense que cela n’a pas du tout influé sur les joueurs, au contraire, que cela aura été  une bonne chose pour les joueurs  qui étaient contents de cette visite. Et que d’ailleurs le Président IBK, tout en souhaitant bonne chance aux joueurs les a rappelés  que cette joie ne doit pas les distraire du match qui les attend.

Pour ce qui est le match contre le Malawi, les joueurs sont conscients qu’ils n’ont plus droit à l’erreur. « Maintenant que nos destins sont entre nos mains, on va au Malawi pour faire un bon résultat. Si on perd au Malawi, la situation devient plus compliquée » a laissé entendre  Kasperczack. Les deux matchs restants sont décisifs. A la question de savoir si Seydou Keita a manqué aux Aigles, Kasperczack affirma que Seydou a un rôle important pour motiver les joueurs, il est bien dans l’équipe nationale, un vrai capitaine, dira – t – il , avant de lui souhaiter prompt rétablissement  pour qu’il  puisse jouer contre le Malawi le 15 novembre prochain.

Dans ce groupe B ou le Mali était donné favori en même temps que l’Algérie, c’est bien les Fennecs qui occupent la 1ère place avec quatre matchs joués et quatre victoires. Un parcours sans faute qui les qualifie pour Maroc 2015. Malgré sa défaite du mercredi dernier, le Mali reste toujours 2ème avec  deux victoires et deux défaites. Le Malawi et l’Ethiopie ont chacun trois points. En 5ème journées, les Aigles se déplacent  chez les Flammes du Malawi, pendant que les Antilopes d’Ethiopie iront chez les Fennecs.

                                                                      Almihidi  Touré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER