Programme “Denko” d’Enda-Mali sur l’éducation des enfants en situation difficile : Faire l’état des lieux des activités de 2012 et jeter un regard sur les perspectives de 2013

0

Dans le cadre de la planification des activités du programme “Denko” 2013, Enda-Mali a bouclé sa série de rencontres  dans les six Communes du District de Bamako, par la mairie de la Commune IV. Il s’agissait de faire l’état des lieux des activités 2012 du programme afin de jeter un regard sur les perspectives de l’exercice 2013. 

EndaSelon un responsable de Enda-Mali, le programme “Denko”  est une initiative de Enda-Tiers Monde/Mali et ses partenaires pour contribuer à la construction d’un environnement protecteur durable des enfants et des jeunes en situation vulnérable au Mali. C’est pourquoi, le programme, d’une durée de trois ans (2011-2013) mène des actions d’éducation et de formation en faveur de ces couches dans les milieux urbains.

Le programme “Denko” s’articule autour des actions d’éducation (scolarisation, alphabétisation) de formation professionnelle et de renforcement de capacités des acteurs communautaires. Cela en vue d’une meilleure promotion et protection des droits des enfants en situation difficile, surtout en cette période de crise politique et sécuritaire dans notre pays.

Enda-Mali avec l’appui financier de ses partenaires à savoir Caritas Allemagne et Kinderpostzegels des Pays-Bas, a entamé une série de rencontres au niveau de chacune des six Communes de Bamako dans le cadre de la  planification de ses activités de 2013. Cela à travers les Commissions de suivi mises en place dans le cadre de l’approche communale.

La dernière étape de ce processus de restitution s’est déroulée, hier mardi 26 février, dans la salle de conférence de la mairie de la Commune IV.

En plus du Coordinateur régional d’Enda-Mali, Soumaïla Diarra, on notait la présence du 5ème adjoint au maire de la Commune IV, Issa Sidibé et Mme Dédoue Bouya Touré, conseillère à ladite mairie. Ils étaient très nombreux à effectuer le déplacement pour être les témoins oculaires de la rencontre. Il s’agit des élus et agents municipaux, les représentants des points focaux, des services techniques de l’Etat. Sans oublier tous les acteurs impliqués dans la problématique de l’éducation des enfants en situation difficile.

Une opportunité de faire l’état des lieux des activités réalisées en 2012 au niveau de la Commune IV et de jeter un regard sur les perspectives 2013, qui s’inscrivent dans le cadre du Plan d’action du programme Denko. Le suivi des activités d’éducation des enfants de parents indigents a été aussi évoqué.

Faut-il rappeler que le programme “Denko” est composé de quatre sous projets. Il s’agit des enfants talibés, les enfa            nts en rupture familiale  et sociale et les enfants privés de liberté, les enfants et jeunes travailleurs, les enfants des centres d’écoute communautaire.

Alou B HAIDARA

PARTAGER