Les recettes mystiques aujourd’hui très prisées dans la capitale malienne : Sang humain, boyaux de bœufs noirs, têtes de crocodiles, talismans… Mode d’emploi

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

gris-grisQue faire, ou du moins, que ne pas faire en ces temps incertains en vue de préserver son poste sous le règne d’un «naloman», échapper à la «folie» d’un juge instructeur, aux sulfureux rapports de l’impitoyable VEGAL … Tout y passe désormais. Voici les recettes les plus utilisées et leur mode d’emploi.

 

Le mysticisme restera encore très longtemps un refuge sûr pour les africains. Normal, les repères sont font de plus en plus rares. Et quant à Allah, Notre Père qui est aux Cieux ou Jehovah, (c’est selon), il semble s’être détourné des affaires de ce bas monde. Alors place aux ancêtres et à leurs divinités ! Et puis, après tout, il y a urgence. Le temps presse !

 

 

C’est donc suite aux impératifs du moment (interpellations d’ordre judiciaire, enquêtes sur les disparitions de militaire, remaniement ministériel, nominations et/ou limogeage) que les sacrifices rituels se font de plus en plus nombreux dans la capitale malienne.

 

 

Et les malheureux bœufs noirs sont désormais les bêtes les plus prisées (il paraît qu’il y a même pénurie au garbal). Elles sont abattues sans pitié (les pauvres !), et leur viande distribuée aux voisins du quartier, ou collègues de service. Mais il y a nuance. Le côté sur lequel la bête a été couchée puis abattue et dépecée reste à la maison. Question de dire que l’invocateur gardera son fauteuil et sa stabilité ; la maison représentant l’inamovibilité.

 

 

Ne partez pas ! On n’a pas fini avec le bœuf noir ! Ses boyaux, comme ceux du mouton, sont souvent enterrés avec tout objet ou dépouille que l’on aimerait faire disparaître à jamais. Le principe est simple : ces pauvres ont commis le tort d’être des ruminants. Leurs boyaux ont donc la capacité de préserver, rendre ou rejeter ce qu’ils choisissent. Le principe mystique se fonde donc sur cette fonction digestive des pauvres ruminants. En enfouissant donc une dépouille avec de tels boyaux, l’on est sûr que rien ne sera rendu ou rejeter à la surface de la terre. Tout restera à jamais enfoui.

 

 

Le sang humain quant à lui, est censé susciter crainte et effroi de son utilisateur chez toute personne appelée à l’affronter. Le sang, surtout humain sert couramment à arroser les fétiches. Son usage et sa consommation en qualité de boisson ou nourriture sont formellement interdits en Islam.  Des prévenus dans l’affaire relative à la disparition de militaires sont soupçonnés de l’avoir utilisé en abondance.

 

 

Les têtes de crocodiles comme les boyaux de ruminants sont également censés posséder des vertus mystiques.  L’animal, un dangereux carnivore, dévore et assimile tout jusqu’à putréfaction totale de la proie après plusieurs jours. Sa discrétion est légendaire. Mettez donc toutes ces vertus ensemble et transposez-les dans le mysticisme et vous comprendrez alors pourquoi cet animal aussi est sollicité par les supposés détenteurs de pouvoirs occultes.

 

 

L’usage des talismans ou gris-gris est le plus répandu à l’heure actuelle dans la capitale malienne. Ils sont censés apporter protection à leurs désormais très porteurs. A ce stade, on frôle le syncrétisme. Et pour cause. Ce sont le plus souvent les versets des saintes écritures ou des formules cabalistiques qui sont soigneusement enveloppés dans des peaux d’animaux (moutons en général) et attachés autour du bras, du cou ou de la taille.

 

 

Il y en avait en profusion dans la plupart des fosses communes et charniers récemment découverts.

 

 

C’est dire, en tout état de cause, que victimes, présumés bourreaux et autres responsables sont adeptes de la pratique. Mais le résultat reste plus que mitigé. Mais que faire ? Il faudra bien s’accrocher à quelque chose !

 

 

B.S. Diarra

 

 

La guerre mystique fait rage !

Un bœuf noir ! C’est ce que transportait le véhicule, une 4X4 censée appartenir à l’ex-chef d’Etat-major général des armées. Il nous revient que le magistrat n’a pas seulement alerté les autorités en charge de sa sécurité physique. Des parents du pays dogon versés dans les sciences occultes  ont été eux-aussi appelés en renfort. Ces derniers ont conseillé à leur frère bien aimé de tout entreprendre afin de ne pas voir l’animal en question, car la mission consistant à l’éliminer pour de bon serait fatalement une réussite. En somme, la vue de la bête serait le signe tavant coureur de la réussite de la mission.

 

 

On ignore si le magistrat est rentré chez lui les yeux bandés ou s’il a préféré crécher ailleurs loin du domicile conjugal. En tout cas, il est toujours vivant ! Décidemment, il faudra être un initié pour survivre dans ce combat impitoyable.

B.S.Diarra

SOURCE:  du   19 mar 2014.    

9 Réactions à Les recettes mystiques aujourd’hui très prisées dans la capitale malienne : Sang humain, boyaux de bœufs noirs, têtes de crocodiles, talismans… Mode d’emploi

  1. ibr

    dieu na pas de famille souba hanahouwa taallah ammayusirkunn et les magicien iron a l.enfer sil ne repent pas

  2. Cheick

    Vous savez, même en Occident ou ailleurs cette pratique existe mais l’essentiel c’est de ne pas massacrer les siens pour sauver les ennemis du développement de notre pays ou de l’Afrique ou des innocents tout court à travers le monde.
    Toutes les armes sont valables pour faire respecter la race opprimée et esseulée à travers le monde par un mépris ignoble qui ignore même la puissance divine.
    Pensons plutôt aux mascarades des acteurs qui nous déchirent avec subtilité.
    Soyons solidaires de façon durable pour faire bloc aux croc en jambes constants venant de l’extérieur.
    Eloignons nous de l’obscurantisme sous toutes ses formes y compris la montée en puissance d’un christianisme sauvage et conflictuel à long terme.
    Cela aussi est l’obscurantisme, c’est à dire en faisant croire au peuple que le bien matériel n’est pas une source de respect ou de l’évolution que seule la voie de dieu alors que cela ne tombe pas facilement du ciel à notre époque que par l’effort de l’homme si l’on en croit au slogan trompeur des chrétiens.

  3. idriss

    que des foutaises et de l’obscurantismes

  4. Vision2014

    Si l’on croit en Dieu, le Seul. Toutes ces histoires ne valent rien, bien qu’elles existent.

  5. Moumouni Sogo

    Personne ne peux jugé la religion au mali ni dans le monde entier chacun pour soit Dieux pour tous.La meilleur des chose soyons ensembles comme les jumeaux

  6. Vivaldi

    C’est pour ça que je salut cette affirmation: A MALI IL Y A 90% DE MUSULMANS, 10% DE CHRÉTIENS ET 100% D’ANIMISTES.

  7. NFP

    « Le mysticisme restera encore très longtemps un refuge sûr pour les africains »

    Un refuge SUR!… La preuve!:

    Sanogo et ses tristes pintadeaux étaient couverts de gri-gris, bâton magique, têtes de crocodile (ou de caca-Iman :-P ), etc etc ET ILS SONT TOUS AU GNOUF! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Comme je l’écrivais récemment, au Mali aujourd’hui, si tu veux te taper une omelette tu n’as qu’à lécher les carrefours! :lol: :lol: :lol:

    Les moustiques donnent le PALU, les mystiques donnent l’ILLUSION!
    Pour notre développement, j’ignore lequel des deux fleaux est le plus dramatique!

  8. sambpu

    B.S. Diarra.L’habillété avec laquelle vous décortiquez l’usage de tel ou tel objet occulte en dit long sur vos connaissances mystiques!Ces amulettes étaient déjà portées depuis le temps de nos aïeux Da Diarra-Biton-Babemba…C’est dire que la superstition au Mali qui ne date pas d’aujourd’hui est devenue partie intégrante de notre culture.Du président de la république en passant par les ministres-députés-DAF-Maires-militaires-artistes…tout le monde consulte, et presque tous ont une amulette sur eux: tel est d’usage dans un pays qui se dit être à 90% musulmans!Or l’islam interdit toute autre forme de croyance à part celle consacrée à Dieu donc pas d’idolatrie!Trouvez donc l’erreur. :wink:

  9. fill

    Nous ferons mieux de travailler……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire ( caractères restants)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-P :-D :( :!: 8-O 8)