Qui est Mamoutou Kané «Mourlé», le coach des Aiglons en Pologne?

1

Les amateurs du foot avaient, sans doute, douté de lui après sa défaite contre la France lors de la troisième journée des matchs de poule. Cependant, sa victoire hier, 04 juin, contre l’Argentine, en 1/8 de finale, force l’administration. Maliweb.net a décidé de faire pleins feux sur cet entraineur resté trop longtemps dans l’ombre.

-Maliweb.net- Trente (30) ans après sa première coupe du monde Mamoutou, Mourlé revient sur un terrain de Coupe du monde, cette fois en tant qu’entraineur, même si en 2011, il était préparateur des gardiens dans cette même compétition. En effet, c’est en 1989 que le jeune Mamoutou Kané est initié, comme gardien, à la Coupe du Monde en Arabie Saoudite. Sélectionné ensuite au moins dix fois dans l’équipe nationale, l’ancien gardien de but des Aigles, à l’image de plusieurs gardiens, n’a pas beaucoup été à la Une de la presse sportive. Qu’à cela ne tienne, Mamoutou Kané se forme, d’abord au Mali, puis à l’étranger notamment à l’Ecole supérieure en  sciences  et  technologie  du sport en Algérie.

Entraîneur principal du Stade Malien de Bamako en 2016, Mamoutou Kané devient Champion du Mali (2015- 2016) avec les Blancs. Il est élu, la même année, Meilleur entraîneur  de la Ligue1 du Mali. Le 9 avril 2018, Mourlé, discret mais rigoureux, est nommé à la tête de la sélection nationale du Mali par le Comité de Normalisation (CONOR). C’est le début d’une ère nouvelle. Le 17 février 2019, le Mali remporte son premier titre de champion d’Afrique Mamoutou, Niger 2019. Clément Boubacar Kanouté et ses coéquipiers s’imposent, alors, 3-2 dans les tirs au but devant le Sénégal qui perd ainsi sa troisième finale consécutive dans cette compétition.

Entraineur des gardiens de l’équipe nationale de 2002 à 2010, Mamoutou Kané a travaillé aux côtés des entraineurs comme Henri Kaspersack, Henry Stambouli, François Jodar, Stephen Keshi. A 45 ans, Mourlé réussit, pour la deuxième fois de notre histoire a amené notre équipe nationale Mamoutou en ¼ de finale de la Coupe du monde, en battant l’Argentine, pays de Diégo Maradonna et de Lionel Messi, un palmarès honorable qui fait de Mamoutou Kané, un prétendant sérieux au poste de sélectionneur national des Aigles du Mali. En attendant, le prochain match des Aiglons contre l’Italie, vendredi prochain, les supporters célèbrent leur «coach».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. En lisant cet article, il semble bien qu’il a fait ses preuves dans le football Malien. Il a aussi des jeunes joueurs très talentueux. C’est important de le mentionner.
    Courage et bonne chance contre l’Italie !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here