1ère édition des rencontres théâtrales « Ya pas d’problème » : L’Association « Anw Jigi Art » émerveille le public

0

Les amateurs de théâtre se sont vraiment régalé du 3 au 6 décembre derniers à l’espace culturel « Exodus » et « Walaha » à l’Hippodrome. Pendant cette période, ils ont été tenus en haleine par les spectacles des  talentueux comédiens et comédiennes de l’association Anw Jigi Art (Association pour la Recherche Théâtrale ». Une association composée de jeunes comédiens et étudiants issus du Conservatoire des Arts et Métiers MultiMedia Balla Fassaké Kouyaté de Bamako.

Ce premier coup d’essai pour les rencontres théâtrales « Ya pas d’problème » aura été un coup de maitre pour les organisateurs. Car durant ces rencontres, le public est sorti massivement. Un public qui n’a surtout pas été déçu à cause du talent des comédiens durant leurs prestations en collectif et même en monologue.

En effet, cette première édition des  rencontres théâtrales « Ya pas d’problème »  a été organisée par Koami Vignon, conteur et metteur en scène, le groupe Walaha et l’association Anw Jigi Art (Association pour la Recherche Théâtrale).

Elle a été l’occasion pour le public de découvrir les comédiens et comédiennes talentueux regroupés au sein de  l’association Anw Jigi Art. Il s’agit des comédiens Gaoussou Lamine Diallo, Assitan Tangara,  Honorine Diama, Aissata B. Maïga et Delphine Sidibé.

Le public émerveillé par les comédiens de l’association « Anw jigi Art »

C’est surtout les soirées de vendredi 4 et samedi 5 décembre derniers, pendant le week-end, qui ont le plus émerveillé le public avec les aventures de Nasredine Traoré et Paroles de femmes.

Pour le vendredi, le public a été tenu en haleine par la pièce intitulée « les aventures de Nasredine Traoré ». Une pièce qui retrace les aventures d’un homme très rusé, stratège, manipulateur, escroc… Et surtout qui va finir lui-même par tomber dans son propre piège lorsqu’il va se faire passer pour mort.

La soirée du samedi 4 décembre a débuté par Paroles de femmes. D’abord ruse de femme avec les comédiennes Delphine Sidibé et Aissata B. Maïga en duo. Ensuite, la vie d’une autre présentée par la comédienne Honorine Diama en monologue. Suivra « il pleut sur Port-Gentil », présenté aussi en monologue par Assitan Tangara.

A noter que les comédiens de l’association Anw Jigi Art étaient accompagnés par Bakary Dembélé à la batterie et Bengaly Samaké à la régie.

Cette première édition des rencontres théâtrales « Ya pas d’problème » aura connu un franc succès.

En plus de ces rencontres, l’Association Anw Jigi Art projette d’autres spectacles dans les semaines et mois à venir dans le cadre d’autres projets. Des spectacles attendus avec impatience par le public.

  1. Diama
PARTAGER