Après l’investiture de Dioncounda Traoré ce samedi comme candidat de l’Adema à la présidentielle : Que vont devenir Iba N’Diaye, Sékou Diakité et Marimantia

0

C’est demain samedi, 30 juillet, que la Conférence nationale de l’ADEMA procédera à l’investiture officielle du candidat de la Ruche à la présidentielle de 2012. Après le choix porté sur Dioncounda Traoré, candidat désigné à l’unanimité par le Comité Exécutif le 23 de ce mois, les observateurs se demandent que deviendront les candidats malheureux que sont Ibrahim N’Diaye dit Iba, 1er vice-président, Sékou Diakité, 2ème vice-président et Marimantia Diarra, secrétaire général du parti ? Ces trois hauts dirigeants de l’ADEMA, qui ont tous voté pour le candidat du consensus, seront-ils dans l’équipe de campagne du candidat Dioncounda Traoré ?   

C‘est, en effet, la question qui court sur toutes les lèvres au moment où l’ADEMA s’apprête à tenir, demain samedi, sa conférence nationale devant procéder à l’investiture solennelle du candidat du parti à l’élection présidentielle de 2012.   Voici trois ex-candidats, Iba N’Diaye, Sékou Diakité et Marimantia Diarra,  qui ont fait preuve de fairplay en acceptant tous de se plier derrière la décision de la Commission de Bons Offices (CBO) ayant proposé Dioncounda Traoré pour défendre les couleurs du parti de l’Abeille à la présidentielle de 2012.

Ces trois ex-candidats ont tous accepté, de bon cœur, de répondre positivement à l’attente des militants qui souhaitaient tous des primaires dans la cohésion et l’unité du parti. Si Dioncounda Traoré, le candidat du consensus, a pu savourer sa joie jusqu’à satiété, il le doit également à la position de conciliation et de paix affichée par ces trois candidats malheureux tout le long du processus de désignation. Ils ont également joué franc-jeu jusqu’à la fin du processus de désignation et ont unanimement accepté voire défendu la position de la CBO, présidée par l’imperturbable Oumarou Ag Mohamed Ibrahim, 4ème vice-président du parti et président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales du Mali (HCCT).

Cerise sur le gâteau du candidat Dioncounda Traoré, ces trois candidats malheureux et les trois autres dans la même situation, ont, tout juste après la réunion du Comité Exécutif qui a désigné à l’unanimité le président du parti candidat du parti, accompagné le candidat désigné à la cérémonie d’ouverture du 3ème congrès ordinaire du RPM.

Iba N’Diaye, Sékou Diakité et Marimantia Diarra ont, chacun, accordé des interviewes à la presse dans lesquelles ils ont tous salué la bonne organisation de ces primaires de l’ADEMA et réaffirmé leur volonté à soutenir le candidat choisi par le parti à l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon.

Quand on sait que tout vote pour départager ne serait-ce que deux candidats allait avoir des conséquences incalculables pour le parti, l’attitude de ces trois malheureux candidats a été salutaire pour le parti, pour sa cohésion et son unité.

C’est dire que le candidat Dioncounda Traoré, qui sera investi demain par la Conférence nationale du parti, saura utiliser ces compétences qui ont été de toutes les victoires que l’ADEMA a remportées, de 1992 à nos jours.

Dioncounda Traoré, qui a déjà son affaire en poche, a donc plus que jamais besoin d’aligner, derrière sa candidature, ces hommes qui ont été ses adversaires d’un moment. Sa victoire ou son échec (un échec qui semble improbable au vu des forces actuelles qui seront face-à-face en 2012) à la présidentielle de 2012 dépendra dans une très large mesure du message qu’il enverra aux militants et aux électeurs. A travers précisément ces trois hommes.

C’est dire combien est attendu demain l’adresse du candidat aux 434 participants à cette conférence nationale d’investiture du candidat Dioncounda Traoré à l’élection présidentielle de 2012. En homme averti, c’est sûr qu’il ne décevra pas.

Mamadou FOFANA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER