Génie militaire : Général Moussa Diawara rénove l’infirmerie-hôpital de Bamako

6

Le vendredi 12 Juillet 2019, s’est déroulée au 34éme Bataillon du Génie militaire de Bamako, la cérémonie de grandes couleurs qui est une activité militaire semestrielle consistant à faire le bilan des activités menées, récompenser les plus méritants et projeter les perspectives. A cette occasion, a été inaugurée l’infirmerie-hôpital de Bamako rénovée grâce au Général Moussa Diawara.

Présidée par le Général de Brigade Boubacar Diallo, Directeur du génie militaire, qui avait à ses côtés plusieurs officiers et sous-officiers des hommes de rang et des militaires à la retraite, la cérémonie a été marquée par trois temps-forts : la visite de l’infirmerie hôpital de Bamako, la remise de cadeaux à 3 sous-officiers et le défilé militaire.

La journée a débuté par la visite de l’infirmerie hôpital  de Bamako. Une infirmerie-hôpital rénovée grâce au financement du général Moussa Diawara qui a  offert au Génie militaire un bloc opératoire flambant neuf d’une valeur de 30 millions de franc CFA.  Il comprend trois salles d’hospitalisation et une salle VIP. A la satisfaction des médecins qui y exercent, ce bloc est doté de toutes les commodités répondant aux normes demandées. Ce bloc a été inauguré par le donateur entouré du directeur du Génie, celui de la Santé et des médecins  militaires.

Ensuite, les généraux se sont dirigés sur la Place d’armes du Génie militaire pour la cérémonie aux grandes couleurs. Après le drapeau, le chef de corps du 34è BG, lieutenant-colonel Sidi Lamine Traoré, a précisé que la grande couleur permet de faire le point des activités menées durant le semestre et de recadrer l’exécution du programme suivant les directives de la direction. Elle assure surtout la rencontre entre les anciens, les aînés et les cadets du Génie militaire.

Le directeur a exhorté l’ensemble de son personnel à redoubler d’effort pour relever les défis auxquels ils font face, tout en félicitant les éléments qui se sont fait distinguer durant le dernier semestre.

Les grandes couleurs sont une cérémonie qui est présidée par le chef de corps sous la houlette des deux chefs des bataillons du Génie pour magnifier le courage et le bon comportement des hommes.

Correspondance particulière

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. IL NE SERT PLUS RIEN DE DENONCER DANS CE PAYS. C’EST NAVRANT CE PAYS….
    UN FONCTIONNAIRE DE L’ETAT QUI SE PERMET DE FAIRE UN DON DE QUELQUES TRENTE MILLIONS…….
    PEUT ETRE QUE QUAND IL VA AU TOILETTES, IL EN FABRIQUE….

  2. Arretez de vous foutre de nous qu il continue de gaspiller ces milliards dans de somptueuses fêtes d anniversaire. Un jour viendra il devra rendre compte…

  3. L’irresponsabilité des élites maliennes dans toute sa splendeur. Si il y’avait des infrastructures de bases à Kidal, Tessalit, Gao fonctionnant dans de bonnes conditions, la rébellion de 2012 n’aurai pas trouver de terreau pour fructifier et se rependre comme un cancer. Je trouve les généraux maliens bien ventru et reluisant ce qui dénote une vie de confort loin des conditions vécus par les courageux soldats sur le terrain. La place de ce général bien portant est front pour construire des abris, des ponts, des puits

  4. c’est une opération de com qui consiste simplement à faire oublier les images désastreux d’une certaine fête d’anniversaire !

  5. Ce n’était pas à un général de renover l’infirmerie militaire mais à l’Etat conformement à la loi de programmation militaire déjà adoptée.
    L’argent alloué à cette loi doit servir en partie à cela.

  6. Un General du Genie Militaire pour renover une infirmerie a Bamako, wow-wow ! Quelle honte quand on a des generaux de Genie Militaire renovateurs d’infirmerie dans la douce Bamako sous climatiseurs et dans des villas alors qu’ils devraient etre sur le champ de bataille pour faire des ponts, creuser des digues, faire des tranchees pour supporter les combattants!!! Pauvre Mali, pauvre patrie tu merites mieux que ces faux rejetons!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here