Caravane pour la paix et la stabilité nationale : Les femmes du réseau paix et sécurité de la CEDEAO prennent leur bâton de pèlerin

0

La caravane pour la paix, la cohésion et la stabilité nationale qui sillonnera les six communes du district de Bamako et les huit capitales régionales au lendemain des élections présidentielles, est partie hier du centre national de documentation et d’information de la femme et l’enfant (CNDIFE) avec des messages forts pour la paix dans un Mali uni et indivisible.

 

Me Saran Kéita
Me Saran Kéita

Le réseau paix et sécurité des femmes de la CEDEAO, dans l’exécution de son plan d’action a décidé d’initier cette caravane en faveur de la paix. De façon décentralisée, durant trois jours, les femmes seront à pied d’œuvre avec des messages tels que ” j’aime le Mali, j’adopte un comportement républicain postélectoral “, ” pour le Mali, pour la paix, les femmes s’engagent ” ”  femmes, engageons-nous pour la paix, la cohésion sociale et l’unité nationale “. Aux dires de Me Diakité Saran Kéita, l’objectif est de sensibiliser  la population autour de la paix, la cohésion et la stabilité nationale. Les femmes entendent éviter les conflits postélectoraux et aussi instaurer un climat de paix garanti avant les élections législatives et municipales.

Il s’agit pour Me Saran d’amener les candidats et les populations à accepter  les résultats des urnes et à avoir l’adhésion de tous au processus de médiation. La caravane entend amener la population à une prise en compte des femmes dans le processus électoral et le renforcement de la cohésion sociale.

 

Pour la représentante de la ministre de la Famille, Diallo Maïmouna Coulibaly, l’organisation d’une telle initiative constitue certes, une opportunité pour sensibiliser  les populations sur l’importance de la paix et les conséquences de la guerre sur les groupes vulnérables que sont les femmes et les enfants.

 

Le ministère est convaincu que la prise en compte des femmes dans le processus électoral et le renforcement de la cohésion sociale passe nécessairement par l’information et la sensibilisation des populations qui adhèrent pleinement à l’initiative. Elle a de ce fait invité tous les acteurs à redoubler d’efforts et à se mobiliser autour du réseau pour l’atteinte des résultats escomptés.

 

Fatoumata Mah Thiam KONE

 

PARTAGER