UFRESA – Mali : Un tremplin pour les femmes à exercer le journalisme sportif !

0
Coumba Niambélé
Coumba Niambélé

 Présidée par  Coumba Niambélé, la cérémonie de présentation des femmes reporters du Mali a eu lieu le samedi 13 décembre à la Maison de la Presse. C’était en présence des représentants du ministre de l’Economie Numérique de la Communication et de l’Information Waly Traoré et de celui du ministre des Sports,  Youssouf Singaré.

Coumba Niambélé, d’entrée de jeu placera l’événement à son vrai contexte, une activité intégrante du programme d’activités   de l’antenne malienne de l’Ufresa, dont le bureau a été renouvelé le 21 septembre 2013.

Faut – il le rappeler, l’Ufresa est l’union des femmes reporters sportives d’Afrique, crée en 2006 à Warris au Nigéria. Elle et presque représentée dans tous les pays du continent et ouverte à toutes les femmes africaines journalistes, photographes, réalisatrices, camerawomen, techniciennes spécialisées en sport, des médias publics que privés.

De nos jours, le bureau mère a son siège à Abidjan en Côte D’Ivoire.

Cette union créée par les femmes et pour les femmes a pour devise : équité, efficacité et progrès. Elle a pour objectif, entre autres, de favoriser l’échange et la communication entre les reporters sportives d’Afrique, d’inciter les femmes à exercer le journalisme sportif, de lutter contre l’inégalité entre l’homme et la femme dans la profession. Mais aussi d’accentuer la formation continue des femmes reporters sportives, favoriser la participation des membres de l’union aux grands rendez – vous sportifs africains et internationaux. Et enfin, d’entretenir des relations de coopération avec les organismes et institutions de sports  en vue de réaliser les différents programmes de développement du sport en général et du sport féminin en particulier.

De 2008 à 2013, l’antenne Ufresa – Mali était dirigée par Assa Soumaré de l’ORTM, il y avait un bureau en place, dans lequel, le constat a été que trois reporters-femmes étaient seulement actives sur le terrain, à savoir Assa, Ami Mariko et Coumba Niambélé. «  C’est pour cela que, ça été un peu difficile pour nous de mener des activités » assure Mme Niambélé. Avant de signaler qu’il s’est apparu nécessaire de renouveler le bureau, le 21 septembre2013  pour l’élargir à 13 membres, toutes actives.

Les membres de l’UFRESA sont, entre autres, la présidente d’honneur Assa Soumaré, la présidente Coumba Niambélé, la secrétaire générale Bintou Dagnoko, Mariétou Konaté (trésorière générale). Le poste de secrétaire aux relations extérieures est occupé par Tiouta Traoré de l’ORTM, secondée par Youma Coulibaly, de la cellule communication du ministère des Sports. La secrétaire à la communication est la rédactrice en chef du Magazine ‘’Dourouni’’. La secrétaire administrative de l’Ufresa est la rédactrice en chef du journal le « Combat », Mme Tamboura Salimata Fofana, tandis que Mah Bellem de la « Nouvelle Patrie » est secrétaire aux conflits. Clarisse N’Tchikam de ‘’l’Indépendant’’ est secrétaire à l’organisation tout comme Mariam Moussa Hari Maiga du ‘’studio Tamani’’ et Hawa Kamissoko de l’ORTM. Pour la présidente Coumba Niambélé, à l’Eufresa –Mali on est une équipe, ensemble on défend et on attaque pour la cause des femmes reporters sportives du Mali.

Almihdi Touré

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER