Primaires de l’Adéma-Pasj : Comment la porte a été verrouillée à Modibo Sidibé

0

L’expérience de ses crises internes a démontré la capacité de l’Adéma-Pasj à s’en accommoder pour ensuite les juguler. C’est pourquoi les Abeilles ont tenté de clore le dossier de la supposée candidature de Modibo Sidibé qui commençait à prendre une ampleur insoupçonnée. En effet, les partisans de l’ancien Premier ministre avaient haussé le ton, d’une part, à travers ses associations de soutien et d’autre part, avec l’activisme de certains hommes politiques, en l’occurrence des Abeilles, pour pousser Modibo Sidibé à briguer la présidentielle, sur la rampe de lancement de l’Adéma-Pasj.

Une frange des Abeilles s’était effectivement déclarée favorable à cette candidature. Il faut signaler que jusqu’à présent, parmi les militants Adéma qui ont demandé de proroger la date de dépôt des candidatures, certains persistent et signent. Les partisans de Modibo Sidibé n’ignorent pas que l’ancien Premier ministre n’a ni comité, sous section ou section susceptible d’animer sa campagne électorale et que sans ces structures, sa candidature à l’élection présidentielle le conduirait à l’aventure.

De ce fait, ses partisans ont fait des forcings, sans toutefois convaincre Modibo Sidibé à annoncer sa candidature, à fortiori, à démissionner de la police. C’est dans cette confusion – puisque le principal intéressé, à savoir Modibo Sidibé, n’a publiquement confié à personne ses intentions présidentielles et surtout la crainte d’une nouvelle dispersion des Abeilles – que le Parti pour la solidarité et la justice a pris d’importantes mesures pour juguler toute velléité de candidature de l’ancien Premier ministre. Parmi ces mesures, on note l’attestation du secrétaire général de section qui fait partie du dossier de candidature à l’Adéma. Samballa Kanté, secrétaire à l’organisation de la sous section Adéma de Lafiabougou nous a fait savoir qu’au moment du dépôt de la candidature, lundi soir, de Harouna Bouaré, cette attestation leur avait été exigée.

Elle mentionne : ‘’ Harouna Bouaré est militant de la section de l’Adema en commune IV du district de Bamako. Au sein du bureau de cette section, il assume la responsabilité d’adjoint au secrétaire politique. Monsieur Harouna Bouaré est un militant discipliné et engagé, répondant aux critères d’honnêteté et de probité morale. Il s’est régulièrement acquitté de ses devoirs de militant (participation aux réunions, paiement des cotisations…) C’est dire que les verrous de la candidature de Modibo Sidibé à l’Adéma sont posés.

En effet, si certains de ses partisans disent avoir retrouvé la carte de militant Adéma de Modibo Sidibé, selon nos informations, il ne peut aucunement prouver qu’il a régulièrement participé aux réunions, ni payé ses cotisations de militant de la Ruche. En outre, dans le dossier de candidature figure l’engagement moral vis-à-vis du parti. Cet engagement indique : ‘’ candidat à la candidature de l’Adéma-Pasj à l’élection présidentielle de 2012, je m’engage, si je suis élu président de la République, à travailler à la réalisation du projet de société et du programme (2012-2017) de l’Adéma-Pasj, à contribuer sur mes ressources légalement générées par ma fonction à hauteur du taux qui sera retenu par le parti et à payer toutes les cotisations prévues par nos textes en la matière. ‘’ Il serait surprenant de voir un Premier ministre qui a régulièrement défendu le Programme de développement économique et social (PDES) du président ATT, faire une pirouette magistrale pour soutenir le programme Adéma 2012-2017. Même si les circonstances ont contribué à identifier les partisans du Premier ministre, les verrous posés constituent pour Modibo Sidibé et ses partisans des obstacles qu’il vaudrait mieux ne pas tenter de franchir et de sérieux motifs de découragement pour tous ceux qui voulaient faire de l’ancien Premier ministre, le candidat des Abeilles.

Par ailleurs, ces verrous, placés au dernier moment, ne risquent-ils pas de décourager l’ancien Premier ministre, pour son éventuelle candidature à la présidentielle, même en Indépendant ? En tout cas, le forcing des partisans de Modibo Sidibé peut s’avérer comme un test qui lui permettra de jauger sa popularité. Mais sûrement pas au sein des Abeilles.

Baba Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER