Démonstration de force des jihadistes : Que veulent donc les occupants du Nord malien ?

51 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

« D’ici à ce que les Bamakois finissent de s’étriper sur le sujet des concertations nationales, les jihadistes auraient fini leur boulot. Le Mali ne s’est jamais autant humilié ».  Le ressortissant de Gao refugié dans la capitale depuis avril dernier, savait-il seulement que  l’armée malienne est sur son pied de guerre, piquée au vif par l’avancée  facile vers le Sud du pays d’Aqmi et de ses fondés de pouvoir ?  Selon des sources concordantes, des soldats de l’ex Base aérienne, de Kati, de Ségou et de Sikasso font mouvement depuis quarante huit heures sur Sevaré.

Adam Thiam, Le Républicain

Si les sources militaires et sécuritaires préfèrent botter en touche, sans doute par souci de discrétions, plusieurs témoins de cette ville   affirment que les troupes régulières étaient, hier, allées à la rencontre des jihadistes qui se trouvaient dans l’après-midi à seulement une cinquantaine de kilomètres de la ligne de front. Des habitants de la localité de Boré  entre Sévaré (base de l’armée malienne) et Douentza (position tenue par les jihadistes) rapportent que les soldats maliens durent repousser les assaillants à coup  de Bm 21 vers 16 heures [lundi]. La nouvelle s’est répandue à Sévaré et Bamako aussi. Mais les sources sécuritaires interrogées ne confirmaient pas, hier soir, ce premier accrochage.

« L’armée ne reculera plus »

Les jihadistes durent reculer vers Douentza, selon des sources villageoises, marquant ainsi, si l’accrochage s’avérait, le premier choc entre les soldats maliens et les islamistes depuis l’occupation du Nord en avril dernier par le Mnla, Aqmi, Ansardine et le Mujao.  « Il faut que le Mali donne une leçon mémorable à ces bandits. Notre armée ne reculera plus », s’enorgueillissaient plusieurs de nos interlocuteurs. Et la hiérarchie militaire. Elle garde le silence sur sa stratégie mais reconnaît  les mouvements de cinquantaines de voitures  jihadistes vers la ligne de front.

Que veut dire cette nième bravade des occupants du Nord malien ? Difficile d’y voir clair. Pour d’anciens officiers, Aqmi veut simplement faire de la zone de Douentza sa ligne de front en essayant d’empêcher l’armée d’avancer vers les places fortes des islamistes que sont Tombouctou, Gao et Kidal.  L’idée d’attaquer l’armée malienne à Sévaré relèverait, pour ces militaires retraités, d’une erreur tactique qu’Aqmi pourrait chèrement payer.  Leur argument est qu’hors de leur espace et sans la tactique du harcèlement et l’effet-surprise, les mujahidines sont des proies faciles pour toute armée, à fortiori quand celle-ci a plus à se défendre qu’à attaquer. Et pourtant, des ressortissants du Nord ne voient pas dans cette provocation d’Aqmi  la seule témérité suicidaire. Quoi alors ? Un maire du Nord lui aussi réfugié à Bamako  s’interroge : «  je ne sais vraiment pas ce que visent les salafistes. Mais ils ont une idée en tête ».

Pour un acteur de la société civile du  Nord très au fait des logiques de la nébuleuse, tout ce mouvement vise à rendre Ansardine inéligible au dialogue.  Cet observateur averti ajoute : « Ansardine ne se jouera pas facilement d’Aqmi. Iyad est le premier à le savoir ». Comme si Bassolé avait tout entendu, les négociations entre la délégation malienne et Ansardine-Mnla prévues à Ouaga le 10 janvier ont été reportées.  Le baroud des jihadistes vers le Sud y est certainement pour quelque chose.

Mais le fait que la Commission Nationale des Négociations ne soit toujours pas désignée est aussi l’autre explication, croient savoir plusieurs responsables d’organisations ou de communautés du Nord. Cette Commission qui animera le dialogue inter-malien constituerait, pourtant à leurs yeux, une bouée de sauvetage et pour  Iyad qui « est de fait le dernier otage aux mains d’Abuzeid » et pour le Mnla qui ne sera rassuré que « pardonné par les communautés sédentaires ». En attendant, la fête de l’armée approche  – le 20 janvier – et  ceux des  Maliens qui souffrent de la situation du Nord et du pays donneraient tout pour une défaite cuisante des islamistes ce jour ou même avant.

Adam Thiam

 

SOURCE:  du   8 jan 2013.    

51 Réactions à Démonstration de force des jihadistes : Que veulent donc les occupants du Nord malien ?

  1. JOE STRUMER

    a present il ya eu trop de connories raconter a propos de ses abruties.les connaissants ils seraint a bamako de puis longtemt s ils avaient les moyens .tout le monde sait que c est de l intox et ce n est pas la premiere fois.il faut que les maliens sachent qu on est rentre dans une logique celle de la communaute internationnale .les chiens attendent aussi des consignes venant de leur donneur d ordre quatar and co …la seule chose aujourdhui qu ils veulent c est de se faire passer pour des victimes.ils seraient grand temps que les maliens parlent le meme language te se retrouvent autour du chef dionkis

  2. koussata

    le mieu est au homme de sevare dataque le camp kati pour recupere les arme ,et de leur mettre hor jeux jusqua la liberation totale du nord

  3. Princedudesert

    republique federal du Mali et de L’azawad = moin de misere et fin des rebellions = chacun met de l’odre chez soi!

    • soldat rate

      Y’AURA PAS DE ZAZAREVE…

      LE MNLA EST ASSIS DANS LE GROS KAKA QU’ILS ONT CHIE EUX MEME…ET CA APRES LA FUITE DES SOLDATS MALIENS…

      DONC SOIT RASSURE…IL N’Y AURA PAS DE ZAZAREVE….

      UN ETAT N’EST PAS UN REGROUPEMENT DE QUELQUES BANDITS….MEME ARMEE JUSQU’AUX COUILLES….A PLUS FORT RAISON DES GUEULARDS PROPAGANDISTES….

      Moussa Ag, qui pense que beaucoup n’ont toujours pas compris ce que ca demande pour creer un etat….

      • Princedudesert

        si! la creation d’un etat federal est possible sur referandum et je pense que sa serra la meilleur des solution pour finir avec toute ces rebellions ettoute cette corruption que vit notre Maliba. il ya une chose que les maliens ne savent pas le nord n’as pas de voix, les elus qui siegent a l’assemblee et au colectiviter ne representent que leur propre tete..depuis l’independence tout se gerent a bamako et sa c triste!

        P.S; au nord ya pas que des touaregs!

    • rodrigues Soares

      :wink: CHEZ VOUS C’ EST OU :?:

  4. rodrigues Soares

    …« D’ici à ce que les Bamakois finissent de s’étriper sur le sujet des concertations nationales, les jihadistes auraient fini leur boulot. Le Mali ne s’est jamais autant humilié »…

    est-ce THIAM l’ auteur de cette phrase? si oui…Mr. THIAM seriez vous la a demander au maliens de refuser une concertation nationale pour cause que les djihadistes sont a nos portes? SERIEZ VOUS LE SEMEUR DE PANIQUE AUX MALIENS BRAVES GENS VOULANT METTRE DE L’ ORDRE DANS LES AFFAIRES DE LEUR ETAT?… MR. THIAM AURIEZ-VOUS TROUVE UN NOUVEAU BOULOT-CELUI DE MANIPULER (SI VOUS POUVEZ BIENSUR)LA CONSCIENCE DES MALIENS?

    :lol: MR. THIAM , NOUS NE CESSERONS JAMAIS DE DEMANDER L’ EXERCICE DEMOCRATIQUE MEME PENDANT LA TRANSITION, UNE DES FACETTES DE CETTE DEMOCRATIE EST BIEN LA CONCERTATION OU MEME LES CONCERTATIONS :!:

    :idea: LE PEUPLE MALIEN NE S’ ENDORMIRA PLUS JAMAIS :!:

    • soldat rate

      DE GRACE…ALLEZ CONCERTER…TOUT LE MONDE N’A PAS LES MEMES SOUCIS….ET CA C’EST DEMOCRATIQUE…..

      D’AUTRES PENSENTS PLUS AUX PROBLEMES DU NORDS QU’AUX PROBLEMES DU SUD…C’EST LEUR DROIT….

      JE SUIS SURE QUE THIAM N’A RIEN A AVOIR DEDANS…

      Moussa Ag, qui dit au frere concertateur au latvia…que certains d’entre nous ont d’autres soucis que des concertations….NOS FAMILLES SONT AUX MAINS DES TERRORISTES….SEULES CONCERTATIONS QUI NOUS INTERESSENT C’EST LE NORD…PAS LES HISTOIRES DE POUVOIR AU SUD….

      • rodrigues Soares

        :wink: MERCI :!: LA CONCERTATION AFIN D’ EVITER L’ ISURPATION, LA CONCERTATION POUR GARANTIR L’ UNITE MAINTENANT ET APRES LA TRANSITION QUI PRENDRA FIN SOUS PEU :-D

    • thiny

      Pourquoi ne cessez-vous pas, nom de dieu, de vous attaquer à ceux qui se donnent la peine de nous informer?

      • rodrigues Soares

        :wink: MERCI :!: OUI A L’ INFORMATION, NON ET NON A LA MANIPULATION CHARLATANTE :-D

  5. Dortmunder

    Arrêtez de nous bassiner avec des conneries du genre »SELON NOS SOURCES »ou encore »LIGNE DE FRONT ».Sachez qu’il n’y'en a jamais eu.Tout au plus pourrons-nous parler de »LIGNE DE DÉPART »psq’au premier coup de canon vous retrouverez ces clowns dispersés entre diboli et frékésédougou.

  6. tienimango

    ces sales minables rats du desert seront tous aneantis par le colonel didier dakouo et ses braves soldats …sanogo peut bruler en enfer on s,en tape…

  7. Verite7

    A mon Humble avis, il serais necessaire que les maliens prennent tres aux serieux la situation. L’UNITE DE LA NATION PAR DESSUS TOUT, oublions nos differences, nous sommes des freres africains. Que l’etat decrete un etat d’urgence! Que soit arrete les classes sur toutes l’etendu du territoires pour envoyer les etudiants de plus de 19 ans au serice millitaire patriotique(avec reconaissance..) Que les salaires soit dimunier de 2%% pour pour contribuer a l’effort. Que les commercants importateurs et exportateurs soit sensibiliser et taxes a plus 5% pour l’effort de de l’guerre! La diaspora devra a son tour contribuer en tout a hauteur de 1 milliard de franc CFA. Et tout cela avec pour objectif de liberer le nord avant fin avril! Merci a tous pour vos contrubitions et reactions..

  8. nonalinertie

    Espérons seulement que de sa virée sous-régionale, DJANGO SABATA TRINITA parviendra simplement à : i) trouver les 200 millions de dollars avec une diplomatie plus efficace ; ii) disposer des 3300 soldats de la CEDEAO, iii) obtenir les appuis aériens pour pourchasser les fuyards du désert ; iv) encadrer les brigades d’autodéfense déjà utilisées par le passé avec succès par l’armée malienne; v) préparer concomitamment les élections; vi) tenir les élections immédiatement après la libération des 3 capitales régionales du Nord; vii) après, s’atteler à donner de l’emploi aux jeunes du Sud et du Nord surtout pour qu’ils ne retombent pas dans les activités criminelles du MNLA/AQMI/ANE SARDINE/BOKO HARAM/ANESARU…

    • DIANGO N´A VRAIMENT PAS BESOIN D´ALLER CHERCHER 200 MILLIONS DE DOLLAR, SEULEMENT AVEC LES RESERVES D´OR DU MALI , L´EMPRUNT NATIONAL DE TOUS LES MALIENS ACTIFS A L´ETAT MALIENS ,LE MALI A 9 GISEMENT D´OR EXPLOITES PAR DES ENTREPRISES ETRANGES IL SUVIT DE FAIRE UN DECOURVERT SUR LA PART MALIENNE SUR LES PROCHAINE RECETTE DE L´OR ,LA POLITIQUE DE MAINS TENDUES NE NOUS MENE A RIEN LE MALI A BESION D´HOMME D´ACTION
      EN CE QUI CONSERNE LES HOMMES LE GOUVERNEMET DOIT APPELER TOUS LES JEUNES DE 18 ANS ET PLUS SOUS LE DRAPEAU LES ALDULTES DOIVENT ETRE INCORPORER COMME DES GARDES CIVILES
      SALUT