Acquis du projet PADTICE : L’USTTB équipée pour la mise en œuvre efficace du système LMD au Mali

3

UemoaBamako-maliweb.net/- Le projet d’appui au développement des technologies d’information et des communications  en faveur de l’enseignement supérieur (PADTICE), s’inscrit dans le cadre d’un vaste mouvement d’équipements des universités de l’espace UEMOA.

C’est ainsi, qu’à l’instar de sept autres universités de l’espace UEMOA, le projet PADTICE, une sorte de partenariat tripartite entre l’UNESCO, l’UEMOA et l’Université du Mali, a mis à la disposition de l’université des sciences, des techniques et des technologies (USTTB) un important équipement informatique pour la mise en œuvre du système LMD et la création d’un espace technologique intégré de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Pour Seydou Sissouma, Commissaire en charge du Développement Humain de l’Uemoa, ce projet « c’est une continuation de l’engagement de la commission de l’UEMAO en faveur de la mise en œuvre  de la reforme LDM au niveau de nos Etats. En 2007, l’UEMOA a adopté une directive qui instaure le système LDM comme référentielle unique d’enseignement au sein des pays membres de son espace. La mise en œuvre de cette réforme, at-il ajouté, nécessite un certain nombre de diligences, notamment dans l’amélioration des conditions dans lesquelles les enseignements sont dispensés au niveau de nos universités. »

C’est aussi parce que, « nous avons la claire conscience que nos Etats n’auront plus jamais les moyens nécessaires au regard de la croissance exponentielle des effectifs au niveau de leurs universités, de construire des murs pour accueillir tous les étudiants qui arrivent. Cependant, avec le développement des technologies d’information, nous avons la possibilité de créer un environnement d’apprentissage qui ne soit pas physique. Ce qui passe par une meilleure appropriation des technologies d’information de communication», a clarifié Sissouma.

Le PADTICE est donc un maillon de cette vaste chaine que sont en train de construire l’UEMOA et ses partenaires autour des universités de l’espace et avec pour enjeu, une plus grande appropriation des technologies d’information comme outil d’apprentissage, d’enseignement, de performance et d’amélioration de la qualité et du contenu de l’enseignement universitaire de l’espace. Il concerne à priori 8 universités et polarise 43 établissements d’université de l’espace UEMOA. Tout un réseau pour la réussite du système LMD en particulier, et du l’enseignement supérieur en général!

 

 

Dans ce cadre, l’USTTB sise à Badala, a été dotée de 200 ordinateurs installés dans 7 salles avec une connexion internet à haut débit, tous interconnectés à 12 serveurs. A ces équipements s’ajoute une unité d’authoring et d’édition et d’une unité d’impression à la demande.

A une valeur de plus de 436 millions de FCFA, ces équipements, selon les responsables de l’UEMOA et de L’UNESCO, permettront aux Etudiants maliens de recevoir même à domicile, des cours à distance à partir d’un compte personnel connecté au serveur commun de l’université.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Voilà ce que l’Afrique faire avec une pléthore d’étudiants. Il faudra cependant, songer a améliorer le niveau spécifique des étudiants maliens. Pourquoi ne pas conformiser nos programmes dans l’espace?

    Merci Sissouma ,le Mali a besoin de ses fils comme toi et Cheick Modibo Diarra.

  2. Les nations africaines sont toujours disposées à suivre les conseils pour saper les bases de leur intelligence collective.
    On peut croire qu’il suffit d’un bon professeur pour faire cours simultanément à 100.000 étudiants d’un pays.
    C’est une bonne idée pour ceux qui ne savent pas les mécanismes de transmissions du savoir et d’une partie de l’intelligence humaine.
    Demandez vous pourquoi on ne fait pas ces choses en dans les pays développés eux qui sont toujours entrain de faire des économies.

    Ne faites jamais d’effort économique, ne faites pas preuve d’intelligence pour construire des infrastructures, pour multiplier le nombre de professeurs, de chercheurs.
    Vous verrez comment les nations émergentes font.

    Passez votre temps à entretenir la corruption qui fait n’importe quoi devient 2 fois plus cher que dans les pays développés.

    • Candide, Telli dis-moi la ou la corruption est entretenue avec une telle initiative? pourquoi de gens de ton espèce voient du mal partout et en tout ?

Comments are closed.