Gouvernance des ressources minières en Afrique de l’Ouest : Les médias à l’ école de l’ IRPAD

1

Le conseiller technique du  ministère de la communication et de l’économie numérique, Gamer . A. Dicko,  a procédé ce 26 avril 2017 à l’ouverture des travaux de l’atelier de formation des médias sur la gouvernance des ressources minières en Afrique de l’ouest organisé par  l’IRPAD -Afrique (Institut de recherche et de promotion des alternatives en développement ) à son siège sis à l’ ACI 2000.  

Venus de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Sénégal , de la Guinée , du Niger et du Mali,  les hommes   des médias participent  du 26 au 27 avril à la session de formation organisée par  l’ IRPAD sur la  gouvernance des ressources minières en Afrique de l’ Ouest .  A travers cette formation l’Institut et ses partenaires cherchent  à renforcer les capacités des médias publics et privés pour une meilleure compréhension des enjeux  liés aux  industries extractives d’une part. Et par ailleurs amener les médias à jouer un rôle d’éveil de conscience pour susciter le débat public autour des ressources naturelles  et leur gestion.  Pendant ces deux jours, les experts du domaine vont édifier les 18 participants sur les thématiques de : La problématique générale de la gestion des ressources minières en Afrique de l’ouest ( les jeux et les enjeux actuels) ; la Vision Africaine sur les mines et la problématique des flux financiers illicites dans le secteur minier en Afrique de l’ Ouest ; les cadres juridiques et institutionnels de la gouvernance des ressources minières en Afrique de l’ Ouest ; les politiques publiques alternatives comme des réponses aux défis actuels de la gouvernance des ressources minières  et l’ élaboration de feuilles de route pays et de feuille de route régionale pour la suite de la mise en œuvre des actions de communication.

Dans son discours d’ouverture, le directeur d’IRPAD, Amadou Goïta  n’a  pas manqué de souligner l’important rôle des médias  dans nos sociétés afin d’amener les décideurs vers une meilleure gouvernance de la gestion des ressources minières du continent . Pour M . Goïta il est primordial d’ouvrir les débats publics sur la gestion des ressources minières, d’appuyer les États à mettre en œuvre la vision africaine  des ressources minières,  de  prioriser les investissements publics, de régulariser la redistribution des  ressources  et développer nos États avec nos propres ressources.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le gouvernement doit une Direction de la Comptabilite Miniere et Energetique(DCME).Sa mission d’etudier quantitativement et qualitativement les ressources minieres et energetiques.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here