Centrale démocratique des travailleurs du Mali : Affiliation de trois syndicats à la CDTM

0

Ce mercredi 28 août, dans l’enceinte de la CDTM, la grande famille de la CDTM a accueilli en son sein trois syndicats dont un syndicat national et deux sections nationales qui sont : le Syndicat national des éleveurs et marchands de bétail du Mali (SYNEMAB), la Section syndicale de la protection civile du Mali (SSPCM) et la Section des travailleurs de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM).

La secrétaire générale de la CDTM, Mme Sidibé Dédéou Ousmane Traoré se  réjouit de l’arrivée de ces trois syndicats au sein de la CDTM en disant ” Nous sommes ensemble pour le bonheur des travailleurs du Mali et rien d’autre. C’est pourquoi je me réjouis de votre arrivée afin que l’on conjugue nos efforts “.

Nous sommes condamnés à travailler en synergie d’actions au bénéfice des travailleurs du Mali en général et ceux de la CDTM en particulier. Et cet esprit, nous devons le construire ensemble car dans notre famille, la vôtre à partir de cet instant vous serez avec des camarades engagés, motivés et surtout déterminés pour la cause commune, a expliqué Mme Sidibé Dédéou aux trois syndicats adhérents. Elle ajoute aussi que la CDTM, dernière centrale syndicale née en République du Mali, se veut progressiste et attend des nouveaux adhérents un travail syndical permettant de réaffirmer davantage son poids sur l’échiquier syndical national voire international.

Mme Dédéou invite les adhérents à faire en sorte que la Centrale prospère afin de répondre aux attentes des vaillants travailleurs du Mali, car c’est la raison d’existence de la CDTM.

A la suite des propos de Mme Sidibé Dédéou, les différents Secrétaires généraux des trois syndicats (le syndicat  national des  éleveurs et  marchands de bétail  du  Mali, la  Section  syndicale  de la protection civile et la Section des travailleurs de l’OPAM) ont fait leurs interventions.

Le Secrétaire général de la section syndicale de la protection civile, Karim Guilavogui dit que ce syndicat est mis en place à cause de trois maux dont l’injustice, l’égoïsme et la méchanceté. Il ajoute aussi que c’est sur cette base que les Sous-officiers et les Sapeurs de rang de la protection civile du Mali ont décidé de mettre en place cette entité pour le dialogue social et la défense des droits des fonctionnaires de la protection civile du Mali. Monsieur Guilavogui précise qu’aucune main invisible n’est derrière ce mouvement syndical, que c’est une prise de conscience de leur part parce qu’ils estiment qu’ils ne sont pas pris en charge à hauteur de souhait. Il dit que leur syndicat se rend à l’école du syndicalisme de la CDTM pour se renforcer et faire le syndicalisme vrai.

Pour terminer, Karim Guilavogui exhorte les différents responsables à stopper les pressions sur eux et leurs familles pour qu’ils puissent se mettre au travail pour le meilleur de la protection civile.

Selon le Secrétaire général du syndicat national des éleveurs et marchands de bétail du Mali, Sory Coulibaly, ce mercredi est un jour mémorable pour les éleveurs, ça fait partie maintenant des jours les plus importants pour nous les éleveurs, a exprimé Monsieur Coulibaly.

Au tour de Monsieur Boubacar Fané, Secrétaire général de la Section des travailleurs de l’OPAM (Office des produits agricoles du Mali), de déclarer  qu’ils sont déterminés au niveau de l’OPAM à défendre la justice, l’intérêt de l’entreprise, l’intérêt des travailleurs rien d’autre que ça. Ajoute-il aussi qu’il  compte beaucoup sur l’accompagnement de la CDTM à travers toutes ses sections pour les  aider à bien mener leurs missions.

La cérémonie a pris fin par la signature de protocole d’adhésion des trois syndicats.

Aminata SANOU

Stagiaire

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here