PL : Cristiano Ronaldo brille pour son retour à Manchester United, Manchester City bat Leicester, Arsenal gagne enfin

0

Le multiplex de Premier League de ce samedi après-midi, comptant pour la 4e journée, offrait six rencontres de haute volée. Cristiano Ronaldo a signé son retour à Manchester United par un doublé contre Newcastle (4-1). Manchester City s’est imposé à Leicester (0-1), Arsenal a enfin marqué et gagné (1-0) !

À l’occasion de la 4e journée de Premier League, l’Angleterre avait les yeux rivés sur Manchester, où Cristiano Ronaldo faisait son grand retour sur la pelouse d’Old Trafford, douze ans après. C’est le Newcastle d’Allan Saint-Maximin, sur deux défaites et un nul, qui était invité. L’attaquant portugais était titulaire dans les rangs des Red Devils, tout comme Raphaël Varane, Paul Pogba, Bruno Fernandes ou Jadon Sancho. Passements de jambes, provocation dans la surface et frappe en bout de course. Petit filet extérieur (10e). Cristiano Ronaldo avait à coeur de bien faire. Quitte à forcer un peu. Manchester United évoluait haut mais se montrait imprécis. Alors qu’aucun but n’avait été marqué sur les six pelouses à l’approche de la mi-temps, en renard, «CR7» profitait d’un ballon relâché par le portier des Magpies sur un tir de Greenwood pour ouvrir le score de près (1-0, 45e+2). Le sourire ne trompait pas.

En seconde période, Newcastle réagissait sur un maître contre. Enorme différence faite par Miguel Almiron, beau relais d’Allan Saint-Maximin et finition précise de l’ancien Marseillais Javier Manquillo (1-1, 56e). Les Magpies faisaient douter Ole Gunnar Solskjaer, mais il était écrit que personne ne viendrait gâcher les retrouvailles entre Ronaldo et MU. Lancé par Luke Shaw, le Portugais sprintait plein axe comme à ses débuts et s’en allait glisser le ballon entre les jambes de Woodman (2-1, 62e). Son compatriote, Bruno Fernandes, participait au succès des Red Devils d’une frappe «ronaldesque», pied droit, aux 18 mètres. Woodman restait figé, Old Trafford était conquis (3-1, 80e). Finalement, le revenant Jessie Lingard parachevait le succès de MU, profitant de la deuxième offrande du jour de Pogba (4-1, 90e+2). Avec ce succès rêvé, Manchester United prenait les rênes de la Premier League, juste devant le voisin de City, qui a ramené un précieux succès de Leicester.

Manchester City s’impose à Leicester, Arsenal gagne enfin

Du côté du King Power Stadium, les Foxes accueillaient le champion en titre, Manchester City, un mois après l’avoir fait tomber à l’occasion du Community Shield. Pep Guardiola se payait le luxe de laisser De Bruyne, Foden, Mahrez et Sterling sur le banc. Les Citizens dominaient les débats dans le premier acte, mais Gabriel Jesus, Ferran Torres et Jack Grealish ne trouvaient pas la faille. Au retour des vestiaires, Leicester menait une offensive à cent à l’heure. Centre de Vardy et tête de Barnes. C’est le haut de la transversale qui sauvait Ederson (47e). Deux minutes plus tard, Jamie Vardy pensait ouvrir le score, servi plein axe par Ndidi et plein de sang froid pour éliminer Ederson, mais un hors-jeu refroidissait ses ardeurs (49e). Finalement, Bernardo Silva profitait d’une mauvaise intervention de Soyuncu pour inscrire le seul but du match aux six mètres (0-1, 62e). Les entrées des remuants Lookman et Iheanacho ne changeaient rien à la donne.

A l’Emirates Stadium, les Gunners d’Arsenal jouaient la tête de leur entraîneur face au Norwich City de Pierre Lees Melou. Face au promu, aussi mal embarqué que les Londoniens, Mikel Arteta devait à tout prix l’emporter. Et cela passait par inscrire un premier but en 4 matches. La lanterne rouge de Premier League devait attendre la 67e minute pour inscrire son premier but de la saison. Un tir de Pépé qui heurtait le poteau, un cafouillage devant le but et Pierre-Emerick égalisait avec réussite (1-0, 67e). Peut-être la fin du calvaire. Belle surprise de ce début de saison de Premier League, West Ham avait l’occasion de dépasser Tottenham (giflé 3-0 par Crystal Palace) et de prendre seul la tête du championnat. Sur la pelouse du Southampton de Romain Perraud, les Hammers poussaient dans le deuxième acte, mais ne trouvaient pas le cadre (Soucek, 55e), ni même les filets de McCarthy. Declan Rice sauvait même les Londoniens dans le temps additionnel (0-0).

Brighton monte sur le podium

Il aura fallu attendre le temps additionnel pour que se dessine un vainqueur dans le duel de milieu de tableau entre le Brentford (10e) de Bryan Mbeumo et le Brighton (8e) de Neal Maupay. Les Seagulls l’ont emporté à l’extérieur grâce à une réalisation de Leandro Trossard, bien servi par l’Argentin Alexis McAllister (0-1, 90e). Brighton compte 3 succès en 4 rencontres et grimpe à la 3e place du classement. Enfin, Watford, qui restait sur deux défaites, et Wolverhampton sur trois revers en trois matches, s’affrontaient la peur au ventre. Les Loups profitaient d’un csc de Francisco Sierralta (0-1, 74e) et d’un but de la recrue venue de Leipzig Hee-Chan Hwang (0-2, 83e) pour glaner leurs trois premiers points de la saison.

Le classement de Premier League.

Le calendrier de Premier League.

Les résultats de la 4e journée de Premier League :

Arsenal 1 – 0 Norwich : Aubameyang (67e) pour Arsenal.

Brentford 0 – 1 Brighton : Trossard (90e) pour Brighton.

Leicester 0 – 1 Manchester City : Bernardo Silva (62e) pour Manchester City.

Manchester United 4 – 1 Newcastle : C.Ronaldo (45e+2, 62e), Bruno Fernandes (80e), Lingard (90e+2) pour Manchester United ; Manquillo (56e) pour Newcastle.

Southampton 0 – 0 West Ham

Watford 0 – 2 Wolverhampton : Sierralta (csc, 74e), Hee-Chan Hwang (83e) pour Wolverhampton.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here