Bamako Digital Days, le cadre propice à la promotion du numérique avec la mise en avant du savoir-faire malien

1

Du 18 au 19 février 2020 se tient au centre international de conférence de Bamako un grand forum sur le digital. Le numérique désormais  incontournable et levier de développement socio-économique du monde est promu durant ces  deux jours de rencontre. Qui   réunit les professionnels de l’économie numérique  venus  d’Afrique et d’ailleurs. Bamako Digital Days est un  espace d’échange et de partage visant à booster la marche vers le digital, et surtout  révolutionner le secteur numérique du Mali en mettant en exergue le savoir -faire du Mali en la matière.

Pour  Hamadoune Touré, 1er SG de Smart Africa Mali, ancien SG de l’UIT,  il est essentiel de faire de l’Afrique un continent de producteur et non de consommateur du digital pour relever les défis de son émergence.  Le continent présente des potentialités et le numérique constitue un vaste champ de création de richesse. Pour favoriser cette marche il est important de baliser le terrain avec la mise en place de nouvelles règles, et d’effectuer des changements tant au niveau des législations que dans leur implémentation, une touche qui permettrait d’attirer les investisseurs à s’y intéresser.

La création d’un environnement favorable à la digitalisation est au cœur des priorités des hautes autorités du Mali comme l’indique le  premier ministre le Dr Boubou Cissé.  En félicitant le  ministre de l’économie numérique et de la prospective du Mali, Mme Kamissa Camara, le premier ministre a tenu à rassurer son homologue de son accompagnement pour la valorisation du digital au Mali. Et l’organisation des journées digitales, l’accompagnement des Start- up et d’autres initiatives du département de  l’économie numérique et ses services rattachés illustre à dessein cette marche vers le numérique.

Pour une première, le forum se tient sous le  thème « Booster sa productivité par le digital » avec au programme des conférences, des panels sur  les enjeux du numérique  en plus des stands d’exposition.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Les acteurs de ce projet sont des fous, des paranoïas, des schizophrènes et des sadiques narcissiques, comment peut parler de digitalisation et numérisation sans de bonnes connexions internet? Impossible, au lieu de demander au gouvernement de mettre l’accent sur la généralisation de la fibre optique, vous jouez le cinéma et la fourberie. Il n’y aura pas de digitalisation et de numérisation sans infrastructures digne de ce nom. Lorsque nous allons dans nos banques pour de simples transactions, dans bien des cas les banques disent qu’il n’ y a pas de connexion et les clients peuvent même perdre toute une journée avant d’être servi, pour lancer une action d’envergure il faut commencer par le commencement, dans ce cas il d’abord des équipements et infrastructures digne de ce nom.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here