Festival Maouloud 2012 : Les Soufis prêchent l’unité et la cohésion

0
1





La Communauté Musulmane des Soufis (CMS)  s’apprête à organiser le festival Maouloud qui se déroulera  du 04 au 11 février 2012 sur le site jouxtant la Bibliothèque nationale de Hamdallaye ACI 2000. Le  Cheick Soufi Bilal Diallo a procédé dimanche dernier  au lancement des activités de cette manifestation. On y notait la présence du colonel Sory Ibrahima Koné, Mme Keïta Mafi Keïta, marraine du festival, du représentant du maire de la Commune IV, du délégué de la coordination des chefs de quartier de Bamako ainsi qu’une foule de fidèles soufis.

            Cette édition a pour thème : " L’unité et la cohésion  sociale ". Pour en débattre, les organisateurs ont  prévu des conférences au cours desquelles  des sous thèmes seront  animés par des têtes éclairées.  Il s’agit  entre autres de : " Rôle de la femme dans la promotion et la consolidation de la paix au sein d’une société " ; " Le pardon et ses vertus " ; " Dialogue inter-religieux ".

            Cheick Soufi Bilal a exhorté ses adeptes et sympathisants  à  œuvrer dans le sens de  l’apaisement  du climat  tant social   que politique. 

Par ailleurs, le guide spirituel des Soufis a souligné combien le rôle du musulman est important dans la  consolidation des valeurs sociales. Pour lui, l’érection des festivités du Maouloud en festival vise à donner un ancrage populaire à l’anniversaire de la naissance  du Prophète Muhammad (paix et salut sur lui). Ce  messager d’Allah le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux et le Tout Clément est reconnu pour son dévouement  dans la promotion des valeurs de l’Islam.

            Le Coran et la sounnah nous apprennent que les liens de la foi sont plus forts que tous les autres. Par ces liens, des gens des quatre coins du monde s’unissent avec l’unique et même objectif : adorer Dieu seul. Pour atteindre cet objectif, les musulmans unissent leurs efforts et s’entraident avec compassion et amour. Plusieurs textes du Coran et de la sounnah affirment clairement que les musulmans sont censés former une fraternité universelle.Par souci de concision, seuls quelques extraits de ces textes seront présentés ici :

Dieu dit : " Et les croyants, hommes et femmes, sont les alliés (et protecteurs) les uns des autres; ils enjoignent le bien et interdisent le blâmable, ils accomplissent assidûment la prière, acquittent la zakat et obéissent à Dieu et à Son messager. Voilà ceux à qui Dieu fera miséricorde, car Dieu est Puissant et Sage. " (Coran 9:71)

            Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : " Le croyant forme comme un bâtiment avec les autres croyants, chaque partie soutenant les autres. " (Sahih al-Boukhari et Sahih Mouslim) .

L e guide spirituel des soufis a remercié les  membres de la commission d’organisation pour les efforts consentis en vue de rendre le festival grandiose, où il est attendu environ 20 000 participants venant des zawiyas de Bamako, de l’intérieur  du pays et de l’extérieur.

            Fort affecté par la situation sécuritaire dans la bande sahélo saharienne, le  frère guide  a invité la communauté  des soufis  et tous les sympathisants à prier pour un Mali de paix où chacun participe à la promotion des valeurs d’égalité, d’équité, de solidarité, de respect de l’autre qui caractérisent l’Islam.

En formulant des bénédictions, Soufi Bilal a assuré que la CMS veillera toujours à la promotion des valeurs de l’Islam et à la cohésion sociale des Maliens dans leur diversité religieuse.

Pour cette édition, il y aura de consultations médicales gratuites. C’est l’innovation majeure de l’année 2012.

M.Maïga

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.