La nouvelle stratégie des Famas s’avère payante : Arrestation à Nampala de 02 suspects proches d’Amadou Koufa

1
Les Forces Armées maliennes (FAMA)
Les Forces Armées maliennes (FAMA) (Photo archive)

L’aviez-vous remarqué ? Les embuscades contre les FAMAS se font de plus en plus rares sur le théâtre des opérations ! Pourquoi donc ? Parce que les nôtres ont décidé de s’y prendre autrement. Et ca paie ! 

Ce ne sont pas les suspects Mohamed Baby etb Ousseini Sidi Mohamed  interpellés mercredi dernier à Nampala (région de Ségou) qui nous contrediront. Les deux hommes ont été convoyés sur Bamako où ils ont été mis à la disposition de la Gendarmerie. Ils sont censés très proches d’Amadou Koufa du Front de Libération du Macina (FLM) lequel s’est rallié à Iyad Ag Ali d’Ançar-dine ayant à son tour fait allégeance à AQMI. Les enquêtes nous en diront plus sur le groupe d’appartenance des deux suspects.

En attendant, les FAMAS  remportent de véritables succès sur le terrain. Aussi, ils se font de moins en moins surprendre et surtout, dans les embuscades. Et pourquoi donc ? Parce qu’ils procèdent désormais comme l’ennemi.

Au regard de la nature du terrain, ce dernier mène le plus généralement ses opérations sur… motos ! Ces engins, (motos SANILI), très puissants,  sont également mieux adaptés sur le terrain qu’il soit rocailleux ou sablonneux au contraire des véhicules 4X4, très exposés, incapables d’emprunter certaines pistes et présentant très peu de marge de manœuvre dans certaines circonstances.  C’est justement sur ces engins à deux roues que surgissent le plus généralement les assaillants. Et ils disparaissent aussi vite après l’attaque.

Eh bien, les FAMAS ont décidé de faire de même. Ils évoluent à leur tour sur les mêmes engins. Une stratégie qui a l’avantage de limiter les dégâts en cas d’embuscade et d’assurer une plus grande mobilité et l’efficacité de la troupe. On  s’adapte ou on disparaît, dit-on. Les FAMAS se sont adaptées. Et c’est tant mieux !

B.S. Diarra

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.