Général Yamoussa Camara, à propos de l’affaire dite des bérets rouges : « Le procès fait peur au gouvernement….»

28

L’ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, ex-Chef d’Etat-major particulier du Président de la République, Général Yamoussa Camara, mécontent du report du procès du Général Amadou Haya Sanogo.

Dans un Tweet posté le 9 janvier 2020 à 17h 53 mn, le ministre de la Communication, chargé des relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, annonçait le report du procès de l’affaire dite des bérets rouges en ces termes : « En raison des contraintes majeures liées à la préservation de l’ordre public et de la cohésion au sein des Forces Armées mobilisées pour la défense de la patrie, le procès Amadou Aya Sanogo, prévu pour ce 13 janvier est reporté à une prochaine session de la Cour d’Assises de Bamako ». Par la suite, un communiqué signé par le Procureur général près la Cour d’Appel confirmait le report d’un procès suivi de près à l’échelle nationale et internationale.

Si l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH) et la Fédération internationale des ligues des Droits de l’homme (FIDH) appellent à une nouvelle date du procès, ce report a suscité le courroux du général Yamoussa Camara, ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, mis en liberté pour des raisons de santé après plus de quatre (4) ans de détention. Dans une tribune intitulée : « La rançon de l’imposture », publiée par le journal en ligne « Malicanal », le Général Camara s’insurge contre le mensonge d’Etat et se présente comme la victime de la vanité et de l’orgueil démesuré. « Aucune imposture ne devrait plus prospérer dans cette affaire des bérets rouges. En outre, aucun mensonge n’est éternel. Pour s’être un peu trop engoncé dans la désinformation de façon inconsidérée, le procès fait peur au gouvernement. Celui-ci se tord et se torsade pour faire peur à la justice qui organise le procès. C’est le triptyque de l’absurde », dénonce-t-il.

Je refuse d’être un essuie-pieds politique du régime d’IBK…

« Pourquoi autant de frilosité ? », s’interroge-t-il. Dans sa réponse, le Chef d’Etat-major de la Garde nationale avant le coup de force militaire du 22 mars 2012 voit une manœuvre du gouvernement de protéger les vrais complices. Le Général Yamoussa Camara cite nommément le Général Oumar NDaou, Chef d’Etat-major particulier du Président de la République, ancien Sous-chef d’Etat-major chargé des opérations à l’Etat-major général des armées, le Général Ibrahim Fané, Secrétaire général du ministère de la Défense et ancien Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre et le Général Didier Dakouo, ambassadeur du Mali en Chine et ancien Chef du Poste de commandement opérationnel (PC) à Sévaré. « Parce que l’échafaudage du gouvernement qui a consisté à protéger les vrais complices (Gal Oumar NDaou, le Gal Ibrahim Fané, le Gal Didier Dakouo et autres) s’écroulerait comme un château de cartes. Je refuse de payer à leur place. Je ne serai plus une victime résignée : 6 années de séquestration et de lynchage médiatique », écrit Yamoussa Camara.

L’ancien ministre de la Défense affiche sa détermination à se battre pour son honneur et sa dignité. « On m’a accusé de tous les péchés d’Israël. Je refuse d’être un essuie-pieds politique du régime d’IBK. Je refuse d’être accusé d’un crime simplement par la vanité des hommes. Je refuse de vivre dans l’opprobre. Le Gal Yamoussa Camara est un homme d’honneur et de devoir. Victime de l’orgueil démesuré de prédateurs débridés, il se bat pour son honneur et sa dignité. Le gouvernement qui bat tous les records d’impopularité ne pouvait se permettre un tel spectacle, un tel procès. La communauté humaine serait abasourdie devant un tel échafaudage, un tel déni de justice. Ce pays est notre patrimoine commun. Si nous nous couchons, nous sommes morts. Demain, à qui le tour ? Menons ensemble le combat contre l’imposture! Battons-nous pour la vérité, la justice et la liberté. Il n’y a pas de liberté sans sécurité juridique. Battons-nous pour le droit et l’État de droit ! », souligne-t-il.

Une affaire encombrante pour IBK

Une affaire encombrante pour le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son gouvernement. Interrogé par Jeune Afrique en juillet 2019 sur la date du jugement du général Amadou Haya Sanogo, le président IBK avait répondu : « Vous m’avez déjà posé cette question et je vous fais la même réponse : au Mali, la justice est indépendante. En ce qui me concerne, je souhaite qu’il soit jugé dès que possible, mais le temps de la justice n’est pas celui des hommes ».

À cette autre question de l’hebdomadaire parisien, « Votre nouveau ministre de la Défense, le général Dahirou Dembélé, est cité dans le cadre de l’affaire dite des bérets rouges. Cela vous pose-t-il problème? », Le chef de l’Etat répond : « Aucun. Il n’est pas, que je sache, inculpé ». Cette réponse est plus qu’étonnante de la part d’un président de la République qui semble ne pas être suffisamment informé sur ce qui se passe réellement dans son pays. Quand le général Ibrahim Dahirou Dembélé a mis sur la table sa démission vers le 19 décembre dernier pour se mettre à la disposition de la justice, le président de la République a su qu’il reste inculpé en dépit de la levée de son contrôle judiciaire.

Une mise en liberté imminente du général Sanogo ?

Le président du Mouvement patriotique pour le Renouveau (MPR), Dr Choguel Kokalla Maïga, estime que le général Sanogo et ses co-accusés doivent être jugés ou libérés. « A ce même Congrès, en décembre 2016, le MPR avait demandé de vider le dossier de Sanogo et ses co-accusés. Il n’est pas acceptable de garder en détention des citoyens des années durant sans jugement. Notre position n’a pas changé. Sanogo et ses co-accusés doivent être jugés ou libérés, pour qu’on tourne la page et qu’on aille vers une vraie réconciliation et le pardon au sein des FAMA. Toute autre démarche ne procède que des règlements de comptes entre anciens amis et alliés, dont le peuple malien n’a nullement besoin », a-t-il confié à notre confrère du quotidien « L’indépendant ».

Va-t-on vers un règlement politique de ce dossier sous le couvert de la loi d’entente nationale ?

En attendant, tous les regards sont tournés vers la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel qui doit incessamment se prononcer sur la demande de mise en liberté formulée par les avocats du Général Sanogo. D’ores et déjà, les avocats de la partie civile ne s’opposeront pas à cette requête. Il reste évidement la position du Parquet général. Va-t-il s’opposer ?

Le général Amadou Haya Sanogo, placé sous mandat de dépôt depuis le 27 novembre 2013, n’a jamais été aussi proche de la liberté que maintenant.

Chiaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

28 COMMENTAIRES

  1. ALIBAKONETA
    “MON CHERS GENERAL VOUS VOUS ETES MIS A LA DISPOSITION DE SANOGO ET SA BANDE ET CAPITAINE SANOGO ETAIS CONNUS ETANT UN MILITAIRE VOYOU. (…) ET MAITENANT VOILA QUE VOUS ETES REDUIT EN UN MOINS QUE RIEN. DESOLE MON GENERAL”

    Mon frère, j’ai beaucoup de respect pour ton commentaire, mais j’aimerais avec ta permission rectifier un point, à savoir :

    Ton général “n’est pas réduit” à être un moins que rien, il EST BEL ET BIEN…. un moins que rien !

    Qui que tu sois, ou que ce soit, et quel que soit ton domaine ou ton profil, quand tu es capable d’accepter de suivre et de t’acoquiner avec un MINABLE AVÉRÉ,sous le seul et unique prétexte qu’il semble être “l’homme fort du moment”, c’est que quelque part FORCÉMENT et OBLIGATOIREMEN, tu es toi-même un MINABLE et un MOINS QUE RIEN !!!

    Ce simple constat n’a rien de “personnel” contre Camara en particulier, mais est hélas valable (et INCONTESTABLE !😎) pour TOUS CEUX (et je dis bien TOUS CEUX !!!) qui un jour sont hélas capables de s’unir avec LE PIRE et donc de cautionner LE PIRE, pour une question d’argent, de pouvoir, de gloire personneĺle, ou autres….

    PS: Et dans le cas precis du vulgaire ivrogne-fuyard-assassin-pilleur des douanes, comme le minable Yamoussa, les pseudo généraux tels que Sinko ou Dahirou NE FONT PAS EXCEPTION À LA RÈGLE !!!😎😎😎😎

  2. Ce procès me rappelle l’affaire de l’exécution de Antoine de Bourbon-conté (Duc d’Enghin) le 21 mars 1804, sur proposition secrète de mr Tayllerand.
    Quand Bonaparte a découvert la vérité, c’était trop tard.
    Conclusion: la politique n’a pas d’âme.
    VIVE LA RÉPUBLIQUE

  3. LE GÉNÉRAL YAMOUSSA À BIEN RAISON DE DEMANDER À CE QUE LE PROCÈS SE TIENNE. C’EST SON DROIT. POURQUOI ON VA DE REPORT EN REPORT DU PROCÈS

  4. UN GRAND TITRE SUR L INTELLIGENT A ABIDJAN :
    LA MINISTRE MALIENNE DU BUDGET DANS L AMBARRAS SELON UN CONFRERE …
    ET A L INTERIEUR DU JOURNAL SUR UNE PAGE ENTIERE LA REPRODUCTION DE L ARTICLE PARU LE MARDI SUR LE JOURNAL ECHOS MEDIAS AU MALI EN SOUS TITRE DE L ARTICLE :
    REVELATIONS SUR L AMBARRAS DE MME AWA SYLLA BARRY
    MINISTRE DELEGUE AU BUDGET , AU MALI..

    ….ET L ARTICLE SE TERMINE PAR LA MEME INTERROGATION QUE CELUI DE ECHOS MEDIAS A SAVOIR

    “AUJOURD HUI LA QUESTION QUI TARAUDE NOTRE ESPRIT EST DE SAVOIR SI LE MINISTRE AU BUDGET A INFORME LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET LE PREMIER MINISTRE DE LA PRESENCE DE SON EPOUX ET DE SON FRERE DANS LE DOSSIER DE 2006 “” …..

    • DANS LE CORPS DE L ARTICLE DE “” L INTELLIGENT”” ….
      “””””C EST A UNE FORFAITURE A LAQUELLE NOUS ASSISTONS ..
      DEPUIS QUE LE PV DE CARENCE A ETE DRESSE DEPUIS LE 13 JUILLET 2006 ,LE PROCES DEVAIT S ARRETER ET UN REGLEMENT DEVAIT INTERVENIR ENTRE LES PARTIES ET CE DANS UN BON ETAT DE DROIT .
      LE REGLEMENT AURAIT COUTE MOINS DE QUATRE MILLIARDS A L EX BHM ……………..”””””
      ——————————————

  5. QUAND J’ETAIS ELEVE DU PRYTANEE EN SON TEMPS LT COLONEL YAMOUSSA ETAIT UN HOMME TRES SERIEUX,IL NOUS DISAIT TOUT LE TEMPS QUE LES ELEVES QUI SONT RENTRES PAR LA PETITE PORTE SORTIRONT PAR LA PETITE ET L’IRONIE C’EST VOIRE QUE C’EST LUI QUI EST RENTRE DANS L’HISTOIRE PAR LA PETITE PORTE ET SORTIE PAR LA PETITE PORTE. QU’ON LE VEUILLE OU NON CE COUP D’ETAT DEBILE SANS PREPARATION DE 2012 A MIS LE PAYS A TERRE. MON CHERS GENERAL VOUS VOUS ETES MIS A LA DISPOSITION DE SANOGO ET SA BANDE ET CAPITAINE SANOGO ETAIS CONNUS ETANT UN MILITAIRE VOYOU. EN TANT QU’ ANCIEN MON GENERAL VOUS POUVIEZ CALMER LA SITUATION MAIS NON. ET MAITENANT VOILA QUE VOUS ETES REDUIT EN UN MOINS QUE RIEN. DESOLE MON GENERAL MAIS C’EST LA VIE.

    • Ton General ne nie pas son role et ne fuit pas ses responsabilites, mais il demande que tous ceux qui ont impliques apparaissent devant la justice de leur pays pour repondre de leurs actions, c’est pourquoi juger le capitaine sanogo est un act juste et tres souhaitable pour que tous ceux qui etaient impliques rendent compte et que justice soit rendue a tous pour la paix et l’unite du Mali.

    • C’est sa traitrise qui lui a valu cela ATT a tout fait pour le nommer chef d’état major de la garde , après c’est lui qui l’a trahi en fournissant la logistique aux débiles mentaux de Kati , c’est un félon et un menteur faux général de circonstance tu la fermes

      • ama, tu confounds problemes personnels et ce que Camara reclame, je dois te dire qu’ ATT est un general felon et un menteuri! Gassama est un general felon et un menteuri! Didier est un general felon et menteuri! Donnons la chance a la justice Malienne!

  6. Roi Biton de Segou rendre JUSTICE ne signifie pas remuer le couteau dans la plaie au contraire, elle permet d aboutir à la paix voir la réconciliation Il s agit des assassinats des militaires maliens faits prisonniers, présentés à la télé avant de les tuer de façon atroce et horrible puis enterrés Roi Biton même si vous êtes partisan du capitaine SANOGO je vous en prie, respectez la douleur des victimes en mesurant vos propos .Qu’ Allah le Tout Puissant accueille les 21 militaires maliens assassinés dans son paradis Amen

    • J’ai toujours ecrit que je suis une partisan du…. MALI! Ce sont la paix, la securite’, l’unite’, la reconciliation et le developpement du Mali qui m’interessent.
      Je comprends la douleur des familles des victimes et je ne la minimise point. Les raisons d’etat et la quete de la paix recommandent qu’on evite de trainer le president du Haut Conseil Islamic, le ministre de la Defense et d’autres dignitaires des FAMAS devant un juge. Il y a certes eu des crimes commis contre les soldats assassine’s mais est-ce qu’on peut parler de proce’s juste sans convoquer ceux qui ont declenche’ les hostilite’s?
      La sagesse Bamanan dit: “DJI MOUN BON’NA ATISSE’ KA THIE’ .”
      LES MALIENNES ET LES MALIENS DOIVENT S’UNIR ET PARLER D’UNE SEULE VOIX S’ILS VEULENT SAUVER NOTRE FASO!

  7. Nous sommes au 21ème siècle, et au 21ème siècle, il n’est plus question pour quel État que ce soit de “libérer discrètement “😎😎😎 un auteur de coup d’État couvert sang, SOUS LES PROJECTEURS DE L’OPINION INTERNATIONALE ET DES ASSOCIATIONS INTERNATIONALES DES DROITS DE L’HOMME !!!😎😎😎😎😎

    D’où, le SÉRIEUX PROBLÈME d’Ibk !…

    Si Zonkeba juge Sanogo, l’ivrogne assassin, celui-ci risque de raconter des choses gênantes pour lui (voire TRÈS gênantes !)

    Et si Zonkeba continue plus longtemps à ne pas le juger, le Mali va se retrouver gravement MIS À L’INDEX par la communauté internationale !!!😎
    (Et idem s’il tente de s’en tirer avec un simulacre de procès bidon avec un acquittement à la clé )

    Or aujourd’hui, au 21ème siècle, qui dit communauté internationale, dit……bailleurs de fonds. 😎😎😎

    Et dans un pays très pauvre qui ne survit que grâce aux aides et aux financements extérieurs, IMPOSSIBLE DE SE METTRE À DOS LES BAILLEURS DE FONDS !😎😎😎😎😎😎

    Avec le “cas Sanogo”, Zonkeba se retrouve donc face à un GROS PROBLÈME INSOLUBLE!

    Et quand on sait qu’il est déjà incapable de régler les PETITS PROBLÈMES PARFAITEMENT SOLUBLES……..😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  8. @Mamadou NOMOKO c’est dommage que tu defends et proteges Boua IBK c’est triste et dommage qu’au Mali nous manquons d’hommes et de femmes honnetes et patriotes qui luttent pour la justice de leur pays et pas pour proteger un regime corrompu de Boua IBK avec generali Dahirou Dembele! Qu’on le veuille ou pas justice sera rendue aux Berets Rouges a Bamako ou a la CPI!

  9. it is accepted throughout this world that soldiers follow orders but,at what point are soldiers to draw line of orders being asinine plus beyond due appropriateness to be fulfill. Under total circumstance of most orders present in this situation it is mind boggling to make that judgement. When it comes to honor in Mali we have to view it under limited circumstances being Malian government plus military is ultimately servant to colonialist france plus seem to be without will to break free. It seems in serving colonialist france who have not won war in decades we are complicit in our genocide. Youth of Mali see light of expectancy of modern world plus I possess greatest belief that if given opportunity they will fulfill every obligation required to once again deliver throughout Mali perpetual world class modern living. As for france being I am of higher esoteric “hunt would would you you” I follow cadence most of this level follow. A cadence beyond france viewing that have defeated not only france but also America. This cadence is used throughout developed mongoloid world with knowledge that in spiritual world it is best to use cadence of those who have defeated those that oppose you. With no shame this Ubuntu (negroid) is using cadence of (mongoloid) Vietnamese General Vo Nguyen Giap. It is filled with hardship but it is a winner. Malians desperately need a modern day winner that will again deliver them to living status enjoyed in days of negroid Kankans who led mongol empire.
    All our young need is few good plus energetic old men as leaders plus advisers to young leaders. Thereof we all will do what is in our best interest.
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    translationbuddy.com

  10. Je conseillerais aux uns et aux autres de beaucoup mediter avant de faire certaines declarations!
    Le Mali n’a nullement besoin d’un proce’s qui ne fera que remuer le couteau dans la plaie. Je souhaiterais qu’on calme le jeu et continue a’ consolider la paix, l’unite’ et la reconciliation!

    • Petit animal gardes tes aneries pour toi-meme, sans justice pas de paix, Camara demande justice et que justice soit rendue aux familles des Berets Rouges qui ont ete sauvagement tues par le capitaine sanogo et ses complices. Personne ne va se reconcilier avec des assassins et criminels. L’Unite ne se passera que dans la justice. Boua IBK doit s’assumer et etre resonsable et au moins une fois dans sa vie!

      • Les bérets rouges ont aussi sauvagement tués des civils innocents sur leur passage . Et ils (bérets rouges ) ont préparé matériellement le coup d’etat , quitté leur base Djicoroni para , à bord des véhicules militaires , c’est au camp Soundiata de Kati, siège du Général SANOGO que les bérets rouges ont été mis en déroute . Certains on fui, d’autres appréhendes , le Colonel Abdine GUINDO le chef des pushistes , resté longtemps dans la clandestinité , a été appréhendé , mis aux arrêts remis en liberté plus tard . Lui et son groupe ont il été poursuivi ? Justice à double vitesse !

      • kinguiranke’, espece d’imbecile! BILAKORODEN, NAFIGUIDEN, GNAMOKODEN, NE SAIS-TU PAS QU’EN ECRIVANT ICI SUR MALIWEB QUE TU AS DECHIRE’ TON PASSPORT MALIEN ET QUE TU NE TE CONSIDERES PLUS COMME UN CITOYEN DU MALI, TU AS COMMIS UN CRIME! EST-CE QUE OU NI IFORO TARA JUSTICE LA? TU ES UN IMBECILE ET UN IGNORANT DE PREMIERE CLASSE! IDJOU ANI IFORO ANI IBELEKILI TA KABO ANKOUNA! GNAMADEN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. Le GENERAL YAMOUSSA CAMARA doit avoir honte de parler de dignité après avoir accepté de servir une junte qui a favorisé la partition du pays, humilié fortement la nation malienne par le tabassage d’un président de la république jusque dans son bureau.
    Après le tabassage du président de la république, tout homme digne présente sa démission pour se démarquer de l’attitude de la junte.
    Le GENERAL YAMOUSSA CAMARA et autres sont restés collés à leurs fonctions.
    ZOUMANA SACKO A ABANDONNÉ SA FONCTION EN 1987 POUR MOINS QUE ÇA.
    Vous avez là l’exemple d’un homme digne qui a préservé son honneur que de se coller aux délices d’une fonction.
    Le GENERAL YAMOUSSA CAMARA cite piteusement des noms alors que lui a été cité par le procureur de la république.
    Est-il inexact qu’il a sa signature sur une liste de noms de bérets rouges morts au combat alors que leurs corps ont été retrouvés dans un village dans le cercle de kati?
    Au lieu de répondre à cette question, le GENERAL s’attaque à des soldats qui l’ont servi,qui ont été ses étudiants.
    Les noms cités sont certainement complices de l’assassinat des bérets rouges puisqu’ils étaient du côté des bérets verts pendant l’affrontement.
    Ont ils été informés de l’assassinat des bérets rouges?
    Avaient-ils le pouvoir ou l’influence d’empêcher SANOGO et sa bande incontrôlable de les executer?
    On sait que des personnes qui se sont opposées à SANOGO ont été tuées sauvagement.
    Tous les proches de SANOGO étaient obligés d’accepter les agissements du délinquant SANOGO au risque de subir sa folie sous l’effet de la drogue.
    LEURS RESPONSABILITÉS DOIVENT ÊTRE ÉTABLIES PAR LA JUSTICE.
    Mais les cas YAMOUSSA CAMARA et DAHIROU sont différents.
    Ils sont épinglés par leurs signatures.
    Pourquoi ont-ils signés quand on sait que le chef d’état-major de l’armée de terre a refusé de signer ?
    Pour garder leurs fonctions?
    Par peur d’être exécuté par le capitaine putschiste?
    Le GENERAL FANÉ semble être le plus digne en refusant de mettre sa signature sur un document dénaturé.
    C’est cette dignité qu’on veut que YAMOUSSA CAMARA manifeste.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • sangare une fois de plus, il ne faut pas fuir la verite car le cas Yamoussa Camara et Dahirou Dembele c’est le meme, tu peux tenter de couvrir Dahirou Dembele mais la verite c’est comme le soleil tu ne peux pas le cacher avec tes deux mains! Allons juger le capitaine sanogo si IBK n’a pas peur de la verite!

      • Si le Général Amadou Haya SANOGO comparaît devant la Cour d’Assises, les Juges prendront tellement de gens , qu’il faut une nouvelle prison pour les incarcérer . Il est dangereux de blaguer avec du feu. Si IBK est aujourd’hui Président de la République c’est avec le quitus du Général SANOGO . C’est vrai qu’IBK est dans l’embarras , mais il n’est pas aussi bête comme certains pensent . Il faut libérer le Général SANOGO et ses coaccusés . Il y va de l’interet d’IBK et de la stabilité du Mali. En prenant le risque de juger le Général SANOGO , IBK risque d’ecourter son mandat et de se retrouver dans le collimateur de la Justice . Le Général Yamoussa CAMARA est digne , un officier d’honneur , de grâce ne réveiller pas le chat qui dort . Que Dieu protège le Mali . Le latin grec parlé par IBK ne va rien arranger , il sera retenu dans les liens de la culpabilité . Faites très attention ! A bon entendeur salut !

        • Mamadou c’est dommage que tu defends et proteges Boua IBK c’est triste et dommage qu’au Mali nous manquoms d’hommes et de femmes honnetes et patriotes qui luttent pour la justice de leur pays et pas pour proteger un regime corrompu de Boua IBK! Qu’on le veuille ou pas justice sera rendue aux Bertes Rouges a Bamako ou a la CPI!

    • Il a certes fait une erreur en citant des noms! Camara a perdu son boulot a’ cause d’une mesentente entre lui et un ancien ambassadeur de la France a’ Bamako!
      AW BE’ KA SABALI!!!!!

      • Juger le capitaine sanogo pour la paix et le justice au Mali, pas d’autres solutions que la justice pour la paix au Mali!

        • Le Général Amadou Haya SANOGO est l’artisan principal de la victoire d’IBK à l’election présidentielle de 2013 au Mali. Ceux qui ignorent cet aspect l’apprendront à leur dépens . Vraiment IBK ne devrait pas engager de poursuite judiciaire contre cet allié . Maintenant que le vin est tiré doit il le boire ? Attendons de voir la suite du feuilleton . Tenir ce procès a plus de conséquences négatives que de ne pas le tenir . Les deux hommes (IBK-Amsdou Haya SANOGO ) s’entendaient comme des larrons en foire . Sur le plan militaire , le Général SANOGO bénéficie d’une grande sympathie au sein de la troupe , alors qu’IBK s’adosse aux militaires commerçants , affairistes qui n’ont aucune affluence réelle sur la troupe . Le Général Moussa DIAWARA sur lequel il compte , est de la garde nationale , ses amis sont très peu nombreux au sein de la grande muette . Prudence est maître de sûreté .

  12. Ce général de circonstance est un traître il mérite ce qu’il eu, c’est pas un type d’honneur autrement il n’allait pas fournir la logistique aux hommes de Kati à l’époque il était chef d’état major de la garde , raison pour laquelle le camp des commandos para de Koulouba a été investi par les gardes

    • ama, la verite c’est comme le soleil, si Boua IBK n’a peur de rien qu’il juge le capitaine sanogo, la verite va triompher car Boua IBK ne peut pas continuer a etre un President de circonstance!

  13. Camara bana ni maka bana, il ne faut jamais fuir devant la verite car elle est le soleil! Jamais accepte d’etre lynche a la place de qui que ce soit, que triomphe la justice pour que triomphe la verite!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here