Affaire vol de câbles de la Sotelma: Namory Doumbia condamné à 5 ans de prison

    0

    Récidiviste, Namory  a été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme sans sursis et au paiement de 1 539 380 F CFA comme réparation et dommages intérêts à la Sotelma.

    Parmi les affaires traitées le jeudi, 9 juin 2011, celle du Ministère Public contre Namory Doumbia pour vol, avec la Sotelma comme partie civile, a retenu plus notre attention.

    Le nommé Namory Doumbia est bien connu du milieu judiciaire et pénitentiaire, car il vient juste d’être relâché au mois de février 2011 pour raison de maladie. Mais, force est de reconnaître que ces temps passés entre les quatre murs n’ont pas pu assagir notre fin voleur. Quelques jours après sa sortie, Namory a repris son activité favorite : couper les câbles téléphoniques de la Sotelma-Malitel pour les vendre à des prix dérisoires. D’après lui-même, au cours de sa comparution, les câbles sont vendus à 2000 F le Kilogramme au marché DIBIDA. Ainsi, les populations étant sur ses lignes se trouvaient privées de communication par son acte criminel.

    Arrêté, Namory a reconnu, à la barre, les faits tout en tentant de  justifier son forfait par une cause de maladie. Après les débats, il a été a retenu dans les liens de la prévention et a bénéficié des circonstances aggravantes pour récidive spéciale. Namory Doumbia s’est donc vu infliger une peine d’emprisonnement de 5 ans ferme sans sursis et le paiement de 1 539 380 F CFA comme réparation et dommages intérêt à la Sotelma. On le dit : «A vouloir mordre le fer, on perd ses dents». Namory a bien perdu les siennes avec les 5 ans. Cette fois-ci, il a eu le temps de connaître le nombre de grain de sable dans les murs de sa cellule de «Fox River de Kati», s’il n’a pas été assagi précédemment.
    Aliou B.S SISSOKO

    PARTAGER