Temps Forts >
Les attaques des rebelles de la CMA ont coûté la vie à 30 soldats maliens en quatre semaines

Les attaques des rebelles de la CMA ont coûté la vie à 30 soldats maliens en quatre semaines ... (6)

Ber : le camp de la MINUSMA attaqué

Ber : le camp de la MINUSMA attaqué (1)

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma ... (15)

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma ... (10)

il y a 2 années
 Le Combat

Mosquée « Marquaz » de Banankabougou : Elle est soupçonnée d’avoir des liens avec des islamistes du Nord

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Les rumeurs sur la collaboration entre la mosquée « Marquaz » de Banankabougou (commune VI) et des islamistes du Nord se confirment : la mort d’un Lieutenant du mouvement Ançardine, Abdel Krim dit «Kojak» lors des affrontements à  Konna a levé un coin du voile sur les liens entre ces islamistes et ladite mosquée. Le mardi 15 janvier, dans le journal de « TV5 Afrique », un fidèle de ce lieu de culte qui révélait que par le passé, Abdel Krim et son mentor Iyad Ag Ghaly priaient dans cette mosquée  « Marquaz ».
Comme pour signifier que le djihadiste  était « au-dessus de tout soupçon » et qu’il « se cherchait », ce responsable de la mosquée « Marquaz » signale que depuis un certain temps, l’homme se faisait rare à la mosquée.  Selon des religieux interrogés et qui dit adieu à la mosquée « Marquaz », Abdel, Krim dit « Kojak » était toujours collé à Iyad Ag Ghaly. Et compte tenu des rapports qui les liaient, nos interlocuteurs précisent qu’on ne pouvait jamais constater la présence de l’un sans l’autre. Selon eux, « Kojak » était au-dessous de tout soupçon et faisait des allers-retours entre le Pakistan et le Mali. Mais quand il était à Bamako,  il assistait quasiment à toutes les prières. Et de préciser que le djihadiste se faisait appeler Abdel Krim à la mosquée « Marquaz ». Après le reportage de TV5, l’épouse d’un  fidèle de cette mosquée  raconte  que son mari connaît  « Kojak ». « Mon époux, « Houstas » (maître) a plusieurs fois rencontré Abdel Krim au Marquaz, lors de son passages à Bamako », témoigne-t-elle. Et compte tenu aujourd’hui du radicalisme de l’époux de cette dame parmi les musulmans de son secteur et de son absence prolongée  à l’extérieur, des soupçons pèsent sur cet homme. Toutefois, la dame se souvient que son mari n’est pas régulier à Bamako et se trouve, depuis septembre dernier, en déplacement à l’étranger. Sans donner sa destination, la dame déclare : « Quelques jours avant son voyage, Houstas  me posait toujours des questions sur l’Islam et sur la prière. C’est quelqu’un qui ne badine pas sur les principes de l’Islam ».
Les femmes n’entrent pas dans la mosquée « Marquaz », à plus forte raison y prier. Les fidèles peuvent se retirer dans les antichambres du lieu de culte pour passer des jours et des mois de méditation. Mieux, des sources affirment que la construction de la mosquée, qui est encore en chantier, est assurée par Iyad Ag Ghaly. Depuis des lustres, de fidèles musulmans de Bamako ont décidé de ne plus se rendre à la mosquée « Marquaz ». « Je n’arrive toujours pas à croire ce que j’ai vu sur TV5 et ce que j’ai entendu sur cette mosquée. En tout cas, j’ai des doutes sur la bonne foi des responsables de cette mosquée qui ne cachent pas leur impression sur le radicalisme », disait un religieux sur TV5. Déjà, la Police a fait une perquisition sur ce lieu de culte. Elle devrait donc poursuivre cette perquisition afin d’éviter le pire à notre pays. A bon entendeur, salut !
Jean pierre James

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

21 Réactions à Mosquée « Marquaz » de Banankabougou : Elle est soupçonnée d’avoir des liens avec des islamistes du Nord

  1. Hit
    710 commentaires
    18 jan 2013 à 15:54

    Rien dans cet article ne permet de faire de telle allégations. Ils ont interdit la mosquée aux femmes, ils ont défendu le mélange du genre à la sortie. Iyad y a prié, pendant qu’on y est, il a aussi prié à la mosquée du quartier de Koulouba pendant qu’il était conseiller spécial du Président. Je veux juste que les gens ne peuvent être pris pour responsable de ce que les fidèles auraient commis!!

  2. zaba
    23 commentaires
    18 jan 2013 à 13:09

    Attention JPJ tu n`es qu`un fanantique comme tous ceux qui frequentent cette mosquee. James n`a dit que la pure verite, les pratiques dans cette mosquee sont pires que celles relatees par le journaliste. J`habite pres de ladite mosquee et je peux vous affirmer qu`il ya des aller retour incessants durant toute la nuit dans l`enceinte. Tu ne vas me dire que c`est pour la priere?

  3. agna100
    3 commentaires
    18 jan 2013 à 11:35

    nous sommes fière de vous les soldats de notre peuple maliba et les soldats francais que le bon Dieu vous protège amen.

  4. Coutinho!
    198 commentaires
    18 jan 2013 à 10:31

    Moi, j’ai prié plusieurs fois dans cette mosquée: ce qu’il se dit ne me surprend absolument pas.
    Car l’atmosphère à l’intérieur est bizarre, on va dire modéremment!
    Je vous jure, à moins que depuis ces évènements les comportements ne changent, ils sont très violents là-bas!
    Je vous raconte: toutes les nuits, après la prière du nafila le mois de carême, 2 ou 3 personnes s’arrêtent avec des bâtons mis au niveau de la pointrine des hommes qui sortent pour les bloquer afin qu’ils ne se mélangent aux femmes qui doivent sortir les premières! C’est quoi ça?
    De plus, le reste de l’année, on chasse les femmes qui veulent venir y prier: vous trouver ça normal, vous?
    Je n’adhère pas à certaines insinuations de JP JAMES, mais quand même…il faut aller voir de quoi il retourne dans cette mosquée et leur mettre la pression d’arrêter les prêches virulentes et insensées en ce 21ème siècle, y compris à la mosquée malimag, Magnambougou face au cimetière, quinzambougou, halles de Bamako et tout ça là!!!

    • doucara
      2489 commentaires
      19 jan 2013 à 13:58

      où est ton problème :mrgreen:

    • pointeur
      78 commentaires
      20 jan 2013 à 17:14

      si tu cherche à comprendre approche toi de leur savant mais ne diffame pas comme le font les journalistes ignorants à la quête de scoup! pour ce qui est de la séparation de la femme et des hommes dans la mosquée je reprend ce que le frère doucara a dis: « où est ton problème? ». pour ce qui est des prêches elles ne sont pas virulentes la preuve que tu n’a jamais écouté! Marquaz veut dire centre en arabe. C’est un lieu ou on cherche à éduquer l’homme et son âme en prenant un cheminement spirituel prédéfinit conforme au coran et a la sunna pour maintenir la foi à un niveau qui te permet d’obéir au Créateur. Il n’y a ni de cours (mouzakara,dourous) ni de prêche sur la charia (halal, haram) ni politique. Et ceci est la règle d’or du tabligh dawa en gros pour le reste interrogez les cheickhs de la dawa mais évitez les diffamations car vous êtes à l’ouest…

  5. Attention JPJ
    32 commentaires
    18 jan 2013 à 10:06

    Ce journaliste ne fait que de sale boulot je lui connais depuis très longtemps quand il était au journal « canard déchainé », un journal sérieux ne publie pas un article aussi bidon que celui de JPJ ce jeune est à l’image de son organe. En ce moment critique que notre pays traverse il faut se méfier de mettre l’huile dans le feu.

    Jean pierre en plus tu es un chrétien donc il faut très attention pour ne pas soulever d’autres problèmes en plus de ce que nous traversons maintenant.

  6. Attention JPJ
    32 commentaires
    18 jan 2013 à 10:06

    Ce journaliste ne fait que de sale boulot je lui connais depuis très longtemps quand il était au journal « canard déchainé », un journal sérieux ne publie pas un article aussi bidon que celui de JPJ ce jeune est à l’image de son organe. En ce moment critique que notre pays traverse il faut se méfier de mettre l’huile dans le feu.

    Jean pierre en plus tu es un chrétien donc il faut très attention pour ne pas soulever d’autres problèmes en plus de nous traversons maintenant.

  7. Malibah
    291 commentaires
    18 jan 2013 à 02:32

    les enemies des Musulmans et du Mali veulent creer le chao entre les Musulmans du Mali. Ce Markaz n’a rien a avoir avec les terroristes. Iyad travailliait au consula du Mali avant que l’Arabi Saoudia ne le sache! Il ft etre vigilant de ne pas creer une guerre unitile entre ns.

  8. amara koko
    20 commentaires
    17 jan 2013 à 23:30

    ce que je vous dis sur ce marquaz est financé par nous les soninkés de france je ne peu pas dire que y’a pas d’autre personne aussi fait d’effort mais ces les soninkés qui sont a la base de cette mosque et le controle toujour . mes freres soyez vigilant et faisons attention a certaine infot.mercie.

  9. macoroba
    74 commentaires
    17 jan 2013 à 22:15

    Attention à l’amalgame.Ne créer pas un chao dans le pays.

  10. Maïga S
    101 commentaires
    17 jan 2013 à 21:27

    mr journaliste, laisser markaz et les musulmans en paix sinon c’est le chaos total pour ce pays.que vous l’acceptiez ou non l’islam et les musulmans vaincront et ici et là,qu’Allah Le Tout Puissant nous assiste amin,salut.

  11. elimariko
    15 commentaires
    17 jan 2013 à 20:37

    Je considérais l’article « quand Oumar Mariko rencontre secrètement Ansar Eddin à Tombouctou par Jeune Afrique » comme une calomnie, mais en voyant les manifestations de ces jours et l’engagement du Cherif de Nioro, qui, les gens lucides de Nioro le savent, est un pro rébellion. On est amené à faire 1+1=2. Ce qui est certain c’est qu’on ne cherche pas à diriger un pays surtout à y imposer une loi, aussi rétrograde que la charia, sans complicités.

    • pointeur
      78 commentaires
      17 jan 2013 à 22:35

      n’insulte pas la charia en la traitant de « retrograde » tu peux dire leur compréhention de la charia est retrograde, merci.
      il faut que tu sache que les lois republicaines au Mali sont conforment avec la charia islamique en cas ou tu ne le saurais pas, rien ne contredit la charia c’est du pareil au même,. Alors je pense qu’il faut apprendre c’est quoi cet charia avant de la retrograder!

  12. walati
    376 commentaires
    17 jan 2013 à 18:59

    Nous faisons attention à tout le monde qu’il soit de la Daawa ou pas tout suspect même son propre enfant ou père est à dénoncer.
    Mais des gens de la Daawa ne sont pas forcement des djihadistes d’ailleurs c’est une organisation connu au Mali comme pacifiste mais confiance n’exclue pas contrôle.

  13. abu nasr
    4 commentaires
    17 jan 2013 à 18:25

    une choses est sure par ce qui est du marquaz c est un centre qui pousse les jeunne a renforcer les foi en ce regroupement autour de parole pieuse …. mais il faudrais egalement controler les infiltration de ce groupe par des gens qui pronee ce genre de dhihades sans fondements car il intoxines d autre jeunne innocent a l interieur de la marquaz et les pousse a les rejoindre pr une soit disante djihade car denombreuses personne de ce groupe en combabtut au cote de ben laden en afghanistant ….

    • pointeur
      78 commentaires
      17 jan 2013 à 22:29

      qui ne sais rien dois se taire!…c’est grave de raconter des choses fausses sur des pieux, tout comme celui qui profane une tombe de pieux, encore car c’est comme « manger le cadavre de ton frère mort » si un ignorant ne connait pas un abu nasr dois le connaitre! avec mes respects

  14. Cnel soumangourou
    14 commentaires
    17 jan 2013 à 17:59

    Toute personne qui lira avec conscience cet article comprendra aisement l’intention de ce journaleux.
    Semer la haine en villpendant des soupcons que meme ses ecrits refusent de coherer.
    Le nom que tu portes ne nous est d’ailleurs pas familier mon cher,nous Maliens
    nous connaissons bien entre nous.Le markaz que tu veux nous faire hair n’est qu’un centre d’instruction et un lieu de culte ouvert a tous les croyants,il n’a rien a foutre dans ce desordre politico-ethnique cree par des dirigeants politiques apatrides et sans honneur auxquels notre cher Mali etait confie un temps.
    Yad ag Aly n’est qu’un element parmis des centaines d’autres que ce Markaz Da’awa accueille tout le temps.Le souhait de tout parent est d’avoir un enfant respectueux des valeurs qu’on lui apprend ,mais alors s’il derive…

  15. zayd
    11 commentaires
    17 jan 2013 à 15:20

    jean pierre james un nouveau comique en devenir
     » on dit », une rumeur, une source
    comme d’hab du vrai journalisme humoristico-propagantiste