Renforcement des FAMA en équipements roulants et matériels de combat : Du lourd, pour créer les conditions de succès sur le terrain!

3

Le vendredi 3 décembre dans l’après-midi, le Président de la Transition, Chef suprême des Armées, le Colonel Assimi Goïta a remis les clés d’un important lot de matériels roulants et d’équipements militaires aux Forces Armées Maliennes (FAMA).  C’était à la Place d’Armes de Kati en présence du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maiga, du Président du Conseil National de la Transition(CNT) Malick Diaw et de plusieurs membres du Gouvernement.

Depuis son arrivée, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta  a affiché sa volonté réelle d’équiper nos  Forces Armées Maliennes (FAMA)  des équipements et matériels adéquats leur permettre à mieux faire face aux nouvelles menaces sécuritaires. C’est donc, conscient du défi que les Forces Armées Maliennes doivent relever pour que notre pays puisse retrouver son intégrité territoriale que le Président de la transition  attache du prix à l’acquisition de matériels adéquats de combat pour relever ce défi sécuritaire. Après la remise des clés de quatre hélicoptères de combat, s’ensuit la remise d’un lot important de matériels et d’équipements roulants.

Ce lot de matériels roulants et d’équipements militaires est l’équivalent de la dotation de 16 compagnies, soit 4 Groupements Tactiques Interarmes (GTIA). Le lot comprend des véhicules tactiques de combat, des engins blindés, des camions logistiques, des ambulances, entre autres.

Pour le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara, la restauration de la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire national est le défi majeur pour la génération actuelle du Mali.  Selon lui, la sécurité des populations et celle de leurs biens constituent le premier axe stratégique et la première priorité des autorités de la Transition. Avant de dire que ce geste qui consiste à renforcer les capacités des Forces Armées Maliennes(FAMA) s’inscrit dans le cadre du Plan d’Action du Gouvernement,  présenté le 30 juillet 2021, par le Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maiga  et validé  par le Conseil de la Transition (CNT). Et d’ajouter que l’atteinte des objectifs sur le plan sécuritaire passe par une mise à la disposition des moyens humains et matériels adéquats pour répondre aux impératifs opérationnels.

Le ministre Camara n’a pas manqué de saluer l’engagement du Chef suprême des Armées aux cotés des FAMA. «  Vous signalez à nos vaillants troupes votre engagement permanent pour qu’elles disposent des équipements adaptés à la menace et à la mission que vous leur confiez », a-t-il dit. Il a d’ailleurs rappelé certains propos du Colonel Assimi Goïta en ces termes : «  vu ce que les Forces de Défense et de Sécurité maliennes accomplissent avec le strict minimum, aucun sacrifice n’est de trop pour les doter du maximum ». Pour lui, nos partenaires qui se battent avec ferveur à nos côtés depuis si longtemps ont eu l’occasion d’apprécier les avancées significatives accomplies par les FAMA dans les conditions particulières qui caractérisent leur environnement.

Selon le ministre de la Défense et des Anciens combattants, dans cette guerre, les conditions du succès se créent aujourd’hui.

« Nous devrons les préparer et agir ici et maintenant », a-t-il déclaré. Heureusement, dit-il, malgré les difficultés indéniables qui entravent notre marche, nous constatons au quotidien des multiples signes d’espoir et de progrès.

A l’entame de ses propos, il a appelé les Forces Armées Maliennes pour plus de Cohésion et de fraternité et aussi de les inviter de continuer d’engranger des succès tactiques comme elles l’avaient vaillamment fait à maintes reprises sur les différents théâtres d’opération. « Combinez au mieux  ces nouveaux moyens avec ce que vous utilisez déjà, aérien comme terrestre », a-t-il dit. Et d’affirmer que c’est ce que le peuple attend des FAMA. Et de profiter de cette occasion pour lancer  un appel fraternel  à chaque Malien. «  La lutte contre le terrorisme est une lutte de longue haleine et nous n’avons pas le droit à l’erreur », a-t-il expliqué. Pour lui, cette guerre, nous dévons la gagner pour l’honneur du Mali. « Rassemblons-nous autour de l’essentiel qui est le Mali. Mettons en avant le patriotisme et le don de soi », a dit le ministre Camara.

A la fin de la cérémonie, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta a procédé à la remise des clés des  matériels roulants aux Forces Armées Maliennes.

Adama Tounkara (stagiaire)

 

 

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Enfin des infos sur la guerre et l’état des FAMAS

    Maliweb ne pouvait pas continuer à ignorer ce qui se passe sur le champ de bataille.. Bien sur en évitant de délivrer des renseignements stratégiques ..

    IL FAUT CONTINUER pour soutenir l’armée et les combattants

  2. Ils ne sont pas des terroristes. C´est des mercenaires et groupes paramilitaires à la solde de la France et des usa, pour saboter le développement en Afrique.

  3. Il faut que nos généraux et colonels se rendent compte rapidement que nos outils de défense ne correspondent pas aux types de combats livrés par les terroristes. Il faut retenir que les gros engins blindés sont inappropriés, il est nécessaire de mettre en place une section de motos pour des patrouilles inopinées, tant que cela ne serait pas une réalité, les motos des terroristes aurons raison sur les pauvres populations et notre armée actuelle. Vous jeunes généraux et colonels, ouvrez rapidement les yeux car vous payez ces engins à des milliards et qui restent clouer au sol par défaut de carburant, c’est inacceptable.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here