Journée culturelle des khassonké: A la découverte des mythes et réalités dans la culture du khasso !

0
17

La journée du 25 février dernier a été une opportunité pour le peuple du Khasso de se regrouper au Centre international des conférences de Bamako (CICB) autour du même sujet : ‘’Ré-découverte du Khasso profond’’. L’objectif de cette rencontre culturelle était de faire ré-découvrir aux jeunes générations du khasso profond, ses mythes et ses réalités.

L’Appel du khasso a été vraiment entendu, ce samedi 25 février au CICB. Ils étaient des jeunes et des vieux khassonké venus d’un peu partout pour prendre part à cette rencontre culturelle. Au cours de la journée, des conférences-débats ont été animées par d’éminents conférenciers sur l’histoire, les valeurs culturelles et traditionnelles du Khasso permettant d’édifier les jeunes générations sur les us et coutumes ancestraux afin de les transmettre de génération en génération. Il s’agit aussi de sauver l’identité khassonké et de garder jalousement ces valeurs qui font la fierté des Khassonké depuis des temps immémoriaux.

Selon le coordinateur Dr Macky Woundioune Demba Sissoko, cette initiative n’est pas la première du genre, mais elle vient à son heure. Elle est née, continue-t-il, d’une volonté de fédérer toutes les énergies pour mener ensemble un même combat qui est la sauvegarde de l’identité culturelle khassonké. ‘’Le khasso, aux plans géographique, historique et humain, c’est un territoire, une communauté d’hommes et de femmes, aux dimensions modestes, mais qui a joué un rôle majeur dans l’histoire politique de notre pays avant et pendant la colonisation’’, a-t-il précisé.

Selon Dr Sissoko, le Khasso, au plan culturel, est dépositaire d’un héritage culturel d’une richesse inépuisable que leurs illustres devanciers ont patiemment mis en valeur au cours des siècles. Pour ce faire, M. Sissoko a estimé que seule la langue est le véhicule pour faire promouvoir cette culture si riche.

‘’En nous invitant à aller à la ré-découverte du khasso profond, nous sommes sommés de réfléchir à la problématique de la préservation et de la transmission de cet héritage aux jeunes générations’’, a-t-il dit.

Pour lui, la ré-découverte du khasso est une démarche qui réside sur un aspect scientifique et artistique exprimé à travers des chants, des danses ou de la musique que le génie créateur du peuple khassonké a produits.

Quant au secrétaire général du ministère de la Culture Alhadii Goïta, la culture khassonké est une culture inépuisable qu’il faut  sauvegarder. ‘’J’ai compris qu’il y a un combat à mener pour la sauvegarde de la culture khassonké’’, a-t-il précisé. Pour ce faire, dit-il, le ministère de la Culture a décidé de donner son engagement pour accompagner cette initiative. ‘’Nous comprenons votre démarche qui permet de contribuer à l’approfondissement et à la promotion de la culture malienne à travers celle du khasso’’, a-t-il souligné.

Ousmane Ballo

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.