Chute de l’ancien régime : Et si IBK était le vrai commanditaire pour se défaire de ses preneurs en otage

10

Une page de l’histoire du Mali vient d’être fermée. Les supputations vont bon train et les évènements qui ont conduit à cela, sont interprétés différemment. Notre analyse nous amène à conclure que le chef de l’Etat « déchu » Ibrahim Boubacar Keita est le grand bénéficiaire.

La crise qui a secoué notre pays pendant près de six mois était devenu une épine au pied du président Ibrahim Boubacar Keita au point qu’il ne savait plus sur quel pied danser. On peut tout reprocher à l’ancien locataire de Koulouba sauf qu’il n’aime pas son pays. Le climat social et politique s’est tellement détérioré que Ladji Bourama n’en voulait plus. Mais comment se défaire de ces vautours qui lui avaient pris en otage pour satisfaire leur salle besogne ? Et le gros problème pour lui, était devenu son propre entourage, plus exigeant que le mouvement du 5 juin. En réalité, s’il ne tenait qu’à IBK, la crise allait prendre fin dès les premières heures de son enclenchement. Mais seulement, deux choses étaient au travers de la bonne foi d’IBK : le sort qui sera réservé à son entourage immédiat et à sa famille après son départ. Son entourage pour ne pas perdre sa manne était prête à tout même au sacrifice du vieux. Le turbulent garçon Karim Keita et ses amis aussi, avaient leur agenda, à savoir, prendre la succession du papa qui, à leurs yeux était presque mourant. Ils formèrent pour cela un cercle infernal pour s’approprier tout,non seulement au mépris du père qui leur a tout donné mais aussi et surtout du peuple malien. Quant à son entourage immédiat, loin de souhaiter le bonheur du vieux, il cachait la réalité du pays à celui qui, pourtant leur avait tout donné. Le seul objectif de ces vautours qui rodaient autour de lui, était de se faire la poche par tous les moyens. Mais ils scandaient toujours que tout allait bien et qu’il n’y avait aucune crise au Mali. Au moment où le monument de l’indépendance était bondé de monde, Ils faisaient même croire à Ibrahim Boubacar Keita que les meetings du M5 n’étaient que des concerts. N’est-ce pas là une ingratitude envers celui qui leur donnait tout? Mais cela n’était pas leur problème. La seule chose qui leur préoccupait était de préserver coûte que coûte le pouvoir pour leur jouissance personnelle. L’enfant terrible qui devait protéger son père, était encore pire. Avec ses amis, ils se sont injustement accaparés de toute la fortune du pays. Son parti qui regorgeait encore quelques fidèles inconditionnels, a été stigmatisé au profit d’un soi-disant fils adoptif « nommé » par ses propres soins, président de l’assemblée nationale. Ce dernier au lieu de faire preuve de sagesse et de discernement pour sauver celui qui lui a tout donné, a voulu s’accrocher à ce poste qui lui avait été gracieusement offert.

Quant à son « fils » premier ministre, il fut la grande déception. Sachant qu’il était devenu le problème, il s’est quand même obstiné à s’accrocher à son poste jusqu’aux ultimes secondes de survie du régime déchu. Même conseillé par l’imam Dickoqui était pourtant à la base de sa nomination et qui lui a toujours considéré comme son fils, en ces termes : « Tu constitues aujourd’hui le problème plutôt que la solution, je te conseille de rendre ta démission ». Boubou Cissé refusa de rendre le tablier. Tout ce beau monde était donc autour du président IBK et l’enfonçait chaque jour que Dieu fait. Il ne savait plus que faire face à la situation. Alors, sa seule porte de sortie était un « coup de pouce des militaires ». Et vraisemblablement, cette option fut son choix. Ces jeunes militaires patriotes ont soulagé le vieux qui en réalité qui n’en pouvait plus. Ils sont venus lui chercher dans la plus grande courtoisie, en chef d’Etat, pour aller lui mettre à l’abri de la pression de son entourage qui voulait coute que coute lui maintenir au pouvoir afin de continuer à enterrer le pays. Il a même instruit à ses « fils » militaires en sortant de chez lui : « Pas d’effusion de sang » et à eux de répondre avec le mot qu’il affectionne « inchallah ».En réalité, n’ont-ils pas sauvé le désormais ex-président ? Certainement oui !N’est-il pas possible que ce soit le schéma d’IBK lui-même pour sortir entre le marteau et l’enclume ? En tous les cas, il a moins de souci aujourd’hui qu’ya quelques temps. Que feront ces vautours aujourd’hui ? L’avenir nous en édifiera.

Bakara Diallo

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. C’est une insulte à l’égard du peuple malien, de dire que ibk est un patriote.
    Si ibk était patriote, il n’allait pas livrer le peuple et l’armée malienne à la France.

    • …..faire perdre au Mali 75% de son territoire national controle par les terroristes et voler tout l’ argent du tresor du Mali a travers des achats en surfacturation. L’Enfant MAUDIT de Sebenikoro Boua le ventru IBK n’a jamais aime le Mali ou les Maliens.

        • ali tu te souviens que quand L’Enfant MAUDIT de Sebenikoro Boua le ventru IBK prenait le pouvoir, il y avait un Gouverneur a Kidal et que les Prefets, Sous-Prefets et Administrateurs etaient sur place. Mais l”Enfant MAUDIT de Sebenikoro Boua le ventru IBK a ete la source de la mort de tous ces courageux et honnetes Maliens et Maliennes pendant la debacle de Kidal avec la visite de Moussa Joseph et la guerre s’est etendue du Nord au Centre jusqu’a Mopti, Djabally, Guire, Kita, Banamba, Sandare, Sikasso, etc.

  2. Journaliste bakara Diallo le plus grand défaut d’ibk n’aimes pas le Mali que sa famille seulement.
    ” Ma famille d’abord “

  3. Journaliste bakara Diallo le plus grand défaut d’ibk n’aimes le Mali que sa famille seulement.
    ” Ma famille d’abord “

  4. LE GRAND MASTER IBRAHIM BOUBACAR KEITA, IBK,
    A ANNONCE “CHAAH!” I “MAAT”. ET A GRONGNE, ” YOB TVOYO MAAT!”

    🗿LES M5 XYZ ISLAMO-DEMAGOGUES ONT PERDU TOUTES LES PARTIE DE JEUX D ECHEC!🗿

  5. Well if conditions this article speaks of was a fictional movie some perverted part of me would have had a degree of sympathy for character IBK unless truth of IBK addiction to cocaine was included.
    Under total circumstance whether IBK transfer of government to military is result of a plan or instantaneous decision it is best action old man who should not have been leader of Mali during this period could have taken plus I thank him.
    When you look at key factors of world plus their ability such as global warming effect on everything for Africa far above all other nations of world it is no time for old men to lead. I am 62 years old jog at least 4 miles 5 times per week thus I am not lacking in energy. For last 54 years post my kankan father death I have survived cleverness, evil plus withal of some of richest plus most powerful people on this planet. During such period I have written evolved version of Negroid Julu holy book that is to accompany Julu religion complete with unique proper brain aligning symbol plus me in our return to Africa with world superior” hunt would would you you ” spiritual covers. Julu religion will be under management of African women with intent to return Negroid people to religion plus culture that is their own plus will uphold against all other cultures or/ plus religions of this world.
    I make these points to make even greater point that if Mali act in accordance within ten to fifteen years it will by far especially living conditions Africa greatest nation plus its greatest testament will be to assist other African nations out of abyss of poverty plus ignorance endured for embracing wrong entities of Europe or embracing those entities wrong way.
    We are a people who must have energetic, intelligent that work smart young females plus males as leaders. These youths have energy to work hard when working smart is not enough plus they have intelligence to see when to do either or both.
    As somewhat old man I tell you UNWRITTEN law for old men is not to work hard plus they will use their age as cause justifying why they should not work hard. Africa have to far to go in developing perpetual world class modern living plus little time to get there. In IBK case this have left too much essential work undone or not done on time. That caused numerous small crisis that manifested into major crisis over this year at a time world in undergoing Covid 19 crisis.
    Yes as active Old Man I believe IBK as cocaine addict who long ago cease to work smart made one final work smart act of resigning. There could be great value left in IBK plus many other old men of Mali as advisors to young work smart leaders at every level of Malian plus African community. That is role they should accept in best interest of all.
    Work smart Mali plus hard where fitting.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  6. “On peut tout reprocher à l’ancien locataire de Koulouba sauf qu’il n’aime pas son pays.”
    Si plonger son pays dans les profondeurs abyssales de l’ignorance ,l’incompetence,la corruption ,le traffic et scandal de tout genre est synonyme d’amour alors je comprends un peu mieux pourquoi il nous a ‘bobo’ toutes ces annees.

  7. On veut nous dire maintenant que l’Enfant MAUDIT de Sebenikro Boua le ventru IBK ne pouvait pas faire face aux bilakoro Karim et Bouba, leur mere Ami et leur cousin Ben Barka, c’est pourquoi il a laisse le coup d’Etat se faire, quelle anerie!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here