Nara : Démantèlement d’un réseau d’abattage d’ânes

6

Les agents du service vétérinaire de Nara, accompagnés par deux éléments du peloton de la garde nationale ont  démantelé  au cours d’une mission de contrôle, un réseau d’abattage d’ânes.  Les faits se sont produits vers Berguenaré, une localité située à 7 km de la ville de Nara.

Ce réseau  est composé de huit ressortissants du Cercle de Tominian et trois de Nara. Il avait  en  sa possession un total de  28 peaux d’âne qui ont été saisies.

Les membres du réseau ont été conduits à la brigade de gendarmerie de Nara, avant d’être déférés devant le juge de Nara. Les peaux saisies ont été incinérées mardi 6 septembre en présence de l’adjoint au préfet, Falaye Sy  et des responsables des services de répression concernés.

M. SIDIBE
Amap-Nara

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, Sikasso 2345,
    Vous n’avez rien compris à quoi ? C’est le contenu de l’article que vous ne comprenez pas, ou les commentaires des internautes…? Ou bien alors, l’absurdité qu’il y a à tuer ces animaux domestiques, qui ne sont pas comme les autres animaux domestiques… ILs remplacent l’automobile, la moto et le vélo en zones rurales. Et distraient les enfants. Vraiment, je ne comprends pas qu’on puisse les tuer, même pour de l’argent…!
    Nous Africains ( enfin pas nous tous ), nous détruisons tout ce qui nous est utile… On a commencé par la flore.
    La déforestation accéléré la désertification… Heureusement qu’on a commencé à replanter…!

  2. Comrades it would be much better if you all dismantled the corrupt government so that the revenues earned could go to development to extent Malians at every region would modernized to extent the inefficient donkey is not needed but it seems no one with the power will do the right thing. Fools in charge. They are expendable. Keep it real. Do the right thing now. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  3. Le même phénomène a été constaté dans un des pays voisins et selon une enquête bien poussée, il semblerait que des Chinois seraient à l’origine de ces abattages clandestins massifs. Le pourquoi: Les ruraux de nos pays utilisent les ânes depuis des millénaires comme moyens privilégiés de transport. Afin de pouvoir écouler les fameux tricycles motorisés dans les milieux ruraux, il faudrait d’abord se débarrasser de l’unique moyen de transport adapté à ce jour dont l’âne. La seconde étape serait la promotion des fameux tricycles et le boom économique serait renforcé du côté des promoteurs de ces motos.
    L’état devrait bien s’investir dans cette affaire et y mettre fin urgemment, car nos paysans ne pourront jamais s’offrir ces motos avec des sommes aussi élevée comme 1,2 million de FCFA/moto. Le vide que laisserait l’âne dans le secteur rural sera difficilement comblé. Protégeons ces animaux!

  4. De même que les braconniers sont en train de décimer la faune sauvage Africaine en éliminant les gros mammifères, pour de l’argent. Si on n’y prend pas garde, bientôt ils risquent de décimer les ânes animaux domestiques amis et compagnons de travail de l’homme.

  5. De même que les braconniers sont en train de décimer la faune sauvage Africaine, pour de l’argent. Si on n’y prend pas garde, bientôt il risque de décimer les ânes animaux domestiques amis et compagnons de travail de l’homme.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here