« Les islamistes de Gao mettent en scène les amputations »

82 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Des éléments du Mujao quelques minutes avant l’amputation. Sur le vêtement de l’homme de gauche est inscrit « Police islamique de Gao ». Capture d’écran de la vidéo filmée par le mouvement.

Le 1er janvier, les islamistes du Mujao à Gao ont diffusé les images, filmées par leurs soins, de deux hommes punis selon la charia, la loi islamique. L’un a été amputé, l’autre fouetté. Notre Observateur a assisté à une scène semblable une semaine auparavant.

Le présumé voleur est amputé par un membre de la police islamique.

D’après les informations présentes sur la vidéo, le premier homme puni par le groupe d’islamistes est accusé d’avoir volé « trois magasins et une femme ». Il s’appellerait Argu Ma’isa, serait récidiviste et aurait reconnu les faits, « alors nous coupons sa main devant la population » explique la vidéo. Le membre est scié au couteau.

Le second aurait eu des relations sexuelles avec « une fille mentalement déficiente […]. Le juge l’a condamné à 100 coups de fouets et banni pendant un an de la ville » déclare un des chefs du mouvement. L’homme est fouetté en public.

Séance de coups de fouet.

D’après nos contacts sur place, ces scènes auraient eu lieu au cours de la semaine dernière. La vidéo a été diffusée par la chaîne YouTube d’un groupe djihadiste qui se fait appeler la « fondation as-Asab pour la production médiatique ». Le montage propagandiste est entrecoupé de plusieurs versets du Coran ainsi que d’appels au djihad. Nous avons choisi de n’en diffuser que des captures d’écran.

Le Mouvement pour l’unicité du djihad en Afrique de l’ouest (Mujao) a pris le contrôle de la ville de Gao au printemps 2012. Depuis, ses éléments y appliquent une version rigoriste de l’islam. La musique y est interdite, le voile obligatoire et l’adultère puni de mort.

Des combattants et des badauds assistent à la scène.

« Ce jour-là, seuls les éléments du Mujao avaient le droit de filmer »

Fode X. (pseudonyme) est un habitant de Gao. Il a assisté le 22 décembre à une autre amputation appliquée par le Mujao.
Au moment de l’amputation du voleur, il y avait une vingtaine de combattants islamistes qui assistaient à la scène, des journalistes locaux  « conviés » pour l’occasion, mais aussi des badauds.
Sous le régime islamiste, la justice s’applique de la manière suivante : la population signale un délit à la police islamique qui se trouve à la mairie et au commissariat. Est alors établi un procès verbal. Le lundi et le jeudi sont les jours des jugements. L’application des peines se fait les autres jours. Lors du jugement, le sort des accusés est entre les mains des victimes. Le « juge » leur demande toujours si elles sont prêtes à pardonner. Si elles refusent, ils appliquent leur sentence. Si elles acceptent, il révise la peine à la baisse, par exemple, une amputation peut se transformer en quelques jours de prison ou un séjour à l’étranger.
Le Mujao fait tout pour promouvoir sa vision de la justice. Un ami journaliste m’a expliqué qu’il était régulièrement appelé par le Mujao pour aller voir les prisonniers. Ils lui demandent de rapporter ce qu’il voit pour que la population soit prévenue. Il avait aussi été « convié » le jour de l’amputation, autant dire qu’il n’avait pas le choix de ne pas venir. Mais ce jour-là, seuls les éléments du Mujao ont pu filmer.
« Les gens ici refusent d’assister à ces scènes, ça les heurte profondément »
Les journalistes sont très peu nombreux ici. Par exemple, sur les quatre radios, seuls deux ont encore le droit de diffuser des journaux. Les deux autres étant consacrées aux prêches et à la lecture du Coran. Le Mujao contrôle dans les moindres détails ce qui est dit et sait faire pression pour que sa version des faits soit toujours celle qui est diffusée. Tout le monde est obligé de se soumettre.
Au début, le Mujao annonçait publiquement les applications de la charia. Ils voulaient que tout le monde vienne voir. Mais les gens ici ne sont pas comme ça, ces punitions les heurtent profondément. Et des jeunes profitaient de ces moments pour venir manifester leur colère. Donc depuis peu, le Mujao se fait plus discret car s’ils veulent qu’on se plie à leurs règles, ils ne veulent pas pour autant de problèmes avec la population.
france24.com/ 04/01/2013 / MALI

82 Réactions à « Les islamistes de Gao mettent en scène les amputations »

  1. justicequity

    Ces islamistes aussi mauvais soient-ils sont au fond mieux que la plupart des maliens , certes ils se trompent de combats mais ont au moins le mérite de croire à ce qu’ils font, nos pseudo-leaders religieux sont les mêmes qui ont accompagné ATT, dès le coup d’état c’étaient les premiers aux pieds des militaires ,et ils en feront de même avec les prochaines autorités d’où qu’elles viennent . La seule valeur que porte nos religieux c’est le mot intérêt .Moi je préfère toujours voir la réalité en face que de fermer les yeux et ce que je redoute le plus au Mali c’est qu’à terme ces islamistes recrutent des moudjahidines , dans toutes les régions parce que dans un pays comme le Mali avec un élevé niveau d’analphabétisme et d’ignorance , très facilement dans chacune de nos familles ils peuvent recruter surtout nos jeunes et moins jeunes des fois qui n’ont aucune perspective d’avenir .

    • nonalinertie

       »ont au moins le mérite de croire à ce qu’ils font ». Mais Mr justicequity, vous êtes aveugle ou vous voulez provoquer? Quelle charia demande de s’adonner aux trafics de drogues, d’armes, d’enlever des humains pour les vendre, etc. etc. Ces gens sont les pires ennemis de l’islam…

      • justicequity

        le vrai trafic se trouve à Bamako où les deniers publics ne servent qu’à une poignée de gens , tous ces trucs dont tu parles ne touchent pas directement les maliens contrairement au pouvoir central qui pille les deniers publics, si vous dire ce que je pense franchement est de la provocation , alors je suis un provocateur, mais la réalité , la vérité ni toi , ni moi ne la détient, elle s’impose d’elle même avec le temps , je n’ai jamais parlé de charia relie bien mon post , j’ai dis que ces gens ont plus de valeurs et de principes que le pouvoir actuel qu’on a à Bamako ou nos soit disant leaders religieux ,cher ami on peut apprendre des choses, même des gens les plus mauvais . Médite sur cette question : comment quelques milliers de personnes peuvent mettre à terre un pays entier ? si t’as des éléments de réponses je suis preneur . Avant de juger les barbus ou d’autres regardons nous déjà en face et demandons nous si on vaut mieux qu’eux ????

  2. Molobaliyabétéménikan wagabons nounou

    Ces imbéciles me rappellent de Sadda Musein c’est à dire l’ancien président d’Irak qui a failli couper les oreilles d’un quart de sa population pour des raisons quelconques alors que lui même se permettait de faire des pique-nique avec une occidentale.
    Dorodian nounou !

  3. rodrigues Soares

    Djon Te 156 commentaires France 16 déc 2012 – 11:58
    (une intervention pertinente de Djon Te
    avec sa permission)

    :oops: QUE TOUS LES MALIENS AUJOURD’ HUI SE RENDENT COMPTE QUE LES MAUX DU MALI SONT LES CIVILISATIONS IMPORTEES ET IMPOSEES A NOS PEUPLES:
    RELIGIONS ABRAAMIQUES ET COLONISATION :!:

    :idea: LES SOLUTIONS A LONG-TERMES, UN RETOUR A NOS VALEURS AU LIEU DE SE PLANTER A ESSAYER DE DECODER LES COMBINES INTERMINABLES DES ARABES ET DES OCCIDENTAUX, LE MONDE EST PLUS LARGE, ET SURTOUT L’ HERITAGE EN COMMUN DES PEUPLES DU MALI EST SI RICHE PUISQU’ IL NOUS A SOUDE PENDANT DES SIECLES , IL SUFFIRAI DE L’ ENRICHIR PAR L’ APPORT DE GENERATIONS CONSECUTIVES DANS L’ INTERET DES PEUPLES DE L’ AFRIQUE DE L’ OUEST, CAR LE MALI EST BIEN REPRESENTATIF DE TOUTE L’ AFRIQUE DE L’ OUEST :!:

    :idea: REVISONS TOUT SELON NOS VALEURS ANCESTRALES :!:

    • coco

      RENTRES DONC DAU MALI CONNARD .

      • coco

        ….RENTRES DONC D’ABORD AU MALI ,CONNARD .
        ( si tu es Malien ) …….
        ET VAS VOIR MAHMOUD DICKO ….. IL TE LES EXPLIQUERA TES « VALEURS ANCESTRALES » ……..
        COMME IL A REUSSI AVEC ATT ,AVEC LE SUCCÈS QU’ON CONNAIT T ‘AURAS PAS DE PROBLÈMES ……

      • blanche neige

        eh Coco ,tu me plagies ?? :lol: :lol: :lol: :lol:

    • jingrid

      M. Rodirgues, les gens ils n’aiment pas la vérité, il ne faut pas perdre de temps avec les brebis égarées, vous comprenez maintenant pourquoi il y a tout ce bordel au Mali, pourquoi il n’arrive même pas à s’unir, avec ces cerveaux lavés, ils sont pires que les terroristes.
      Je connais très bien ce Dicko mais no comment ! Si toi-même tu ne te respectes pas, ni ton histoire, ni tes ancêtres, qui va te respecter ? Tu devines un zombi, on te dit fais ça puis on te dit en arrière et tu vas en arrière…?!
      Vous imaginez, ils disent que leur race et leur langue sont choisis par bon Dieu ? Vous imaginez l’insulte envers les autres ? Alors les autres ont été créés par qui ? Quelqu’un à la réponse ? Qui a choisi où naitre ? Qui a choisi de naitre de telle ou telle couleur de peau ? Faut arrêter de vous insulter vous-même ! Vous croyez que le Dieu est dans les bouquins ? Les bouquins ne sont que des interprétations, ça n’a rien à voir avec la réalité.

    • jingrid

      Si je ne me trompe pas Mali signifie « pays des malinkés », si je ne me trompe pas Modibo l’aurait raccourci en « Mali ». LE nom d’Afrique c’est les arabes qui ‘l’ont donné, beaucoup ont été donné par les portugais, c’est horrible, les africains n’ont même pas leur propre nom ! Et cela continue… M. Rodrigues, allez un petit cadeau pour la route, visionnez tranquillement cette vidéo, je me demande comment ces gens vous donne des leçons jusqu’à maintenant, comment vous arrivez à écouter ces gens-là !

      http://www.youtube.com/watch?v=5tkKaUPzCcc

  4. blanche neige

    à celui qui se tape …..des branlettes parce que meme la chèvre de Doucara ne veut pas de lui :mrgreen:
    L’excision ne concerne que quelques cas au Mali : 95% des filles et femmes maliennes c’est juste quelques cas . :wink: :wink: tu es sur de savoir compter couille molle ??

  5. 1FILSDUMALIBA

    Je suis cas meme pour la peine capitale et l’application certaines methodes de punitions cas certains cas.

  6. jingrid

    Ces barbus de merde qui vous endorment au nom Dieu ! Il faut que tout le monde se débarrassent de cette mentalité de merde, cette mentalité coloniale ! Que ce soit coté religion ou politique.
    Eh Blanche Merde, allez ! visionne cette vidéo ! Vous croyez que les noirs sont si bêtes que ça ?! Tous les moyens sont savamment organisés pour empêcher d’avancer … un arriéré comme vous qui vient parler un dog au malien, vous critiquez leur coutume, leur façon de vivre ! Comme on dit, il faut balayer devant chez soi d’abord, tous les pédophiles (curés, imam… ) , infanticides franchement vous faites pitié ! Vous êtes vraiment un arriéré !