Le ministre Harouna M. Toureh lors des 48e et 49e sessions du conseil d’administration de l’ORTM : “J’engage la Direction Générale et le personnel de l’Office à réussir avec brio la mobilisation sociale et la couverture des élections générales

0

“Un budget  de 12 274 310 000 FCFA pour l’exercice 2022 contre 14 520 731 000 FCFA pour 2021”

L’Office de radio et télévision du Mali (Ortm) a tenu le mardi 14 décembre 2021 à l’hôtel de l’Amitié les 48e et 49 sessions ordinaires de son Conseil d’administration sous la présidence du ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Harouna Mamadou Toureh. La 48e session était essentiellement consacrée à l’examen et l’adoption, entre autres, du rapport d’activité 2020 ; du Procès-verbal des 46e et 47e sessions ordinaires et du contrôle des tâches issues de ces sessions, tandis que la 49e session concernait l’examen et l’adoption du projet de programme d’activité 2022, des projets de grilles radio et télévision 2022 et du projet de budget programmes 2022. Les travaux se sont déroulés en présence du directeur général de l’Ortm, Hassane Diombélé et des administrateurs.

l’ouverture des travaux, le ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Harouna Mamadou Toureh, a rappelé que le Mali est engagé depuis le mois d’août 2020 dans un processus de Transition politique, un processus qui sera marqué par des réformes politiques et institutionnelles qui modifieront profondément le paysage politique. L’accompagnement du gouvernement dans la conduite de ces processus fait partie des défis qui se posent à l’Ortm pendant l’année 2022. “J’engage donc la Direction Générale et le personnel de l’Office à réussir avec brio la mobilisation sociale et la couverture médiatique des élections générales à venir”, a-t-il préconisé.

Il a fait remarquer aux Administrateurs que près de 4 ans après l’entrée en vigueur de la réforme du secteur de l’audiovisuel public, consacrant la séparation des fonctions d’édition et de diffusion, le temps est venu pour l’Ortm de mettre  l’accent sur l’amélioration de la qualité des programmes Radio et Télévision car, à son entendement, un autre défi est lié à la concurrence imposée par les nouveaux types de média.

«Nous évoluons vers un univers où les médias numériques, mobiles et sociaux, occupent une place de plus en plus importante et se livrent une bataille de plus en plus âpre pour capter l’attention du public. Dans un tel contexte, l’ORtm doit bien négocier son positionnement adéquat sur les plateformes digitales. Sur le plan de l’organisation interne de l’Office, vous les administrateurs, vous avez engagé des réformes profondes dont l’audit organisationnel qui est en cours. Ses résultats très attendus vous permettront de mieux orienter la charpente managériale. Dans le droit fil de notre objectif global, l’élaboration d’un Manuel de procédures administratives, financières et comptables est en cours, il devrait doter l’Ortm d’un outil moderne, efficace et efficient de gestion de ses procédures. Autant  de réformes qui devraient consacrer la modernisation de la gestion de l’entreprise, en vue de la rendre performante et crédible» dira-t-il.

Une diminution de 15,47 % du budget pour l’exercice 2022

Au Plan financier, il a informé les administrateurs que le budget prévisionnel de l’Office de radio et télévision du Mali pour l’année 2022, s’élève à  12 274 310 000 Fcfa. Ce projet de budget, a-t-il précisé, connait une diminution de 15,47 % par rapport à 2021 dont la dotation rectifiée se chiffrait à 14 520 731 000 Fcfa. A ses dires, cette diminution s’explique par le retrait de la redevance.

Il a fait savoir qu’au plan du Programme d’activités 2022, les activités programmées  s’articulent autour des priorités, entre autres,  le développement d’une politique de production et de diffusion de programmes radio et télé en rapport avec les objectifs de développement socio-économique de notre pays ;  les actions de communication sur les chantiers de la Transition ; l’organisation de la mobilisation sociale et la couverture médiatique des élections générales ;  la promotion de la diversité culturelle et des langues nationales ;  l’amélioration de la qualité des programmes radio et télévision ;  la poursuite des travaux de construction de l’immeuble abritant la radio et la télévision à Kati ;  la mise en application des textes régis par la redevance radio-télé.

Sur le Projet de Grilles des programmes radio et télévision 2022, il a fait savoir que ce projet de grilles doit prendre en compte les échéances électorales de l’année 2022. A cet effet, a-t-il souligné, des émissions  de débat et de sensibilisation sur le processus électoral sont prévus en vue d’assurer la mobilisation sociale et la couverture médiatique de ces consultations électorales dans des conditions optimales.

“Au niveau de la Télévision nationale (Ortm 1), et de la Radio nationale, les grilles 2022 s’inscrivent dans une dynamique d’accompagnement de la Transition, notamment dans la conduite des réformes politiques et institutionnelles.  C’est ainsi que la grille 2022 de Ortm 1 sera bâtie autour de constantes qui ont pour noms civisme et patriotisme, paix et cohésion sociale, élections crédibles, transparentes et apaisées. En termes de nouvelles créations, une émission sur le civisme, le patriotisme et la citoyenneté fait son entrée dans la grille des programmes de la première chaîne de télévision nationale.  Dénommée “Citoyens nous sommes”, elle cultivera l’amour de la Patrie, en mettant l’accent sur les comportements de ceux d’un citoyen, engagés avec honneur et dignité pour le bien-être collectif au service de son pays. Un espace d’éducation civique et patriotique qui viendra s’ajouter au “Débat sur le Mali nouveau”, déjà initié fin 2021. Il sera pérennisé en 2022 et se déclinera, le moment venu, aux couleurs des élections générales. Sur ce même registre, la Radio nationale ne sera pas en reste, Deux nouvelles émissions seront entièrement dédiées aux actions de la Transition. La première, intitulée “Sur les chantiers de la Transition” s’efforcera de vulgariser auprès des populations les actions prioritaires que sont les réformes politiques et institutionnelles, les actions en faveur du retour de la paix et de la sécurité, les conclusions des Assises nationales  de la Refondation.

 La deuxième est intitulée “Que dit le Programme d’action gouvernementale ?”. Elle procédera à un décryptage des grandes orientations de ce document pour les populations, notamment dans les langues nationales”, a-t-il souligné. Il a laissé entendre que l’innovation majeure des grilles concerne la mise en œuvre du projet Télévision régionale de Ségou.  Il a révélé que la première chaîne de télévision régionale va ainsi démarrer à Ségou. “La réalisation de ce projet sera rendue possible grâce à l’avènement de la Télévision numérique terrestre. 

La mise en œuvre du projet favorise le débat citoyen à la base, améliorera les programmes de la Télévision, et consacrera la constitution d’un patrimoine régional en matière d’archives audiovisuelles”, a-t-il dit.

La Direction de l’Ortm, le personnel et les partenaires félicités

Il a saisi l’occasion du Conseil d’administration pour féliciter la Direction générale de l’Ortm, les partenaires sociaux et le personnel pour tout le travail accompli, et pour leur attachement à l’Office, ainsi que le dialogue social si heureusement entretenu au profit des  travailleurs de l’entreprise. Il a prévenu que ces acquis, bien qu’incontestables, restent fragiles. Il s’agit donc de les consolider.          

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here