Présidence du Parlement panafricain : La candidate l’honorable Chato bénéficie du soutien des députés de l’Afrique de l’ouest

3

La salle de conférence de l’hôtel” Salam” de Bamako a abrité le dimanche dernier la cérémonie de déclaration de candidature au poste du président du parlement africain.Les députés de Caucus(députés d’Afrique de l’ouest)se sont retrouvés à Bamako les 10 et 11 Avril. Ce groupe de parlementaires d’Afrique de l’ouest est piloté par le honorable Docteur Sanchez Hélio De Jésus, Pina, président du Caucus.Il s’agit des députés du Cap-vert, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger, Togo, Sierra-Leone, Gambie, Sénégal et du Mali.

Pour le président Caucus,Dr Sanchez,le regroupement des députés d’Afrique de l’ouest a été bien représenté au sein des instances du Parlement panafricain.Ils ont passé en revue les activités des dernières activités. Dr Sanchez note néanmoins quelques difficultés que l’organisation parlementaire ouest-africaine traverse. A cet effet, il a révélé qu’il n’y a pas eu assez de réunions tenues par le Caucus à cause de  la Covid-19.

La réunion de Bamako avait un sens particulier pour le Mali car les députés de l’Afrique de l’ouest ont tous àl’unanimité opté pour soutenir l’honorable Haïdara Aïssata Cissé, membre du Conseil national de transition ( CNT) au poste de la présidence du Parlement africain.

Notre compatriote Aïssata Cissé, avec son expérience, va briguer le poste du président du Parlement panafricain dont la session élective se tiendra du 14 au 28 mai prochaine en Afrique du Sud.

L’honorable Chato a bénéficié du soutien des homologues députés d’Afrique de l’ouest.Elle a une grande chance également du fait que le président sortant n’étant pas candidat adecide de la soutenir.

Prenant la parole, l’honorable Chato a remercié les autorités de transition qui n’ont aménagé aucun effort pour l’accompagner.

Elle a adressé également ses vifs remerciements au peuple malien et sollicité sa bénédiction pour l’atteinte de l’objectif recherché, c’est à dire son élection au soir du 28 mai prochain.

Plusieurs interventions ont été faites par les députés de l’Afrique de l’ouest, à commencer par l’honorable Aboubacar Sidiki Koné de la Côte d’ivoire qui a lu l’appel de Bamako dans laquelle, ils font bloc dernière la candidature de l’honorable Aïssata Cissé.

Le président du Caucus, DR Sanchez a remercié les autorités maliennes et les parlementaires maliens pour l’hospitalité dont Ils ont fait l’objet durant leur séjour. Plusieurs motions de remerciements ont été adressées au président de la transition, Bah N’Daw, au président du CNT, Malick Diaw et au président du Causus, Dr Sanchez.

Cette cérémonie de déclaration de candidature de l’honorable Aïssata Cissé était placée sous la présidence du ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération, Zeiny Moulaye. Elle a été accompagnée par la bonne musique du grand guitariste international, Baba Sala.Un cocktail a mis fin à la cérémonie.

 

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Merci beaucoup le roi Biton, vraiment des gens qui ne réfléchissent pas avant de parler, comment une personne nommée peut diriger un parlement africain? Le CNT est anti-démocratique.

  2. Parlement panafricain?
    ou ca? ca existe ca? moi jvois des beni oui oui, adorateurs de la France-Afrique, et non de l’Afrique, Wa c comme ca qu’on vol et détourne les grandes idées: juis désolé mais les vrai panafricanistes se compte sur une main au MALI, et chato n’en est pas une jsuis désolé, elle est loin de la

  3. J’aime bien Chato mais le Mali d’aujourd’hui n’a pas de parlement! IL FAUT ETRE PARLEMENTAIRE POUR DIRIGER UN PARLEMENT!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here