Mali : Trois chefs de partis battent le pavé pour exiger ‘’ l’audit des 1 230 milliards alloués à l’armée’’

13

Mine serrée,  pancartes dans les mains  en marchants côte à côte dans un rythme lent,  ces trois présidents de partis politiques ont  battu le pavé, ce lundi, à Bamako pour apporter leur soutien aux enseignants grévistes  et exiger une bonne gouvernance.

-Maliweb.net- Il s’agit du chef du parti Sadi, l’honorable Oumar Mariko,  Aboubacar Sidiki Fomba, de l’ADPEM, Baila Niang, de l’UPM,  tous  membres du  Mouvement Démocratique Populaire (MDP).  La marche est parti de l’Esplanade de la Bourse du travail pour prendre fin au monument de l’indépendance, où les trois leaders ont  demandé l’application de l’article 39 et  le respect du principe démocratique au Mali.

En outre,  ils exigent la fin de la mauvaise gouvernance, le report des législatives  en justifiant cette position par l’expansion de  l’insécurité et de tragédies à travers le pays.  Toujours dans ce registre, les manifestants demandent une  explication convaincante de l’État, sur la nouvelle attaque d’Ogossagou, qui a fait une cinquantaine de morts,  et la traduction de leurs auteurs et complices devant la justice. Par respect à la mémoire des soldats tombés sur le front, les trois chefs de partis  exigent ’’ l’interdiction des festivals et toutes les manifestations folkloriques’’.  Et d’enfoncer le clou en demandant aux autorités de faire le  bilan d’exécution détaillé des 1 230 milliards alloués aux FAMA à travers la Loi de programmation militaire, une  explication sur le bien-fondé des 15 nouveaux blindés récemment acquis  par l’armée malienne.  Il faut rappeler que quelques semaines après la livraison de ces blindés, des sources au sein de la hiérarchie militaire  faisaient état des doutes sur la qualité de blindages de certains véhicules de combats.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net   

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. 😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁
    AVEC CE QUI LUI ARRIVE SUR LE DOS …A MAITRE BASSALIFOU SYLLA DU CABINET BRYSLA ….
    … MOI JE TROUVE QUE CELA FAIT BEAUCOUP …
    ET LE PETIT “”MAITRE BASSALIFOU SYLLA “” NE SAIT PLUS QUOI FAIRE …PARCE QU APRES 19 ANS OU IL A TOUT GAGNE …(EN PAYANT) …TOUTES SES MANIPULATIONS LUI REVIENNENT A LA FIGURE …ET MAL MEME !

    D AUCUNS DISENT QUE LE GARS NE CESSAIT DE REPETER QU IL ETAIT “”UN RENARD”” …
    MOI JE VEUX BIEN QU ON LUI ACCORDE LE TITRE DE RENARD LOCAL …! ! ! !
    RIEN DE PLUS ! 😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊

    TIENS …CHER MAITRE …QUE VAS TU POUVOIR DIRE QUAND ON VA TE PRESENTER DEVANT LE NEZ LE MEME ACTE QUE L ON T A ENVOYE LE 22 AOUT 2007 …A BAMAKO …CELUI PORTE PAR ME SYLVAIN MAKAN KEITA …A 15 HEURES …
    CELUI QUI T A TRANSMIS LA COPIE DE L ACTE DE PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO …
    QUE VAS TU DIRE POUR EXPLIQUER LA SAISIE DES HALLES DE BAMAKO ?
    AH ….QUE LA COUR D APPEL T A SUIVIE …! ! ! ! !
    😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊

    SACRE MAITRE BASSALIFOU SYLLA …TU VAS EN AVOIR BEAUCOUP BEAUCOUP DE CHOSES A EXPLIQUER …BEAUCOUP BEAUCOUP !
    ET …..IL SE DIT …EN PLUS …QUE TU AS SORTI BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP D ARGENT DE LA BMS SA …APRES LA BHM SA ….
    UN ENORME PAQUET …DES MILLIARDS !
    HOULALA ! HOULALALALALA !
    😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

  2. l’audit des 1 230 milliards alloués à l’armée’’demandant aux autorités de faire le  bilan d’exécution détaillé des 1 230 milliards alloués aux FAMA à travers la Loi de programmation militaire, une  explication sur le bien-fondé des 15 nouveaux blindés récemment acquis  par l’armée malienne.  Il faut rappeler que quelques semaines après la livraison de ces blindés, des sources au sein de la hiérarchie militaire  faisaient état des doutes sur la qualité de blindages de certains véhicules de combats.
    seul des ennemis des maliens, des voleurs peuvent crier au scandale quand de telle questions légitimes sont posées

  3. Bonsoir à tous
    Si, ces guignols pouvaient nous laisser respirer un instant. C’est trois personnes sont frappées par le syndrome de l’incohérence jusqu’à la moelle épinière. Dans un passé recent, elles demandaient la tenue des élections législatives, maintenant qu’ils savent que les carottes, ils demandent un report. Le faux Dr Mariko est convaincu qu’il a perdu Kolondièba, il fait de la manœuvre politicienne, car , sachant qu’il a échoué pendant ces mandataires. Dr Fomba n’a même pas de base politique, il passe tout son temps à raconter sa vie , au lieu de chercher une base politique pour expliquer son projet de société.
    Si, la politique au Mali se limite à ces racailles, je suis désolé de vous dire le chemin de la sortie de l’auberge reste très long et périlleux.
    Dr Mariko propose la dissolution de l’assemblée et demande au président de légiférer par ordonnance, si, jamais, cette proposition est acceptée, c’est le même cancre, qui viendra dire que IBK est devenu le roi, donc, svp, arrêtez, si, vous avez que vous avez perdus, acceptent humblement les règles de la démocratie
    Salam

  4. for us all issue should be quality of military vehicles being if they are of poor quality plus not returned plus exchanged for quality vehicles we at later day in near future will be forced to purchase quality vehicles for sake of upgrading our soldiers safety. Transparency is friend to citizens of Mali but it is also enemy to corruption. Where transparency come forth citizens have good governance but where it do not exist corruption do exist. Key is legislature need draft laws that allow prosecution of corrupt officials plus obligate transparency concerning revenues of government. To much steal will destroy us all. Only stupid need steal. In places like Mali intelligent people conceive many ways to earn riches.
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    translationbuddy.com

    PS
    Well trying home remedy for illness plus having some success but have been told remedies available to me will not cure all. Chinese are correct even I now believe it will take a medical team to determine all bacteria I have been infected with.

  5. Je suis d’accord avec vous Cheick, En tout cas Oumar Marico n’a jamais tourné rond, il est resté toujours sur sa ligne politique. Ce n’est pas ses manifestations qui sont les seules actions qu’il a mené, des centaines d’actions ont étés menées par ces hommes pour décrier la gouvernance d’IBK. Je pense que IBK n’est pas la personne idéale pour diriger le pays. peut être qu’il est bonne foi, peut être qu’il aime le Mali, mais ce qui est patent c’est qu’il est incapable de diriger le pays. Même si c’était en temps de paix IBK n’aurait la capacité d’un bon président, il a trop de limites et de lacunes. Aucune vision.

  6. Ces messieurs ont participé à l’élection d’IBK en 2013,étaient farouchement contre SOUMAILA CISSE.
    Quand est ce qu’on va comprendre que la lutte contre la corruption ne peut-être réalisée par les hommes politiques?
    La lutte contre la corruption ne doit même pas être dans le programme de l’homme politique tant c’est hypocrite.
    IL FAUT DES INSTITUTIONS FORTES POUR INSTAURER LA BONNE GOUVERNANCE.
    Chacun de ces trois hommes politiques élus président de la république ne peuvent lutter contre la corruption que s’ils acceptent deux conditions:
    1-jouer à l’hypocrisie pour être élu président car ils ne pourront jamais recevoir les financements nécessaires pour battre campagne si c’est connu qu’ils vont mettre fin à certains agissements malsains.
    1-élu président de la république,ils s’engagent à ne faire qu’un seul mandat car ils ne pourront pas avoir un second mandat s’ils traduisent en justice tous leurs soutiens car presque tout le monde est mouillé.
    Ce calcul de second mandat leurs pousse à fermer les yeux sur les malversations de leurs soutiens.
    C’est parce qu’il est difficile de respecter ces conditions qu’il est impératif d’adapter la LOI FONDAMENTALE à l’esprit du 26 MARS 1991 c’est à dire le KOKADJE.
    Pour réaliser le KOKADJE, il faut nécessairement limiter le pouvoir des hommes politiques, renforcer l’indépendance des structures de contrôle.
    On se borne à critiquer la corruption qui règne dans les grandes parties qui ont exercé le pouvoir au Mali, qui peut dire que le parti historique porté par NELSON MANDELA, L’ANC,est plus propre que l’ADEMA PASJ ou le RPM, même l’UDPM qui ont géré le Mali ?
    La course au pouvoir, l’exercice du pouvoir incitent à des dérapages incontrôlés.
    AUCUN HOMME POLITIQUE, QUELQUE SOIT SA DROITURE, NE PEUT DIRE QU’IL PEUT LES MAÎTRISER.
    C’est une machine à gérer les opportunités qui balait tout à son passage.
    C’est pourquoi, il faut une institution indépendante,sans influence des hommes politiques, pour contrôler les actes posés par les hommes politiques pendant la course au pouvoir et pendant l’exercice du pouvoir.
    Nous avons là la seule manière de lutter contre la corruption.
    Un pouvoir personnel n’a jamais permis de lutter contre la corruption.
    ON A VU LA FILLE DE FIDÈL CASTRO DÉNONCER L’HYPOCRISIE DU RÉGIME.
    Des proches du régime étaient corrompus sans qu’on puisse les interpeller.
    SANKARA A CONSTATÉ L’ÉTAU SE RESSERRER AUTOUR DE LUI CRÉANT LA DIVISION DANS SON CAMP POUR AVOIR VOULU LUTTER À FOND CONTRE LA CORRUPTION.
    MIDIBO KEITA a vécu la même expérience.
    Leurs assassinats sont expliqués par leurs droitures.
    Permettre à une institution indépendante de contrôler les activités des hommes politiques, les ester en justice, s’ils sont fautifs est la seule solution pour permettre une bonne utilisation des deniers publics.
    Même là une protection accrue des membres de cette institution est très recommandée.
    Depuis le régime socialiste, le CMLN en passant par l’UDPM, on ne fait que dénoncer la corruption des autorités politiques sans résultat.
    Il faut être d’accord qu’aucun homme politique ne peut lutter contre la corruption.
    S’il ne finit pas par s’aligner, il est abattu, en général par ses proches.
    Il nous faut des institutions fortes.
    Cette réalisation doit être la bataille à mener par les trois marcheurs, au lieu de s’adonner à des dénonciations sans fin.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  7. ECHOS MEDIAS DU JOUR …
    LE N 49 DU 18 FEVRIER 2020

    …….. AFFAIRE BMS SA – ( et le nom de notre societe )
    COMMENT LES ABUS DE L EX BHM SONT RESTES IMPUNIS …en titre …

    EN PAGE 8 ….L ARTICLE … ET LE RESULTAT DE L EXPERTISE RENDUE A LA COUR D APPEL PAR LES EXPERTS …
    LES ABUS RESTES IMPUNIS DE BHM SA S ELEVENT A 12 688 290 793 F CFA …
    12 , 688 MILLIARDS …
    LA DIFFERENCE AVEC NOTRE SOCIETE EST DONC DE 1, 707 MILLIARDS DE FRANCS A NOTRE CREDIT ….! ! ! ! !
    ET …AUJOURD HUI …BMS SA DOIT COMME DIT PLUS BAS :
    PLUS DE 23 MILLARDS …( AU 14 MARS 2019 )
    ET LES HALLES DE BAMAKO SAISIES PAR BHM SA ..ET L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA …
    ET ….

  8. SOUS LE ” “REGNE “””D ATT ….AU MALI …

    ……MOI …CA ME FAIT MAL QUELQUE PART DE CONSTATER QUE TANT LA COUR D’ APPEL QUE LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT AIENT FAIT DROIT A UN ETAT DE CREANCE DE BHM SA ..DE 6, 837 MILLIARDS ( ! ) QUE NOTRE SOCIETE DEVRAIT ….

    VU LA POSSIBILITE OUVERTE PAR LA LOI PRIVILEGE VOTEE ( EN CATASTROPHE ) ..LE 8 FEVRIER 2008 …QUASIMENT UN MOIS APRES QUE NOUS AYONS RECU ( ENFIN ) …AINSI QUE LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL ….(APRES PLUS DE TROIS ANS D ATTENTE …) ET UN CERTIFICAT DE CARENCE DECERNE A LA BHM SA PAR LE JUGE COMMISSAIRE ….

    ET UN DOUBLE DE L EXPERTISE DE REDDITION DES COMPTES FAITE PAR LES EXPERTS DESIGNES PAR LA MEME COUR D APPEL ….DETERMINANT QUE LA SOMME DUE PAR LA BANQUE A NOTRE SOCIETE ETAIT DE 1.707 MILLIARDS ….
    .MONTANT QUI SERA CONFIRME PAR LA CCJA …QUELQUES DIX ANS APRES …LE 14 MARS 2019 …
    ET APRES QUE L EX PRESIDENT DE LA CCJA LUI MEME SOIT ENMENE DEVANT UN JUGE SUR PLAINTE DE LA CCJA !

    VOILA DONC DEUX ELEMENTS CLES DE LA JUSTICE AU MALI …QUI DEVRAIENT AU MINIMUM EXPLIQUER COMMENT ON FAIT POUR VIOLER L ARTICLE 3 DE LA LOI PRIVILEGE …

    EN FAIT CE N EST PAS COMPLIQUE …IL SUFFISAIT DE LIRE “”UN ETAT DE CREANCE “” ETABLI PAR BHM SA …ET DE NE SURTOUT PAS VERIFIER SA FIABILITE !

    POURTANT …IL Y AVAIT EU LE CERTIFICAT D ETAT DE CARENCE DONNE PAR LE JUGE COMMISSAIRE …POURTANT , JUSTE AVANT QUE LA LOI NE FUT VOTEE ..
    IL Y A EU LE COURRIER DU PREMIER MINISTRE DISANT NOTAMMENT A LA CHAMBRE DES DEPUTES , AU PRESIDENT DIONCOUNDA PRECISEMENT QUE CONCERNANT LA SITUATION FINANCIERE DE LA BANQUE …IL FALLAIT SAVOIR QUE CELLE CI ETAIT DE 64.8 MILLIARDS DE CREDITS CONTENTIEUX ET 26 MILLIARDS DE FONDS PROPRES NEGATIFS ET LE NON RESPECT DES RATIOS REGLEMENTAIRES ..

    ET VOILA …DIX ANS APRES ….LA VERITE RESSORT …
    LA BMS SA DOIT MAINTENANT PLUS DE 23 MILLIARDS …
    LA BMS SA DOIT EGALEMENT LES HALLES DE BAMAKO …EGALEMENT VOLEES PAR BHM SA ET L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA …

    ET EN PLUS …ET EN PLUS ….RESTENT LES TERRAINS DE NOTRE SOCIETE …VOLES PAR ACI QUI A PROFITE DU FAIT QUE LE VERIFICATEUR NATIONAL …SIDI SOSSO DIARRA …LES BLOQUE AU NOM DE L ETAT …POUR LES REVENDRE ! …ET CES TERRAINS QUI VALENT AUJOURD HUI 56 MILLIARDS …
    SONT TOUS PARAIT IL VENDUS …
    ET L ETAT N AURAIT PAS VU I CENTIME DE LA VENTE !
    EXTRAORDINAIRE NON ?

  9. Nous sommes parfaitement d’accord avec yugubané, la remarque est de taille et mérite un coup de chapeau, les politiciens maliens sont des cinéastes, mais ils sont médiocres et termes de casting, ce sont des moins que rien qui nous conduirons sans équivoque vers une situation catastrophique et très chaotique très bientôt, nous sommes sûrs que ce sont des paranoïas, des sadiques narcissiques, des schizophrènes, des complices au service d’IBK et son régime. Comment peut-on être un politicien tout court et refuser de dénoncer ce qui se passe dans tous les secteurs de développement et dans l’armée à cause de ce grand fonds qu’elle englouti chaque année et voir comment les soldats sont tués chaque jour sur le terrain? Ce qui reste certain que vous politiciens agissez ou pas, les choses s’imposeront d’elles-mêmes sans équivoque et notre pays serait extirpé des déchets qui le rongent depuis très longtemps.

  10. Mieux vaut tard que jamais mais s’il ne tenait qu’à moi je donnerais une paire de gifles à chacun de ces trois clowns. Ça fait des années que nous dénonçons la volatilisation de ces 1230 milliards en marge du budget militaire annuel de 550 milliards par an. Ces pauvres hélicos cloués au sol dont on ne cesse de parler n’ont coûté que 7,1 milliards de FCFA, comment a-t-on pu dépenser 750 à 800 milliards par an pendant 5 ans pour se retrouver avec la seule armée au monde qui n’a pas d’appui aérien ? Si un hélicoptère d’occasion ne coûte que ± 3,5 milliards comment a-t-on pu laisser mourir des milliers de soldats sans même songer à leur donner des moyens aériens qui pourraient leur sauver la vie ? Depuis plus de 6 ans nous ne cessons de poser ces questions et vous les présidents de partis politiques aviez observé un silence total sur cette affaire. Ce n’est pas maintenant que vous devriez sortir pour jouer au médecin après la mort. Bande de corrompus que vous êtes ! On connait le système IBK, il vole mais il prend toujours des précautions de mouiller le plus de personnes avec lui. C’est pourquoi même quand lui et son fils sont sortis pour détourner et diriger le regard du peuple vers ces soi-disant avions cloués au sol, personne de la classe politique n’est sorti pour demander pourquoi n’ont-ils pas tout simplement acheté des dizaines d’autres avions ? Ils avaient pourtant de quoi acheter acheter 50 avions par an sans même toucher au budget militaire…. 😎😎😎😎😎

    • Yugubané, sans être militant ou sympathisant de l’un des partis de ces trois hommes politiques, je pense qu’ils n’ont jamais cessé de dénoncer la mauvaise gouvernance dans ce pays.
      Ils sont parmi les rares hommes politiques qui critiquent vigoureusement, chaque jour et sur tous les médias, les comportements mafieux du régime d’IBK. Peut-être que c’est cette seule manifestation que vous avez suivie; mais, ces trois hommes, que je rencontre peut-être une fois tous les 5 ans, ont manifesté près d’une centaine de fois, de 2013 à ce jour.
      De grâce, “rendons à César ce qui est à César”!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here