Après l’annonce de la réduction du train de vie de la Présidence : L’UNTM invite les autres institutions à en faire autant

4

Hier, mercredi 09 juin 2021, le Bureau Exécutif de l’Union Nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et ses partenaires syndicaux ont rendu public deux communiqués pour saluer la réduction du train de Vie de l’Etat annoncée par les autorités. « Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, a donné le ton en tant que première Institution de La République, il reste des réductions à opérer au niveau de toutes les autres Institutions, des directeurs d’entreprises et services dont les responsables étaient déjà mieux garnis que les Ministres en termes de salaires auto-octroyés », révèle le communiqué de l’UNTM, sous la plume de son secrétaire général, Yacouba Katilé.

Dans le premier communiqué, le Bureau exécutif de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et ses partenaires syndicaux, suite à la prestation du serment du colonel Assimi GOÏTA, notent avec plaisir l’effort de rectification de la transition et saluent la réduction du train de Vie de l’Etat. « Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, a donné le ton en tant que première Institution de La République, il reste des réductions à opérer au niveau de toutes les autres Institutions, des directeurs d’entreprises et services dont les responsables étaient déjà mieux garnis que les Ministres en termes de salaires auto-octroyés », révèle le communiqué de l’UNTM, sous la plume de son secrétaire général, Yacouba Katilé.

Un deuxième Communiqué a été fait ce même jour par L’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) ainsi que ses partenaires syndicaux après le choix du Docteur Choguel Kokalla Maïga comme premier ministre.

Dans ledit communiqué, ils saluent le respect de l’engagement du Président de la Transition à œuvrer dans une totale collaboration de toutes les forces vives du pays.

Enfin, l’UNTM et ses partenaires syndicaux félicitent et encouragent le nouveau titulaire de la primature à œuvrer dans la même logique de synergie des forces vives du pays.

A rappeler que lors de son investiture comme président de la transition du Mali, le lundi 07 juin 2021, le colonel Assimi GOÏTA a informé l’opinion publique de a réduction du train de vie de l’Etat. « Je m’emploierai également à la réduction du train de vie de l’Etat. D’ores et déjà, j’ai décidé d’allouer les 2/3 du fonds de souveraineté du président, soit 1.800.000.000 FCFA annuel, aux œuvres socio-sanitaires, notamment pour favoriser l’accès à l’eau potable et aux soins de santé primaires. Face à ces impératifs, aucune couche et aucun groupe ne sera écarté, car le Mali à besoin de chacun et de tous », avait déclaré le président Assimi GOÏTA

AISSE TOUUNKARA, stagiaire

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Ce n est pas aux institutions de diminuer leur train de vie ( salaires avantages et autres…); c est au Président et PM de le faire courageusement dans la transition. Toute mesure salutaire pour le pays non prise durant la transition ne le sera pas après les élections. Et toutes ces mesures doivent être consignées dans la constitution (ex: limitation du nombre des ministères à 15, citer uniquement les institutions utiles, etc). Cela empêchera le président élu et son premier ministre de faire du n importe quoi afin de satisfaire ceux qui l ont élu.

  2. Oui KATILE, vous avez parfaitement raison, les élites maliens ne sentent pas les injustices et les impunités tant que eux reçoivent les dividendes de ces fléaux, alors que tout homme bien bâti devrait être sensible à la souffrance de l’autre qui subit ces fléaux. Ce qui reste certain, personne ne peut construire un pays dont le piédestal se tient sur l’injustice et l’impunité, il faut que les cadres et élites de ce pays sachent que le bonheur doit être partagé, personne ne peut rendre heureux les hommes d’un espace dont une poignée vit sur un îlot de postérité dans un désert de misère et c’est le cas au Mali d’aujourd’hui, c’est dommage pour un peuple qui été bien bâti depuis des siècles et qui tombe malheureusement dans cette situation de bassesse irresponsable et indigne. Certainement les vieux réflexes de justices et d’équité ferons surface et tout rentrera dans l’ordre dans les prochains mois, nous restons convaincus que ce sursaut sera une réalité très bientôt.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here