Inauguration de la cité administrative de Bamako : ATT loue les efforts de Séméga

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lancée en 2003 par l’ancien président de la République, Alpha Oumar Konaré avec le soutien du gouvernement Libyen, la Cité administrative a été inaugurée lundi dernier par le président de la République, Amadou Toumani Touré. Un cadre idéal qui doit permettre au gouvernement de donner le meilleur de lui-même. ATT a profité de l’événement pour rendre un vibrant hommage au ministre de l’Equipement et des Transports, Hamed Diané Séméga, dont l’action a été déterminante pour la fin des travaux.

 Bâtie sur une surface de plus de 10 hectares, la Cité administrative, inaugurée lundi dernier, abrite la Primature et  une douzaine de ministères. La Primature  construite sur 1200m2 est un joyau de 5 niveaux avec plus 173 bureaux, 1 salon VIP, d’une cantine pour le personnel, une salle de réunions pour le gouvernement, s’agissant des ministères, ils ont de 4 niveaux,  R4, composés chacun  de plusieurs bureaux, d’une salle de réunions, d’une cantine également.

De style soudano-sahélien, « elle servira  de cadre idéal pour  offrir un service de bonne qualité aux usagers », espère le président de la République, Amadou Toumani Touré. Avant de saluer l’apport du gouvernement libyen qui a permis la réalisation de ce joyau architectural. Une motion de remerciement a été adressée au ministre de l’Equipement et des Travaux, Hamed Diané Séméga, pour tous les efforts qu’il aura déployés pour l’achèvement de cette nouvelle Cité administrative qui achève le projet d’embellissement de Bamako dont l’accès a été facilité par l’érection de l’échangeur multiple.

Le nouvel édifice a couté  plus de 53 milliards de Francs Cfa.

Ousmane Daou, stagiaire

 

PARTAGER