Terrorisme : Semaines infernales pour les FAMa

0

Les Forces Armées maliennes ont enregistré 3 morts à Ménaka, 15 morts entre Douentza-Boni, et ont vu le poste de contrôle de Koutiala attaqué et les installations de la société Orange-Mali de Mafouné (Tomian) incendiées

Les semaines dernières ont été marquées par les attaques terroristes dans les régions de Mopti et de Ségou qui ont fait des perdre en vie humaines et des dégâts matériels importants.

La plus meurtrière a été celle de ce jeudi 19 août 2021, où un convoi des FAMa quittant Douentza pour Boni a été la cible d’une attaque complexe aux environs de 12h45mn. Ce convoi a été victime d’une embuscade, après l’explosion d’une fourgonnette piégée abandonnée sur la RN16 aux environs de Boni. Le bilan provisoire fait état de 15 morts et des blessés côté FAMA.

Suite à cette attaque, le Chef d’Etat-Major Général des Armées a, dans un communiqué, prié pour le repos de l’âme des disparus et présenté ses condoléances les plus attristées aux compagnons d’armes et aux familles durement éprouvés et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Il a renouvelé sa confiance et son soutien aux Forces Armées Maliennes qui ne ménagent aucun effort pour le rétablissement de la paix et de la sécurité. Le Chef d’Etat-Major Général des Armées a remercié par ailleurs la Force Barkhane et la MINUSMA pour leurs appuis constants et multiformes aux FAMa.

Dans la même mouvance, le Mouvement de soutien aux Forces Armées Maliennes (MS-FAMa) a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées, prié pour le repos éternel des militaires tombés et Souhaité prompt rétablissement aux blessés dans un communiqué.

‘’Le MS-FAMA renouvelle son engagement, sa détermination, sa confiance et son soutien aux Forces armées du Mali qui se battent jour et nuit pour le rétablissement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Le MS-FAMa demande aux plus hautes autorités de faire une priorité la défense, la sécurisation des personnes et leurs biens ainsi que les FAMa’’ ajoute le texte.

Dans la même journée, selon une source locale le domicile de sous-préfet et les installations de la société Orange-Mali de « Mafouné dans le cercle de Tomian » ont été incendiés par les hommes armés. Si on ne signale aucune perte en vie humaine les dégâts matériels eux sont considérables.

Au paravent, c’est-à-dire le mardi 17 août, le point de contrôle d’entrée ou de sortie de la région de Koutiala a fait l’objet d’attaque terroristes aux environs de 03 heures du matin. Des individus armés non identifiés ont attaqué et endommagé sérieusement le poste de contrôle de Koutiala (PK11). Les matériels de bureau et plusieurs motos ont été calcinés par les malfrats. Fort heureusement il n’y a pas eu de pertes en vies humaines au cours de cette attaque qui n’est pas la première dans le secteur, selon de sources locales.

Le dimanche 15 août 2021 vers 14h30, un véhicule de FAMa de l’escorte des CDTS entrant et sortant du Secteur-1, en partance pour l’aéroport de Ménaka, a sauté sur un Engin explosif improvisé ( EEl). Le bilan fait état de trois morts côté FAMa, les blessés ont été stabilisés au niveau du rôle 2 de la force Takouba en attendant leur évacuation sur Gao par la MINUSMA, selon des sources sécuritaires.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here