26ème édition du FESPACO au Burkina Faso: Le cinéaste Malien Cheick Oumar Sissoko plébiscité à la présidence par ses pairs

0

Le dimanche 24 février 2019, le cinéaste Malien Cheick Oumar SISSOKO, ancien ministre de la Culture et de l’Education Nationale du Mali, a été plébiscité par ses pairs lors du Congrès de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI). A cet effet il rempile pour un nouveau mandat de 5 ans.

Pour ses pairs on ne change pas une équipe qui gagne.Dès son accession à la tête de la Fédération Panafricaine des Cinéastes, il s’est attelé à donner un souffle nouveau à cette organisation continentale, ont-ils témoigné. D’ajouter que son objectif est de parvenir à la structuration de l’économie de la culture, en créant des industries culturelles, en formant des jeunes pour avoir des entreprises culturelles viables afin  qu’ils puissent prendre la relève en produisant des œuvres de qualité.

Selon Cheick Oumar Sissoko, cela permettra d’élargir le marché du cinéma en Afrique, vendre et diffuser nos films afin de les hisser à l’échelle internationale.Il est très important de rappeler que c’est sous leleadership de Cheick Oumar SISSOKO que la FEPACI a pu créer avec l’Union Africaine, une Commission Africaine pour le Cinéma et l’audiovisuel.

Dans le domaine de la conservation et de la restauration des archives cinématographiques d’une grande richesse, un partenariat a été conclu avec l’UNESCO et la Fondation Film du grand réalisateur américain Martin Scorsese. Au terme de ce partenariat, Martin Scorsese financera la restauration de 50 films africains.

Il faut au minimum 10 millions de FCFA pour restaurer un film a-t-on témoigné.

Source : Nouhoum KEITA

L’Oeil du Péon

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here