13e édition du festival international des cauris (FESCAURI) : De grandes innovations annoncées

0

La 13e édition du Festival international des cauris du Mandé (Fescauri) se tiendra du 12 au 15 de ce mois de décembre dans la commune rurale de Siby, dans la Mandé. Placée sous le thème : “Identités, paix et développement”, l’édition de cette année verra une panoplie d’innovations en termes d’activités.

Du 12 au 15 décembre 2019, la commune rurale de Siby vibrera au rythme de la 13e édition du le Festival international de cauris du Mandé (Fescauri). L’information a été donnée le jeudi 5 décembre dernier par les organisateurs à la faveur d’une conférence de presse à l’Institut français. L’annonce de cette 13e édition du Festival a été couplée avec le lancement des trois “Cahiers du Fescauri”. Il s’agit de trois ouvrages publiés chez L’Harmattan par les organisateurs du Festival.  Sur le panel de cette rencontre, le directeur général du Fescauri, Madjou Yattara, également co-auteur des ouvrages, était accompagné du Dr Bakary Toumanion, directeur scientifique du Fescauri ; Souleymane Dolo, chercheur ; tous deux co-auteurs des livres et Sergi Gianni, l’éditeur desdits livres.

Le Festival international des cauris du Mandé (Fescauri) est un événement culturel créé depuis 2007 par l’Association pour la promotion des arts et de la culture du Mandé (Aprocam) et Kory Consult. Son objectif est de proposer un événement alternatif, puisqu’il il y en existe peu au Mali et qui sort des cadres habituels de Bamako, la capitale où se déroule pratiquement toutes les grandes manifestations. C’est ainsi que Siby, ville périphérique de Bamako, a été choisie. Une ville qui regorge d’histoires, celles du Mandé. L’une des valeurs sures du Fescauri, c’est qu’il allie écologie et traditions ancestrales.

Comme chaque édition, le comité scientifique du festival a produit des œuvres littéraires appelées “Les Cahiers Fescauri” sur des sujets de préservation et de valorisation du patrimoine historique et culturel africain. Les cahiers de cette 13e édition du Fescauri abordent des thèmes des années précédentes. Il s’agit de : Médecine traditionnelle et arts divinatoires, le cas du Mandé au Mali ; changements climatiques et savoirs locaux ; Paix, résilience et développement intégré au Mande (Mali) ; Espaces, sociétés et santé et Les rites de passage.

En plus des activités traditionnelles du Fescauri comme les soins et divinations ou encore l’écotourisme, cette 13e édition verra plusieurs innovations selon les organisateurs, notamment l’atelier de formation sur les perles en faveur des jeunes déscolarisés de la commune de Siby dont les créations seront exposées durant le Festival.

Autres innovations de cette 13e édition : la production et la projection de films sur des actions de sensibilisations sur le vivre ensemble, la paix et la lutte contre d’autres fléaux sociaux comme le sida. Il y aura aussi des chevaux pour permettre aux festivaliers de se promener aisément sur les différents sites du Festival et bien d’autres surprises, à en croire les organisateurs.

Pour joindre l’utile à l’agréable, plusieurs artistes nationaux et internationaux seront sur le podium des concerts du Festival à Siby. Ce sont, entre autres, Habib Koité, Saramba Kouyaté, Koko Dembélé, Kani Sidibé, Nabintou Diakité, Mama Toumani Koné, Van Guitar, Troupe Nana Kéniéba, et la Troupe Masque dogon qui viendront chanter la paix, l’amitié, l’union, le rassemblement et l’intégration.          

  Youssouf KONE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here